Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de caméra au poing pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

CE QUI GERMERA, film documentaire et animation

par caméra au poing

CE QUI GERMERA, film documentaire et animation - caméra au poing

Du champ au laboratoire, une quête humaine et scientifique en immersion, éclairée par des ouvertures historiques en cinéma d’animation.


 


CE QUI GERMERA

Un film documentaire de Gwladys Déprez et Chloé Jacquemoud



Le résumé du film

Une équipée composée d'archéologues, de paysans et de biologistes se lance un pari un peu fou : retrouver une technique de conservation des céréales aujourd'hui disparue, celle des silos souterrains. Pour remettre à jour ce savoir-faire essentiel du passé, les chercheurs inventent une expérience à la croisée des savoirs. Pas à pas, ils confrontent leurs approches et leurs sensibilités. En reconstituant peu à peu ce procédé, ils esquissent la vie des communautés rurales d'hier et portent l'espoir d'en tirer des connaissances utiles aux paysans d'aujourd'hui.



Cécile et Eric, archéologues




Origine du projet


Quand nous avons rencontré Éric et Cécile en 2015, ces archéologues nous ont raconté leur rêve alors embryonnaire de réaliser une grande expérimentation pour percer les mystères des silos souterrains. Ces fosses, creusées dans le sol par nos ancêtres, qui renfermaient par le passé des trésors... alimentaires.

Nous nous sommes alors interrogées sur les méthodes de stockage actuel... et nous avons appris que notre sécurité alimentaire dépendait aujourd'hui de grandes quantités d’énergie, voire de pesticides.

Les archéologues ont embarqué dans l'aventure des paysans et biologistes pour tenter de retrouver cette technique, abandonnée en France à la fin du Moyen-Age et dont il ne reste que très peu de traces. Ensemble, ils ont imaginé un protocole à la croisée des disciplines : creuser des trous identiques à ceux découverts lors des fouilles archéologiques, y enfouir du grain, le laisser d'abord une année, puis plusieurs si les premiers résultats sont bons... Et puis ouvrir les silos souterrains, analyser les céréales, dans l'espoir de les ressemer ou d'en faire du pain !

Nous nous sommes alors lancées avec eux dans une aventure humaine et cinématographique au long cours en filmant sur plusieurs années cette expérimentation archéologique dans les Pyrénées-Orientales, accompagnée d'un paysan-cultivateur de semences paysannes dans le Lot-Et-Garonne, de micro-biologistes de l'INRAE de Bordeaux et d'un boulanger basé en Haute-Garonne.

Aujourd'hui, Ce qui germeranous plonge dans une quête sur le vif et dans la durée, une expérimentation unique et atypique portée par des protagonistes passionnés avec des ouvertures en cinéma d'animation qui nous transportent dans les racines historiques de ce savoir-faire.










Notre approche


Cette quête rencontre bien des énigmes à résoudre et bien des obstacles à surmonter. Les scientifiques savent très peu de choses sur la façon dont ces fosses étaient utilisées et la simplicité apparente de ces structures se révèlent infiniment complexes à expliquer et à remettre en œuvre.

Sur le vif de l'expérimentation, nous dévoilons une autre facette de la recherche, une archéologie vivante, expérimentale et rurale, nourrie par l'intelligence collective.

Alors que les saisons passent et qu’ils poursuivent leur travail, les chercheurs invoquent le passé. Nous le ferons surgir comme autant d’évocations en séquences animées, racontées par le personnage d'un savant disparu, inspiré du mentor de nos archéologues : François Sigaut.


Un film sensitif qui lie science et alimentation, touche aux enjeux de la subsistance et interroge l'agriculture nourricière de demain.






Pourquoi soutenir ce film ?


"En suivant ces recherches qui s’étalent sur plusieurs années, Gwladys et Chloé nous invitent à un périple passionnant. Le film sera ponctué de séquences animées permettant de faire revivre les racines moyenâgeuses du projet, et de voyager aussi dans le temps, en s’intéressant au passé pour mieux préparer le futur."

Jean-Marie Gigon, producteur, SaNoSi Productions


"Les choix des réalisatrices relèvent d'un cinéma du réel sensible, qui scrute les humains chercheurs. Ils offrent un angle original et vivant sur un thème qui lie science, agriculture et sécurité alimentaire."

Alice Lapalu, présidente, Caméra au poing









A quoi servira l'argent collecté ?


Nous voulons offrir une immersion dans un univers peu documenté, celui de la recherche en action, en prise avec le monde et les aléas naturels, où les gestes du présent tentent de recomposer les usages du passé.

Pour éclairer l'inspiration des chercheurs, nous avons conçu 5 séquences animées qui se tissent dans la narration. Elles seront gravées et mises en lumière et en mouvement avec un dispositif originale.

C'est pour finaliser ces séquences animées que nous faisons appel à vous !


Les séquences animées racontent deux aspects du sujet : la partie historique, pour laquelle les archives visuelles sont quasi inexistantes, que nous devons donc intégralement créer, mais aussi pour évoquer ce qui se passe sous terre entre deux cycles annuels d'expérimentation, lorsque les grains entrent en dormance durant la saison froide et les intempéries.

Pour mener à bien notre projet, nous nous sommes entourées de l'illustrateur et graphiste Yannis Frier, et de Coline Brun-Naujalis, motion designer et réalisatrice de films d'animation.Yannis crée cinq dessins sous forme de « fresques ». Ensuite, Coline trace ces gravures sur terre et lumière, avec un système de rétro-projection, dans un studio rural que nous mettons en place en Ariège. La dernière étape de traitement en post-production permettra de créer l'animation des dessins, des mouvements et recadrages dans l'image et aussi d'ajouter des éléments graphiques colorés.


animation premier test gravure


Si l'objectif de la collecte est dépassé, les fonds supplémentaires permettront de consolider le budget de post-production, notamment mixage et étalonnage, et d'accompagner au mieux la diffusion du film.


Notre équipe


Réalisation, son, image, montage

Gwladys Déprez & Chloé Jacquemoud

Production

Caméra au poing & SaNoSi productions, Jean-Marie Gigon, Emmanuel Papin

Illustrations

Yannis Frier

Gravure et animation 2D

Coline Brun-Naujalis

Musique Originale

Mathieu Sourisseau

Comédien voix-off séquences animées

Michel Mathieu

Mixage

Ilias Liosatos

Étalonnage

Franck Bourrel


Protagonistes du film


Les archéologues :  Cécile Dominguez & Eric Yebdri, Inrap

Le paysan-céréalier en variétés paysannes anciennes : Jacques Baboulène.

Les biologistes et agronomes :  Francis Fleurat-Lessard, spécialiste du stockage des céréales, INRA,  Jean-Michel Savoie,  INRAE MycSA 

Le boulanger : Jérémie Nechtschein

Et aussi, Odile Maufras, Jérôme Kotarba, Tanguy Wibaut, Inrap,

Julie Charmoillaux, Service régional de l'archéologie, Ministère de la culture

Jérôme Ros, carpologue, CNRS.


Jordi Mach, Michel Gouix, Marie Rochette, Liliane Tarrou, Hélène Breicher, Agnès Bergeret, Benjamin Thomas, Christophe Durand, Denise Lafitte, Céline Jandot…




Nos soutiens

Avec l'aide de :

Région Occitanie, aide à la création audiovisuelle

DRAC, Service Régional de l’archéologie

et le soutien de :

Ville de Saverdun, Hôtel des arts  (09), Olivette et Jardin de Langel (11), Amphoralis, Le Pain de Chloé (11).


Notre film a été retenu pour être co-produit et diffusé par une chaîne de télévision locale et son réseau. La chaîne ayant été reprise à la suite d'un dépôt de bilan, la possibilité d'une diffusion télévisuelle a été suspendue. De ce fait, nous avons été jusqu'à ce jour dans l'impossibilité de solliciter le CNC, la Procirep et toutes les institutions proposant des aides assujetties à la garantie d'une diffusion télévisuelle.

C'est pourquoi aujourd'hui nous vous proposons d'être des partenaires engagés à nos côtés. Grâce à vos soutiens et aux aides déjà obtenues, ce film pourra voir le jour !










Les réalisatrices


Gwladys Déprez  réalise des documentaires depuis 2004. D'abord sonores et radiophoniques, puis filmiques, questionnant les liens entre l'humain et son ancrage physique et existentiel. Elle a notamment réalisé le film La Panification des mœurs(mention spéciale du festival Recherche et développement durable), et le documentaire radiophonique Pyrénées, sauvage quotidien?. Elle est preneuse de son sur ses projets comme pour d’autres réalisateurs, et est membre du collectif Caméra au poing et de la Télé Buissonnière. Elle a suivi des études d’ethnologie à l’EHESS de Toulouse, de médiation culturelle à Nîmes et a reçu le diplôme d'auteur-réalisateur de la Fémis en 2018.



Chloé Jacquemoud part dès 2008 pour des voyages au long cours où l'audiovisuel devient pour elle un outil de rencontres et d'échanges. Elle réalise ensuite des travaux documentaires et ethnographiques dans le cadre de ses études en sciences sociales à l’IEP de Toulouse puis à l’EHESS à Paris. Diplômée en 2014, elle retourne vivre à la montagne où elle réalise depuis de nombreux courts métrages documentaires pour la Télé Buissonnière, un média de proximité en Ariège. Depuis 2019, elle porte la réalisation du film "Sur le fil"sur la reprise d"une filature de laine, et pour lequel elle a suivi une formation d'écriture documentaire aux Ateliers Varan.



 








                                    Merci !


mains et blés



                                  Sommes-nous une espèce plus intelligente aujourd'hui qu'hier ?

                               En tout cas, éprise de curiosité et du besoin de transformer le monde...



Un avant-goût






Donner 20 euros

une carte postale

Donner 30 euros

le lien de visionnage à la sortie du film et une carte postale

Donner 50 euros

votre nom au générique, le lien de visionnage à la sortie du film, une carte postale

Donner 100 euros

une affiche, votre nom au générique, le lien de visionnage à la sortie du film, une carte postale

Donner 200 euros

Un atelier au choix (pain ou stop-motion), votre nom au générique, le lien de visionnage à la sortie du film, une affiche, une carte postale

Donner 10 euros

merci !

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme caméra au poing. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
C
Caroline
06/04/2022
o
olivier
02/04/2022
A
Agnese
31/03/2022

A propos de l'organisme

développer l'audiovisuel comme moyen d'expression

RNA : W091000408

Signaler la page