J'ai des pesticides dans mes urines, et toi ?

par campagneglypho

Faire un don

J'ai des pesticides dans mes urines, et toi ?

par campagneglypho

Faire un don

Campagne Glyphosate : recherche du taux de glyphosate dans les urines des citoyens

Description du projet :

L'Association Campagne Glyphosate lance un appel national pour inviter les citoyens à participer à une campagne d’analyses d’urines afin d'y rechercher des traces de glyphosate.

La campagne a pour but :

-     De montrer que chacun-e d’entre nous a des pesticides dans le corps, le glyphosate en étant le marqueur.

-     De sensibiliser le grand public, les utilisateurs et les décideurs

-     De porter plainte  contre les responsables du maintien de ce produit sur le marché pour mise en danger de la vie d’autrui, tromperie aggravée et atteinte à l’environnement

Comment rejoindre la Campagne:

Cliquez ci-dessous pour vérifier sur notre site si un groupe local organise la Campagne dans votre département

Sinon,  faites le nous savoir en nous envoyant vos coordonnées complètes (Nom, prénoms, adresse postale, e mail et téléphone) à:

Association Campagne Glyphosate   BP 20045  09002 Foix cédex

                                                    ou

campagneglypho@riseup.net

Suite à votre envoi , nous conserverons vos coordonnées dans l'attente de la création d'un groupe.

Si vous habitez en Ariège,  nous vous enverrons un formulaire pour vous inscrire pour les prélèvements.

Merci d'être patient, cette gestion est totalement bénévole et devant l'amplification de la Campagne, le délai de réponse augmente.

Comment relayer la Campagne en l'organisant dans votre département ou votre ville:

Faites le nous savoir en nous envoyant vos coordonnées complètes (Nom, prénoms, adresse postale, e mail et téléphone) à:

Association Campagne Glyphosate   BP 20045  09002 Foix cédex

                                                    ou

campagneglypho@riseup.net

Si un groupe existe déjà, nous vous mettrons en contact avec lui. Dans le cas contraire, nous pouvons:

-  Vous envoyer la « mallette pédagogique »  qui explique les protocoles en détail et vous propose tous les outils nécessaires à la réussite et à la cohérence indispensable à la dimension nationale de cette Campagne

- Si besoin et dans la mesure de nos disponibilités, nous pouvons venir animer une ou plusieurs soirées d'information dans votre département.


Une campagne citoyenne et nationale

-Campagne

Qui dit campagne dit action collective, concertée et coordonnée.

L’Association Campagne Glyphosate a été créée pour en jeter les bases, coordonner les initiatives locales et mutualiser les résultats. Elle œuvre également à collecter les fonds pour financer les frais de justice découlant des plaintes déposées dans tout le territoire.

Dans la "mallette pédagogique", vous trouverez des documents,  des protocoles ou procédures qui ne devront pas être modifiés afin de garder la cohérence globale de la campagne et de ne pas prêter le flanc à des remises en question de ceux qui vont travailler à la discréditer.

 -Citoyenne

Sans oublier que cette campagne a été initiée par les Faucheurs Volontaires, le but affiché est de l’ouvrir au plus grand nombre grâce à l’implication locale des associations, collectifs, groupements et individus …

S’engager dans cette campagne doit répondre à un engagement personnel, citoyen et responsable : « Je me lève pour affirmer mon refus d’être en permanence exposé à des pesticides qui mettent en danger ma santé, celle de mes proches et celle de tous les êtres vivants sur terre ».

-Nationale (ou plus)

 Démarrée et testée en Ariège, cette Campagne a vocation à se répandre partout en France et, si possible, en Europe. Plus nous aurons de résultats et plus la prise de conscience de l’absolue nécessité d’interdire les pesticides chimiques grandira dans la population, chez les utilisateurs et les décideurs.

Les plaintes qui seront déposées suite aux analyses devant huissiers pourront être faites devant le Procureur du Tribunal de grande instance le plus proche de votre lieu de résidence. Si le texte initial n’est pas modifié, ces plaintes seront jointes aux plaintes précédemment déposées, ce qui permettra de toutes les regrouper en un seul procès d’ampleur nationale : plus grand retentissement, économie d’échelle, etc.


A quoi vont servir vos dons :

Fabriquer des pesticides est plus lucratif que lutter contre..

Ainsi pour le déroulement de cette campagne nous avons besoin de vous !
 Chaque personne analysée financera en partie ou en totalité (en fonction de ses moyens) son analyse envoyée dans un laboratoire spécialisé (environ 85€) et les frais d'expédition,  d’huissier, de location de salles etc.

La mise en place d’un crowdfunding (sur la plateforme de financement Helloasso) a pour but le financement des frais d'organisation et de suivi de la Campagne ainsi que la réduction du coût individuel de celles et ceux qui ne pourraient pas financer totalement leurs analyses

  • Un 1er palier à 60 000 euros nous permettra,

- d'organiser la campagne, de l'amplifier au niveau national.

- de réunir les fonds pour couvrir en totalité les frais de justice.

42 000 € : Frais de justice (avocats spécialisés, publications, frais de greffe etc)
5000 € : Participation aux frais d'analyses pour celles et ceux qui ne peuvent les autofinancer
7 000 € :  Participation aux frais d'huissier pour celles et ceux qui ne peuvent les autofinancer
3 500 € : Divers : Fioles d'analyse, frais d'expédition au laboratoire, communication etc...
2 500 € : Location de salles pour les réunions d'information et les prélèvement urines

Les pesticides

Ce sont les produits utilisés dans l’agriculture. Ils regroupent les herbicides, les fongicides et les insecticides...
Les pesticides sont principalement épandus sur les cultures destinées à nourrir l’Homme et l’Animal.

L’agriculture conventionnelle est une agriculture chimique apparue dans les années 50. Après la seconde guerre mondiale, les entreprises qui fabriquaient des armes chimiques se sont reconverties dans l’agro-industrie (ce sont les mêmes molécules utilisées dans les engrais et certains pesticides que dans le gaz sarin, poivre, agent orange, …)

Nous avons au fil des années, laissé aux mains de ces firmes les rênes de notre agriculture mondiale.

Agriculture chimique, 50 ans plus tard

Le bilan ?
2018, le constat est affligeant et la situation est critique.
La micro-biologie des sols est devenue quasi nulle, les sols n’absorbent plus l’eau et les inondations sont de plus en plus fréquentes.

La population d’insectes pollinisateurs, gage de biodiversité, est en déclin.

Les fruits et légumes issus de cette agriculture ont une qualité nutritionnelle nettement moins élevée qu’à l’époque de nos grands-parents..

Les cancers et maladies dégénératives deviennent de plus en plus courants… Aujourd’hui nous assistons à une collusion entre des fabricants de pesticides et des fabricants de médicaments.

Le Glyphosate

L’un des composants actifs du Roundup entre autres, il agit comme inhibiteur d’une enzyme spécifique chez les plantes.

Suite à son renouvellement fin 2017, le glyphosate fait parler de lui. Mais SEULEMENT de lui…
petite dissection d’un bidon de pesticide :
30 à 40 % de glyphosate
60 à 70 % de co-formulants + eau

La molécule active de cet herbicide est, nous dit-on, le glyphosate…

MAIS !

Le règlement européen laisse le soin de définir la substance active d’un produit au seul fabricant lui-même ! Sans contre-expertise, les résultats des analyses des fabricants ne sont pas dévoilés en raison de ‘’secret industriel’’.

Ces co-formulants confidentiels sont déclarés inertes par le fabricant et ne sont pas analysés toxicologiquement, ni seuls, ni avec ladite substance active.

On urine du glyphosate

Un nombre grandissant de citoyens à travers la France a pratiqué des analyses d’urine pour rechercher des traces de glyphosate, principal marqueur de notre ingestion quotidienne de pesticides.

Le glyphosate est une molécule de synthèse créée par l’homme et impossible à trouver naturellement dans l’environnement.

100  % des analyses ont été positives, preuve de la présence des pesticides dans notre corps.

Et la santé?

Un rapport publié en avril 2015 par Greenpeace, expose les différentes répercussions sur la santé humaine engendrées par l'utilisation des pesticides ;

Chez les enfants exposés à des taux élevés de pesticides in utero, différents impacts ont été observés, tels que le retard du développement cognitif, des effets comportementaux et des malformations congénitales. Une corrélation forte a également été mise en évidence entre l'exposition aux pesticides et l'incidence de la leucémie chez l'enfant.

Des études ont montré que plus l'exposition aux pesticides est importante, plus l'incidence de plusieurs types de cancers (prostate, poumons, etc.) et de pathologies neurodégénératives (maladie de Parkinson et d'Alzheimer) est élevée.

De nombreuses études montrent que l’exposition à certains pesticides représente un facteur de risque supplémentaire non négligeable de contracter de nombreuses maladies chroniques, y compris différentes formes de cancers et de maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson et celle d’Alzheimer, et de développer des malformations congénitales. Il existe également un solide faisceau de preuves selon lesquelles l’exposition aux pesticides serait associée à l’affaiblissement du système immunitaire et à des déséquilibres hormonaux. (Le glyphosate interfère avec le système hormonal car il possède une activité oestrogénique perturbatrice de l'activité hormonale des cellules du foie humain). En outre, les futures générations qui n'ont pas encore été exposées à ces substances risqueraient de contracter ces maladies en raison de l'hérédité épigénétique transgénérationnelle.

Ainsi, le glyphosate présente un risque de perturbation endocrinienne sur des lignées cellulaires humaines et peut avoir des effets néfastes sur le système reproducteur. Le glyphosate est cancérogène et génotoxique (il détériore les membranes et l'ADN cellulaire).


Cette substance est largement utilisée dans le monde entier et constitue l'ingrédient actif de plus de 750 produits utilisés dans les domaines de l'agriculture, de l'entretien des forêts, ainsi qu'en milieu urbain et dans le cadre domestique.

Vous trouverez à télécharger le rapport complet "Santé : les pesticides sèment le trouble" à l'adresse ci-jointe : https://cdn.greenpeace.fr/site/uploads/2017/02/rapport_sante_et_pesticides.pdf


POUR une agriculture sans pesticides

Il est prouvé qu’une agriculture agro-écologique pourrait nourrir la planète. Des agronomes et des agriculteurs proposent déjà des alternatives.

Nous souhaitons que la France et l’Europe soient les précurseurs de l’agriculture post-intensive.

Parce que l’agriculture dite conventionnelle s’appuie sur des béquilles chimiques dont les consommateurs ne veulent plus, créons ensemble un mouvement citoyen sans précédent pour que la norme de l’agriculture moderne devienne l’agro-écologie !


Historique

Depuis le mois d’avril 2018 une campagne de recherche de glyphosate dans les urines des citoyen-ne-s est lancée en Ariège, elle préfigure une action nationale de grande envergure.

Souvenons nous : aout 2017, le tribunal de Foix se déclare dans l’incapacité de juger l’action des Faucheur-e-s volontaires qui, pour les rendre impropres à la vente, avaient enduit de peinture des bidons de pesticides contenant du glyphosate dans 3 grandes surfaces. C’est à cette occasion que les prévenu-e-s ont fait leurs analyses devant huissier. Le tribunal, à la demande des Faucheur-e-s et de leurs avocat-e-s, décide d’interroger la Cour de Justice de l’Union Européenne (C.J.U.E.) sur le respect du principe de précaution dans les méthodes d’évaluation et de mises sur le marché de tous les pesticides.

La C.J.U.E. devrait statuer fin 2018, c’est pourquoi il est important d’élargir la campagne d’analyse d’urines à un niveau national pour étayer à la fois nos actions et l’interdiction définitive des pesticides.

Les premières plaintes ont été déposées le vendredi 15 juin devant le Procureur du Tribunal de Grande Instance de Foix.

Le 27 juin, Madame la procureure de Foix se dessaisissait du dossier au profit du Pôle Santé Publique du tribunal de grande instance de Paris. Ces plaintes marquent le point de départ d’une mobilisation citoyenne nationale, l’ensemble des citoyen-ne-s en France pouvant s’y associer.


Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
C
Christian Le Guen
12/11/2018
C
CHANTAL GODEFROY
11/11/2018
A
Adèle Hilico
07/11/2018
Signaler la page