Soutien pour les moines et nonnes népalais

par CEBTL

Soutien pour les moines et nonnes népalais

par CEBTL

Soutien pour les moines et nonnes népalais  - CEBTL

Ceux qui ont perdu leurs parents ou dont les familles n'ont plus de maison.

Ce samedi 25 avril, un terrible séisme de magnitude 7.9 a frappé le Népal, notamment la grande vallée de Kathmandu et la vallée de Gorkha. Ce tremblement de terre a provoqué des avalanches meurtrières sur les pentes de l’Everest.

Plus de 5000 morts et 10 000 blessés, 28 millions d’habitants plongés dans la terreur : tel est le bilan provisoire qui ne cesse d’augmenter.


Depuis, une cinquantaine de répliques dont deux de magnitudes 6.6 et 6.9 menacent la population. Ces secousses sont ressenties jusque dans les régions limitrophes des pays voisins dont le nord de l’Inde où ont été constatés une centaine de victimes et d’importants dégâts.


A Kalimpong qui se situe au nord est de l’Inde, se trouve le centre de Shamar Rinpoche, le Diwakar Buddhist Academy, université bouddhiste qui forme les futurs Khenpos. Près de la moitié des moines qui sont en cours de formation sont népalais. Parmi eux, certains ont perdu leurs parents morts sous les décombres. Et pour les familles restées en vie, les moines ont appris que leurs parents avaient perdu tous leurs biens et vu leur maison s’écrouler. Le bilan risque de s’alourdir, des moines restant encore sans nouvelles de leurs proches.


Toujours dans la même région, le Shri Diwakar Virha Takdha est l’école de Shamar Rinpoche pour les moines de moins de 18 ans. La plupart d’entre eux préparent leur scolarité avec pour objectif d’entrer plus tard au Diwakar Buddhist Academy. On compte 40 moinillons népalais qui ne peuvent entrer actuellement en contact avec leur famille au Népal.


Tous sont aujourd’hui choqués et dans l’angoisse d’autres tremblements de terre. Ils ont été touchés lundi en fin d’après-midi par un séisme de magnitude 5.1. Aucun dégât important n’est constaté mais par mesure de précaution, ils ont passé la nuit à la belle étoile, sans tente et loin des habitations.


Je connais personnellement les moines du Diwakar Buddhist Academy depuis quelques années et j’ai rencontré pour certains leurs proches. D’origine très modeste, ces familles ont placé leur espoir en eux. Ils sont motivés par leurs études, ils sont imprégnés des enseignements de Shamar Rinpoché, ils ont la vocation à être au service du Dharma.


J’ai rencontré, il y a 2 mois, une dizaine de moinillons népalais du Shri Diwakar Virha Takdha. A la recherche de sponsors, je connais tous les détails sur leur passé. Ils sont issus de parents très pauvres et souvent illettrés. Être placé dans cette école de Shamar Rinpoché représente leur seule chance d’accéder à l’éducation et de bénéficier d’une scolarité de qualité.


Ce qui est préoccupant aujourd’hui, c’est l’incertitude de leur avenir qui les rend vulnérables.

Bien qu’avancés dans leurs études, les moines concernés du Diwakar Buddhist Academy seront sans doute contraints d’abandonner leur cursus pour aider leur famille à survivre. Les moinillons népalais du Shri Diwakar Virha Takdha auront besoin aussi de soutien pour pouvoir poursuivre leur scolarité.


Je suis en relation directe avec les responsables des deux institutions qui m’accordent leur confiance, ce qui nous permet une action simple, efficace et transparente. Je sais qu’il y a des besoins et des solutions pour aider ces moines en situation de détresse.


Actuellement, les collectes de dons sont dédiées à l’aide dans l’urgence. Beaucoup d’entre nous souhaitent participer aux opérations d’entraide pour le Népal mais ne savent pas très bien à qui et où s’adresser.  Peut-être est-ce votre cas ?


Je vous propose une action ciblée pour aider en priorité ces moines qui ont perdu leurs parents ainsi que ceux dont la maison a été détruite au Népal.


Je vous propose de créer un lien avec ces jeunes moines pour garantir leur avenir. Ils sont notre famille, nos frères du Dharma, nos futurs enseignants.


Je fais donc appel à votre soutien et à votre générosité.


Au nom de tous ces moines et des responsables du Diwakar Buddhist Academy et du Shri Diwakar Virha Takdha,  je vous remercie d'avance pour votre précieux soutien.


Sophie MOREL

Présidente

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

CEBTL

Le Centre de Lyon est un lieu d'études, de pratiques et d'enseignements à la disposition de tous ceux qui désirent approcher ou approfondir le bouddhisme tibétain dans la forme enseignée par les maîtres de la tradition Kagyupa.