Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir

Arts et culture

Archives et diffusion du matrimoine audiovisuel, éducation à l'image et analyse des stéréotypes sexués

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

Le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir a été créé en 1982 par Carole Roussopoulos, Delphine Seyrig et Ioana Wieder. Ces trois militantes féministes, toutes trois impliquées dans la pratique vidéo, ont mis au cœur de leurs objectifs la conservation et la création des documents audiovisuels qui ont alors pu être recensés concernant l’histoire des femmes, leurs droits, leurs luttes, leurs créations. Elles entendent également poursuivre leur propre travail de réalisatrices.

Fermé en 1993, le Centre a retrouvé une nouvelle vie en 2003, sous l’impulsion d’une nouvelle équipe et avec des objectifs plus larges. A la vocation initiale, toujours prise en compte, s’est ajoutée une dimension d’éducation à l’image et de lutte contre les stéréotypes liés aux représentations sexuées dans l’audiovisuel.

Par ailleurs l’équipe du Centre continue à produire et réaliser des films et travaille en collaboration avec des artistes à travers la création du collectif Travelling féministe, et en mettant ses archives à la disposition des créatrices qui souhaitent les utiliser pour nourrir leur création.


Diffuser, conserver et enrichir le matrimoine audiovisuel

La mission première du Centre consiste à poursuivre le but fixé par ses créatrices : diffuser, conserver, et enrichir un fonds très riche de documents audiovisuels, essentiellement constitué de vidéos, touchant à l’histoire des femmes, à leurs luttes, à leurs créations.
Diffuser et valoriser le fonds cela veut dire tout d’abord assurer des projections, participer à des festivals, à des rencontres. C’est également permettre l’accès à un large public au catalogue et à des extraits de films grâce à une base de données consultable en ligne et à l’accueil des chercheur.e.s qui souhaitent visionner des films sur place au Centre. C’est enfin organiser la location et la vente de films ou d’extraits.
Conserver cela veut dire lutter contre les effets du temps et suivre les évolutions technologiques en transposant sur des supports pérennes des documents réalisés avec des moyens qui ne sont plus en usage. Cette part du travail est assurée en lien avec des structures comme la Bibliothèque nationale de France et le Forum des Images, à Paris.
Enrichir en permanence le catalogue en restant en contact avec la création actuelle et en intégrant de nouvelles productions dont les réalisatrices confient la diffusion et la distribution au Centre. Enrichir c’est aussi assurer la captation de diverses manifestations féministes.

Eduquer à l’image, lutter contre les stéréotypes, proposer des alternatives

Il s’agit de participer à la lutte contre les discriminations liées au genre et à l’orientation sexuelle, en utilisant des documents audiovisuels variés, en analysant les stéréotypes qu’ils véhiculent et en proposant des regards alternatifs.
Ces actions peuvent être réalisées à l’initiative de l’équipe du Centre ou répondre à des demandes d’organismes et d’institutions divers. Elles sont conçues en fonction de chaque type de public concerné : scolaire, associatif, militant, milieu carcéral, entreprise…

Participer à la création contemporaine

Le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir a souhaité entrer en contact et travailler avec des artistes et créé dans ce but le collectif Travelling féministe. L’idée sous-jacente est de faire vivre les archives en les mettant à la disposition des créatrices qui souhaitent les utiliser pour nourrir leur travail. Ce collectif organise régulièrement des ateliers de recherche, des séminaires, qui s’adressent «à la fois aux artistes, aux chercheuses, aux militantes, aux universitaires et à ceux ou celles qui les aiment ».

Siège social

28 Place Saint-georges 75009 Paris

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association ABRASEVIC
ABRASEVIC
Association designers interactifs
designers interactifs
Association Madame 1901
Madame 1901
Association Jimena
Jimena