J'adhère au CIMM

par Centre International de Musiques Médiévales - Du ciel aux marges

Adhésion valable du 01/01/2018 au 31/12/2018

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

Tarif normal

Ouvre droit à une réduction d'impôt

15,00 €

Personnalité morale

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Droits d'entrée 30 € + adhésion 15 €

45,00 €

Tarif étudiant

Ouvre droit à une réduction d'impôt

5,00 €

Souhaitez-vous ajouter un don à Centre International de Musiques Médiévales - Du ciel aux marges en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

J'adhère au CIMM - Centre International de Musiques Médiévales - Du ciel aux marges

J'adhère au CIMM

Grâce à votre adhésion, vous soutenez le travail collaboratif entre les artistes professionnels (musiciens et archéo-luthiers) accueillis par le CIMM et les chercheurs universitaires. L'objectif est la mise en partage des savoirs et savoir-faire, l'interrogation, l'expérimentation, au profit de la création artistique et de la recherche dans les domaines de la médiévistique, du patrimoine, de la scénologie du spectacle vivant contemporain. Les programmes coproduits sont donnés en concert dans le cadre du festival La Marteaux de Gellone - Fabrique de musiques médiévales et diffusés. Les propositions sont réinvesties dans la formation spécialisée. 

A l'Escola N'Eblon,Brice Duisit et Clément Frouin.        © Yves Massarotto-CIMM

Informations fiscalité

Le don à Centre International de Musiques Médiévales - Du ciel aux marges ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à Centre International de Musiques Médiévales - Du ciel aux marges permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page