La Traversée Alternative

par CHEVAUX, HOMMES ET TERRITOIRES

Faire un don

La Traversée Alternative

par CHEVAUX, HOMMES ET TERRITOIRES

Faire un don

Au pas des chevaux, la Traversée Alternative vous emmène à la rencontre des acteurs de la transition écologique en milieu rural en France !

La Traversée Alternative, qu’est-ce que c’est  ?

C’est avant tout un projet monté par l’association Chevaux, Hommes et Territoires, dont l’objet est de rendre compte des initiatives citoyennes en faveur de la transition écologique en milieu rural.

Territoires, car nous nous intéressons aux réponses que ces derniers proposent face aux impacts des changements globaux (climatiques, numériques, économiques).

Hommes, car ce sont eux qui s’engagent pour la préservation de ces territoires et de leur patrimoine en promouvant des systèmes alternatifs et citoyens.

Chevaux, car c’est à cheval que nous traverserons ces Territoires et irons à la rencontre de ces Hommes. La boucle est bouclée !

La traversée alternative c’est donc le projet pour l’année 2019 de l’association. Mais encore ?

C’est le projet d’un voyage itinérant de plus de 1500km à travers l’Ardèche, les Cévennes, le Languedoc et le Cantal. Pendant deux mois, de mai à juin 2019, nous sillonnerons les routes françaises à la rencontre de citoyens œuvrant à leur échelle pour une transition écologique. Nous avons choisi pour ce voyage une mobilité douce et respectueuse de l’environnement, qui nous éloigne du rythme citadin effréné et du confort superflu de la société de consommation. Vous l’aurez compris, nous avons choisi de voyager à cheval !

 

Au cours de ces 1500km, nous rencontrerons une vingtaine de porteurs de projets alternatifs. Notre objectif est donc avant tout HUMANISTE : nous souhaitons transmettre des moments dialogues avec des Hommes ayant décidé de vivre autrement.

Mais plus précisément, qui sont ces porteurs de projet ?

Ce sont des hommes et des femmes qui ont décidé de reprendre une exploitation traditionnelle en permaculture, qui redonnent vie à l’artisanat local, qui promeuvent les circuits courts, qui construisent des habitats alternatifs, qui réinventent les modèles économiques et sociaux, qui luttent pour la préservation de la biodiversité de leur territoire, et bien d’autres encore. Notre objectif est donc également ÉCOLOGIQUE : nous souhaitons donner de la visibilité à ces modèles alternatifs où respect du vivant et écologie occupent une place centrale.

Donner de la visibilité à ces Hommes, rendre compte de leurs actions... mais à qui ? À vous !

Notre troisième objectif est PÉDAGOGIQUE : nous souhaitons devenir vos yeux et vos oreilles pour vous donner un aperçu des impacts du changement climatique et des réponses associées, à quelque centaines de kilomètres de chez vous. Alors non, vous n’aurez pas de récits larmoyants et fatalistes sur les catastrophes irrémédiables causées par le réchauffement climatique. Ici, nous parlerons de solutions, d’initiatives, d’engagements : notre message est optimiste !

Et comment donc ?

En publiant régulièrement sur nos réseaux de communication des articles, des vidéos, et des photos de nos rencontres. A à la fin du projet de terrain, nous organiserons  des conférences de retour, une exposition photographique, et publierons des articles proposant des points de vues d’experts sur les thématiques abordées pendant le voyage.

Et l'intérêt des chevaux dans tout ça ? Plusieurs points :

-       Il y a tout d’abord la cohérence de notre moyen de locomotion avec les valeurs du projet : il est impensable de parler de transition écologique sans se préoccuper de la pollution générée par un déplacement automobile.

-       Il y a ensuite le fait qu’un cheval soit un facilitateur d’échange : le dialogue s’ouvre plus facilement lorsqu’on se présente avec une caravane de trois chevaux !

-       Il y a enfin le changement du rapport au temps : voyager à cheval c’est échapper un instant à la vitesse aliénante  du monde qui nous entoure, c’est l’opportunité d’observer attentivement les territoires et les Hommes rencontrés.

Notre dernier objectif est donc ÉQUESTRE. Nous voyagerons en itinérance avec trois chevaux : deux chevaux de selles et un cheval de bât, qui en portant matériel, fourrage et épicerie nous permettra d’atteindre l’autonomie complète !

 

La Traversée Alternative, qui est-ce ?

Nous sommes Camille (ci dessus à gauche) et Alexandrine (à droite), deux amies étudiantes en école d’ingénieur et actuellement en année de césure. Passionnées d’équitation au grand air et extrêmement sensibles aux enjeux sociétaux en matière de préservation de l’environnement, ce projet est pour nous l’occasion de questionner notre contribution à la société, en tant que citoyennes et dans l’exercice de nos futurs métiers. Nous souhaitons appréhender au plus près de la réalité du terrain les enjeux de la préservation de l’environnement.

Nos deux parcours différents nous permettent d’appréhender le projet sous plusieurs angles et d’élargir notre spectre de réflexions et de compétences. Ainsi Camille, étudiante en double cursus ingénieur architecte à Centrale Nantes, apportera sa réflexion sur les questions d’aménagement du territoires, d’habitats alternatifs ou encore de préservation des paysages. Alexandrine, en tant qu’étudiante en école d’ingénierie du vivant à AgroParisTech, partagera ses connaissances dans les sciences de l’écologie, de l’agronomie ou de l’écotoxicologie.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, au travers de ce projet, nous allons vivre notre passion commune, et mettre toute notre curiosité et nos compétences complémentaires au service d’enjeux qui nous tiennent à cœur !



Et pourquoi un tel projet ?

Nous avions dit « pas de récit larmoyant ». Pourtant, il faut bien poser le constat. Alors nous ferons court.

À l’heure où les réfugiés climatiques sont de plus en plus nombreux, où les sols sont de plus en plus pauvres, où la biodiversité fond comme les glaces des pôles au soleil, chaque initiative compte. Le tableau est alarmant, peut être même trop effrayant pour ne susciter autre chose qu’une résignation face au drame qui se joue. Dans l’anonymat des grandes villes, on doute souvent de la pertinence et de l’intérêt de nos éco-gestes : à quoi bon si nous sommes seuls à nous impliquer ?

Pourtant, en ville comme dans les campagnes, des hommes et des femmes se battent pour montrer qu’il est possible de vivre autrement. Nous voulons donner de la visibilité à ces systèmes alternatifs pour susciter une réflexion sur la nécessité et la faisabilité d’une transition écologique.



A quoi servira l'argent collecté ?

Pour mener à bien ce projet, nous avons besoin de financer trois phases successives :

-       une première phase de préparation, où nous devrons nous former à la randonnée équestre au long cours ainsi qu’à la photographie et au montage vidéo. Cette période de préparation nous permettra également de rassembler tout le matériel nécessaire à une randonnée itinérante de deux mois.

-       La seconde phase de réalisation du projet, où nous devrons louer les chevaux et assurer le ravitaillement des hommes comme des montures. Nous bivouaquerons 6 jours sur 7, mais pour assurer le repos de toute l’équipe nous prévoyons une nuitée en relais équestre par semaine.

-       La troisième phase de communication : le retour du voyage. Pendant cette phase, l’argent récolté nous permettra de développer les clichés de notre périple et de mettre en place une exposition photographique. Il nous permettra également d’acquérir les logiciels nécessaires au montage vidéo, et à la diffusion d’un court métrage.

Pour ce qui est de la première et troisième phase, on s’en occupe : en tant que cavalières nous possédons déjà un peu de matériel, et nous travaillons actuellement à l’établissement de partenariats pour financer le reste.

En revanche, nous avons besoin de vous pour la seconde étape ! 

Pour les repas, en comptant 10€ par jour et par personne nous arrivons à un total de 1120€.

Pour l’hébergement, nous limiterons les coûts en bivouaquant la semaine, mais nous auront besoin de faire des haltes le week-end de façon à assurer le ravitaillement, le repos de l’équipe et la recharge des appareils audiovisuels. Nous avons chiffré ce budget à 960€ pour les deux mois.

Ainsi, c’est donc une somme totale de 2080€  que nous devons rassembler pour aborder dans les meilleures conditions possibles cette traversée alternative.


Nous avons besoin de vous !

Soutenir la Traversée Alternative c'est contribuer à la diffusion d'initiatives citoyennes dans le domaine de l'environnement: il est encore temps de vivre autrement !

Au plaisir de vous rencontrer sur les routes ;)



undefined



Donner 5 euros

Pack Shetland

Votre nom sur la plaquette des donateurs

Donner 10 euros

Pack Pottok

Pack Shetland + un abonnement à notre newsletter

Donner 30 euros

Pack Fjord

Pack Pottok + une carte postale de remerciements

Donner 60 euros

Pack Camargue

Pack Fjord + une compilation de photos dédicacées

Donner 100 euros

Pack Franche Montagne

Pack Camargue + un cadeau souvenir de notre rencontre avec un porteur de projet

Donner 200 euros

Pack Pur Sang

Pack Franche Montagne + notre synthèse finale compilant articles, récits et photos de voyage

Donner 500 euros

Pack Mustang

Pack Pur Sang + le titre de "parrain" communiqué sur nos réseaux sociaux et notre site internet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
b
benoit margat
20/05/2019
F
Marie-Hélène Fouchet
29/04/2019
A
Anne Zerbin
29/04/2019
Signaler la page