Le Haut-Karabagh après le cessez-le feu : quelle paix juste et durable ?

by CICP

On 23 novembre 2020, from 18h to 20h

Dans le cadre du Festisol, festival de la solidarité internationale, l'Assemblée Européenne des Citoyens propose le lundi 23 novembre de 18h à 20h un débat en visio conférence autour du conflit du Haut-Karabagh. La reprise de la guerre le 27 septembre 2020 a fait des milliers de morts avant qu'un cessez-le-feu imposé par la Russie aux belligérants azerbaïdjanais et arméniens le 10 novembre ne mette fin (provisoirement ?) aux hostilités.

Event is over! For more information, please contact the organizing association View the page

Le Haut-Karabagh après le cessez-le feu : quelle paix juste et durable dans la région ?
 

Dans le cadre du Festisol, festival de la solidarité internationale, l'Assemblée Européenne des Citoyens propose le lundi 23 novembre de 18h à 20h un débat en visio conférence autour du conflit du Haut-Karabagh. La reprise de la guerre le 27 septembre 2020 a fait des milliers de morts avant qu'un cessez-le-feu imposé par la Russie aux belligérants azerbaïdjanais et arméniens le 10 novembre ne mette fin (provisoirement ?) aux hostilités. 
 

L’accord entérine la défaite de l’Arménie qui doit évacuer ce qu’elle contrôlait encore des sept districts azerbaïdjanais occupés après la guerre de 1988-94, les avancées des Azerbaïdjanais au sud du Nagorno-Karabakh/Artsakh y compris la prise de la ville symbole de Chouchi/a, le reste du territoire du Nagorno-Karabakh étant de facto sous protectorat russe.

Pourquoi, dans un conflit « gelé » depuis 30 ans, les négociations ont-elles échoué ? Comment, alors que la guerre semblait inévitable depuis 2016 l’Arménie, malgré sa « révolution de velours démocratique » de 2018, n’était-elle pas en mesure de faire face, ni diplomatiquement, ni militairement ? Quel a été au juste le rôle de la Turquie et de la Russie, tandis qu’Américains et Européens étaient totalement hors-jeu ?

Que va-t-il se passer maintenant ? En Arménie où le régime de Nikol Pachinian issu de 2018 est menacé. En Azerbaïdjan où le pouvoir d’Ilham Aliyev parait plus fort que jamais.

Pendant ce conflit, comme pendant le précédent, si les discours nationalistes et de haine ont été dominants (en Azerbaïdjan, en Arménie, en Turquie, dans les diasporas), des voix se sont élevées contre la logique de guerre en Arménie, en Azerbaïdjan, en Turquie et dans bien d’autres pays.  Que signifient-elles, et quels rôles ces artisans de paix peuvent-ils jouer demain pour qu’une paix juste et durable puisse prévaloir dans la région ?

Le débat sera introduit par Bernard Dreano, président de l'AEC

Merci de vous inscrire avant le 22 novembre  au soir sur l'adresse  debatAEC23novembre2020@gmail.com

Share the event

Visioconférence

France

A question?
Contact the association:

100% secure payment platform

All banking information to process this payment is completely secure. Thanks to SSL encryption of your banking data, you are assured of the reliability of your transactions on HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS