Empreintes, mémoires et traversées

par CINEOLE

Faire un don

Empreintes, mémoires et traversées

par CINEOLE

Faire un don

Une chorégraphe danse avec des personnes handicapées. De ces échanges, un solo apparaît, témoignage d'un autre champ de communication.

Présentation du projet

Au foyer des Massagues, centre d'accueil médicalisé de personnes polyhandicapées, la danseuse Sylvie Souvairan est en résidence artistique depuis avril 2018.

Elle développe un projet autour de la danse avec les résidents parfois lourdement handicapés. Dans cette rencontre régulière le langage du corps, avec toutes les difficultés et retenues de chacun, devient un autre mode d'expression de soi-même et envers la société. Une expression corporelle qui peu à peu ouvre et transforme le champ de communication de ces personnes et les amène à devenir créateurs du mouvement. Au bout de ce travail de longue haleine, de patience, d'écoute et de guide, ces personnes handicapées révèlent des gestes inattendus, des expressions, des sourires, des éclats de rires qui expriment une intense joie de vivre. C’est un enrichissement et des émotions qui sont partagées des deux côtés. Si la danse de Sylvie avec chacun d'eux est une stimulation évidente, l'artiste elle aussi y puise de nouveaux mouvements, une nouvelle chorégraphie inspirée de la gestuelle singulière des résidents, qui ouvre le champ à la création d'un autre spectacle.

Le projet se fait en collaboration entre Cin'éole et La Compagnie Aux Grands Pieds. Il est soutenu en partie par la DRAC et l'ARS, et bien-sûr par le foyer d'accueil médicalisé  (FAM) Les Massagues qui fait partie de l'UNAPEI 30.

Origine du projet

L'idée du film vient de deux envies :

 D'une part le souhait de pouvoir partager ces moments de vie particuliers, de présenter les personnes  handicapées dans cette stimulation et cette interaction :

•       Témoigner et restituer par le film des instants de danse avec les résidents (duos) qui ne peuvent pas se reproduire, s'écrire on se renouveler.

•       Mettre en valeur la richesse des échanges, ce qui est donné et reçu de part et d'autre au travers d'un langage artistique : la danse.

•       Mettre en évidence ce langage parfois si peu connu, le rendre perceptible et accessible.

•       Sensibiliser l'entourage et montrer l'intérêt de cette communication basée sur la sensibilité, l'écoute et le jeu sans les mots, par le biais du langage du corps et du cœur.

D'autre part de mettre en images la dimension artistique de cette danse, de témoigner de la richesse de ces échanges corporels.

Sylvie va créer un solo intitulé "Empreintes, mémoires et traversées". Ce solo sera filmé. Cette création sera l’aboutissement de ces échanges durant la résidence.

Il s'agit d'extraire un vocabulaire particulier, inspiré par les gestuelles singulières des résidents. En effet, sans être dans un mimétisme, comment la posture, la gestuelle ou le langage d'une personne handicapée peuvent-ils inspirer et nourrir une danse ? Comment celle-ci se transforme et se prolonge-t-elle par la sensibilité d'une danseuse ?

Un travail à partir d'observations  de la mobilité des mains, des visages, des corps et des sons produits va être mené. Ce sera une entrée dans le furtif, l'éphémère ou la répétition, une entrée dans l'absence ou la présence, les suspensions, la métamorphose.

A quoi servira l'argent collecté ?

à financer la fin du projet de danse, la création du solo, et une partie du film.

Notre équipe

Sylvie Souvairan : 

 Sylvie Souvairan est artiste depuis 1991, danseuse, chorégraphe, pédagogue et formatrice. Sylvie a dansé et créé avec des comédiens, des clowns, des musiciens, des plasticiens, des écrivains et des lecteurs, des photographes et cinéastes, consciente que les ponts entre les différents langages sont une source de créativité, de rebondissements, d’analogies, étant différents et communs à la fois. Son enseignement se fait auprès d'un large public.

Olivier Berthelot

Réalisateur de films documentaires depuis 30 ans, formé sur le terrain en tant qu'assistant puis en formation à Ardèche-Images à Lussas.

Réalisations :

Longs métrages :

Cappadoce, Sur un tapis de Turquie, 73' HDV, 2017 ; Istanbul, faits et reflets 76’, HDV, 2010 ; Portugal, un balcon sur l’océan 80’, 16mm, 2003 ; Turquie, histoire des Turcs de l'Asie Centrale à l'Anatolie 85’, 16mm, 1996.

Courts métrages :

Gavach's, des arbres dans la vigne, 12 ' 4K, 2020 ; Danse 4 éléments, 23' HDV, 2018. ; Al Mercat, Clip pour le groupe Coriandre, HDV 2018. ; Space cow-boys, Clip sur le groupe, HDV 2017 ; Michel Jaouen, le prêtre, l'AJD et le Bel Espoir 15' HDV, avec l'association Regards Vers l'Autre. 2014 ; Les accros de la voltige 26’, SD, 2007 ; Unie des Zunis, clip pour le spectacle de danse, 4’30’’, SD, 2005.

Donner 10 euros

remerciements

Votre nom dans les remerciements au générique !

Donner 30 euros

DVD

Le DVD du film et votre nom dans les remerciements au générique !

Donner 50 euros

livret

Le livret "Empreintes, mémoires et traversées", et votre nom dans les remerciements.

Donner 100 euros

Livret+DVD

Le DVD du film + le livret "Empreintes, mémoires et traversées", et votre nom dans les remerciements.

Donner 200 euros

atelier+livret+DVD

Une participation à un atelier de danse avec Sylvie + le DVD du film + le livret "Empreintes, mémoires et traversées" et votre nom dans les remerciements

Donner 500 euros

WE stage+livret+DVD

Un WE de stage avec Sylvie + le DVD du film + le livret "Empreintes, mémoires et traversées" et votre nom dans les remerciements

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme CINEOLE. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
j
jean-michel mouls
04/04/2020
C
CHRISTINE CHAUWIN
03/04/2020
a
agnès mourey
03/04/2020
Signaler la page