Street CLAC, la bibliothèque mobile de Yaoundé

par Clac Avenir

Cette collecte est terminée.

Street CLAC, la bibliothèque mobile de Yaoundé

par Clac Avenir

Cette collecte est terminée.

Street CLAC, la bibliothèque mobile de Yaoundé - Clac Avenir

Aidez nous à financer le Street CLAC, la première bibliothèque mobile qui circulera dans les quartiers populaires de Yaoundé !

Le CLAC, c'est quoi?

Le Centre de Lecture et d’Animation Culturelle de Yaoundé (CLAC) est un espace culturel associatif situé à Mimboman, quartier populaire de la capitale camerounaise. Créée en 2007 par Charles Kamdem Poeghela, la structure est aujourd’hui l’une des principales bibliothèques de la capitale. Elle propose des activités culturelles et éducatives variées et accueille plus de 10 000 visiteurs par an.

 Si le CLAC permet d'offrir aux habitants du quartier de Mimboman un lieu d'accès à la culture et à l'information, il faut savoir que ces espaces sont rares à Yaoundé et que les publics des quartiers défavorisés les fréquentent très peu. 

 
Le "Street CLAC" 

Le CLAC a donc imaginé, en partenariat avec l'ONG Bibliothèques Sans Frontières, une bibliothèque mobile qui ira à la rencontre des populations des quartiers populaires. Mais le Street CLAC sera bien plus qu'une simple bibliothèque !

 

Le Street CLAC offrira à son public un fonds documentaire tournant d'au moins 2000 livres et un véritable centre multimédia portatif composé de tablettes et ordinateurs connectés à internet ainsi que d'un vidéoprojecteur et d'un écran, pour projeter films et documentaires. Il proposera un programme d’animations culturelles et pédagogiques riches et variées, des ateliers thématiques de sensibilisation autour des questions de santé, d’environnement et d’accès au droit ainsi qu’un volet accompagnement vers l’emploi afin de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes de ces quartiers défavorisés.

 

Comment va-t-il fonctionner?

Le Street CLAC circulera essentiellement dans les quartiers Est de Yaoundé (Mimboman, Essos, Anguissa, Nkomo, Soa, Ngoa, Ekellé, Omnisport, Ngousso, Nkondengui et Ekounou). Il s'arrêtera et se déploiera chaque jour pendant 4 à 5h sur un emplacement donné, où il reviendra tous les quinze jours (la régularité est très importante dans ce type de projet). Des partenariats ont d'ores et déjà été négociés avec les Mairies d'arrondissements pour faciliter les arrêts et déplacements du véhicule. 

 

L'équipe sera constituée pour commencer de deux animateurs, qui joueront un rôle de médiateurs et proposeront des activités ludiques, pédagogiques et sociales aussi bien aux enfants qu'aux adultes. Sur le Street CLAC, on pourra aussi bien lire tranquillement une BD, qu'apprendre à rédiger son CV ou s'initier à la programmation informatique.

 

Pour faciliter son appropriation par les populations, le Street CLAC travaillera avec de nombreux partenaires locaux : les établissements scolaires d'abord, avec lesquels des activités pédagogiques et des prêts d'ouvrages seront mis en place, pour pallier à la faiblesse des bibliothèques scolaires, mais aussi les associations locales qui bénéficieront de cartes blanches pour réaliser leurs propres activités de sensibilisation au sein de l'espace éphémère du Street CLAC.

 

Quels seront ses impacts ?

Le Street CLAC va aller à la rencontre des publics éloignés des infrastructures culturelles et permettra de toucher au moins 500 personnes par mois. Ses impacts seront multiples :

 

- renforcer la qualité de l'éducation et la formation tant pour les plus jeunes, dont il accompagnera le parcours scolaire, que pour les adultes qui pourront acquérir de nouvelles compétences.

- promouvoir une société plus démocratique et inclusive par le biais des ateliers de sensibilisation (environnement, santé, droits humains…).

- réduire la fracture numérique et encourager la créativité en offrant un accès aux TIC et une médiation de qualité.

- favoriser l'insertion professionnelle grâce aux ateliers de recherche d'emploi et d'accompagnement à la création de micro-entreprises.

 

À quoi servira la collecte ?

Le projet Street CLAC bénéficie déjà de soutiens solides. La Médiathèque de Villeurbanne nous a généreusement fait don d'un bibliobus. Le transport du véhicule jusqu'au Cameroun est pris en charge par l'ONG Bibliothèques Sans Frontières, qui effectue également un don ciblé de livres. La Fondation MTN appuie le projet en offrant du matériel informatique et des connexions internet gratuites. Le groupe MRS fournit le carburant pour la circulation du véhicule. D'autres sponsors sont en train d'être approchés pour financer les autres coûts (ateliers d’insertion professionnelle, communication, ressources humaines, sécurisation...). 

 

La campagne est primordiale puisqu'elle va nous permettre de financer l’organisation d’ateliers d’initiation à l’informatique ainsi que l’achat de livres au Cameroun.

 

Organisations d’ateliers Initiation à l’informatique – 2000€ : En partenariat avec les établissements scolaires mais aussi avec des associations locales, le Street CLAC va proposer des ateliers de découverte de l’informatique pour les petits et les plus grands afin de permettre à tous d’acquérir les compétences de bases en informatique.

 

Livres achetés localement – 3000€ : En complément des dons de livres effectués par BSF, nous achèterons des livres auprès des libraires et éditeurs locaux pour proposer aux usagers des ouvrages adaptés et pour soutenir la chaine du livre locale.

 

MERCI D'AVANCE DE VOTRE SOUTIEN !

Donner 5 euros

Un don de 5€ nous permet d'acheter un livre au Cameroun.

Donner 20 euros

Un don de 20€ nous permet d'organiser un atelier d'initiation à l'informatique pour 10 personnes.

Donner 50 euros

Un don de 50€ nous permet d'acheter dix ouvrages au Cameroun.

Donner 100 euros

Un don de 100€ nous permet d'organiser 5 ateliers d'initiation à l'informatique.

Association Clac Avenir

Clac Avenir