STOP ! PAS DE MEGA ENTREPOT E-COMMERCE A ENSISHEIM

par CLCV Wittelsheim et Environs

Faire un don

STOP ! PAS DE MEGA ENTREPOT E-COMMERCE A ENSISHEIM

par CLCV Wittelsheim et Environs

Faire un don

STOP ! PAS DE MEGA ENTREPOT E-COMMERCE A ENSISHEIM

Un entrepôt E-commerce de 190 000 m2

Plusieurs associations et citoyen.ne.s se sont regroupé.e.s au sein du Réseau Urgence Climatique et Sociale Sud Alsace (RUCSSA) pour s'opposer à la construction du méga entrepôt e-commerce que veut construire EUROVIA 16 PROJECT au milieu de la plaine d'Alsace à Ensisheim (Haut-Rhin).

Cet entrepôt de 23 mètres de haut et 4 niveaux, soit plus de 190 000 m2 de planchers, sur 16 ha de terres agricoles, stockera 107 000 m3 de produits, matières ou substances combustibles. Cela promet un trafic de centaines de camions et autres véhicules nuit et jour, et une augmentation du trafic aérien à Bâle-Mulhouse.

Sur la photo, la zone d'implantation choisie, avec les fouilles archéologiques au premier plan et plus loin un autre entrepôt e-commerce de plus de 100 000 m2 en construction. La plaine d'Alsace ne doit pas devenir le couloir à camions pour servir les intérêts de sociétés multinationales e-commerce.

Amazon ou pas Amazon, ça ne change rien !

Qui l’exploitera ? Le secret est bien gardé, mais la description technique du permis de construire fait bien sûr penser à AMAZON qui cherche à mailler la France avec toujours plus d'entrepôts e-commerce.
 Mais quel que soit l'exploitant de cet entrepôt, les conséquences de ce type d'installation dédiée à la surconsommation et à la surproduction seront les mêmes : impact fort sur le climat, artificialisation de terres agricoles, nuisances sonores, atmosphériques et lumineuses, création d'emplois précaires, mise en péril de nombreux entreprises et commerces locaux ici en Alsace et comme partout en France, bilan social négatif (1 emploi créé dans la logistique e-commerce supprime 2,2 emplois dans le commerce traditionnel)...

Le réseau RUCSSA a engagé plusieurs actions dès que nous avons eu connaissance du projet.

Le 15 juin 2020 avec un rassemblement, devant la mairie d'Ensisheim,  d'associations et citoyen.ne.s d'Ensisheim et environs, lors de la clôture de l’enquête publique relative à une demande d’autorisation environnementale d’exploiter au titre des installations classées et à une demande de permis de construire, visant à porter l'opposition à ce funeste projet, et à le faire connaître. 

Nous étions nombreux avec nos partenaires dans la lutte, le 30 septembre devant la Préfecture du Haut-Rhin, à l''occasion de la réunion du COnseil Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques, pour demander l'abandon de ce projet, et dire au Préfet de ne pas donner d'autorisation environnementale.  

Le 2 octobre, accompagnés par Leila Chaibi, parlementaire européenne, nous avons planté un arbre symbolique sur le terrain destiné à l'implantation de ce méga-entrepôt.

Depuis juin, nos demandes répétées d'entrevue avec le Préfet sont, encore aujourd'hui , restées sans réponse...

Les procédures pourront s'écouler sur plusieurs mois

Les procédures vont durer plusieurs mois, mais nous ne subirons pas.

S'appuyant sur 2 de ses membres, Alternatiba-Soultz et CLCV Wittelsheim et Environs, associations locales agissant sur le secteur d'Ensisheim, le collectif RUCSSA s’est d’ores et déjà assuré le soutien du cabinet d'avocats Christian Huglo - Corinne Lepage, qui accompagne d’autres collectifs contre des projets similaires, tel que celui de Fournès - Pont du Gard.

Depuis nous avons travaillé avec nos partenaires pour déposer un premier recours gracieux auprès du maire d'Ensisheim, recours porté par Les Amis de la Terre et Alsace Nature, membre de France Nature Environnement. D'autres recours suivront.

Avec vous, nous sommes prêts pour mener des actions d’information auprès de la population et particulièrement des habitants du secteur proche, pour alerter sur les conséquences nuisibles d’un tel projet, et prêts à conduire les recours juridiques nécessaires pour empêcher cette construction !

Votre don est indispensable pour réussir ensemble ! Déduction fiscale de 66%

Nous faisons appel à vos dons pour contribuer à la prise en charge des frais d'avocats, et aux autres frais liés aux actions de sensibilisation qui accompagneront chaque étape de ce dossier (arrêté préfectoral suite à l’enquête publique, permis de construire…). En prenant en compte les recours juridiques successifs probables, les besoins financiers sont estimés aujourd’hui à 10 000 €. 

CHAQUE DON SERA BIENVENU ET UTILE,QUELQUE SOIT SON MONTANT ! 
Vous pouvez aussi faire parvenir un chèque libellé à l’ordre de « CLCV – STOP ECOMMERCE ENSISHEIM » à CLCV Wittelsheim 2, rue de la Fraternité 68310 Wittelsheim, en spécifiant vos coordonnées (nom, prénom, adresse).

Vous recevrez en retour une attestation pour déduction fiscale de 66% de votre don. 

Malgré nos interventions, le permis de construire a été signé le 21 juillet par le maire d'Ensisheim, qui est également le président de la Communauté de Communes de Centre Haut-Rhin qui a la compétence économique pour ce territoire. L’arrêté préfectoral d'autorisation n'a pas encore été publié par le Préfet du Haut-Rhin. 

Aujourd'hui il s'agit donc de prendre en charge les frais de recours contre le permis de construire puis contre l'arrêté préfectoral s'il le Préfet le délivre....

Nous vous rendrons compte à chaque étape.

Agissons ensemble pour la mise en œuvre localement de projets alternatifs cohérents avec la reconstruction économique, écologique, sociale et solidaire !

Le réseau RUCSSA

Les associations CLCV Wittelsheim et Environs, Climat 3F, Alternatiba - Soultz, MAN Centre Alsace et des citoyen.e.s engagé.e.s ont créé le Réseau Urgence Climatique et Sociale Sud Alsace (RUCSSA). D'autres nous rejoindront : le réseau RUCSSA est apartisan et ouvert, et il s'est doté d'une charte d'engagement. Aujourd'hui d'autres associations nous ont rejoints. Parmi elles,  ADRA - association de défense des riverains de l'aéroport de Bâle-Mulhouse, Alsace Nature.

L'action de RUCSSA s'inscrit dans un réseau beaucoup plus large questionnant les conséquences d'une société de surproduction et surconsommation, avec, entre autres en Alsace le Chaudron des alternatives contre l'entrepôt Amazon de Dambach-la-Ville, mais aussi au niveau national avec la campagne des Amis de la Terre, avec la mobilisation pour un moratoire de deux ans sur les projets d'entrepôts et méga-centres de tri e-commerce porté par un groupe d'élus de l'Assemblée Nationale et un collectif de commerçant.e.s et d'associations.

C'est la CLCV Wittelsheim et Environs qui prend en charge la collecte des fonds pour RUCSSA.

Pour nous contacter , écrivez à contact@rucssa.fr

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

Donner 500 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme CLCV Wittelsheim et Environs. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page