Vente de soutien au profit de l'ONG SOS Méditerranée

par Climats Artistiques

Du 11 novembre 2019 au 31 décembre 2019 à 23:59

Vente de soutien au profit de l'ONG SOS Méditerranée

par Climats Artistiques

Du 11 novembre 2019 à 00:00 au 31 décembre 2019 à 23:59

Choix des billets

Participants

Coordonnées

Récapitulatif

40 places restantes

Prix libre (minimum 40 €)

Prix incluant l'expédition en France métropolitaine.

Montant à payer :
0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Climats Artistiques. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Vente de soutien au profit de l'ONG SOS Méditerranée - Climats Artistiques

Soutenez l'ONG SOS Méditerranée en achetant une sérigraphie éditée par le musée des nuages.

Une seule journée en mer, c’est 14 000 € à réunir pour que le navire de sauvetage Open Arms puisse intervenir en Méditerranée centrale, afin de porter secours à des réfugiés en détresse. Mais 30 €, c’est le coût d’une heure de sortie, pour un canot de sauvetage. C’est le montant minimum qui sera envoyé à SOS Méditerranée pour l’achat de chaque tirage de cette sérigraphie.


Dès qu’il fait beau et que la mer est calme, des bateaux de fortune quittent les côtes libyennes. La présence de SOS Méditerranée dans les eaux internationales répond à la nécessité première de sauver des vies. Ses interventions répondent à une obligation inscrite dans le Droit maritime, voulant qu’un navire porte secours à tout navire en détresse et dépose ses rescapés dans le port le plus proche. 


L’action de SOS Méditerranée est également une façon de maintenir les principes humanistes qui ont vu le 10 décembre 1948, ‌les 58 États membres, ‌réunis en Assemblée générale ‌des Nations Unies, dont la‌ France, adopter la‌ Déclaration universelle ‌des droits de‌ l’homme (résolution 217 A [III]). Cette déclaration stipule : « Toute personne a le‌ droit de‌ quitter tout pays, y compris le‌ sien et‌ de revenir dans ‌son pays. » (Article 13.2).

Soixante ‌ans plus tard, ‌ces conceptions de la dignité humaine sont soumises à rude épreuve et‌ les victimes collatérales ‌des guerres économiques, civiles ou‌ militaires se‌ noient ‌par milliers en‌ tentant de‌ traverser la‌ Méditerranée. 


La vigilance de l'ONG de sauvetage nous est précieuse, parce que le navire Open Armsest aussi un « Open Eye ». Un œil ouvert sur les conditions d’existence que fuient ceux qui s’embarquent au péril de leur vie. Les témoignages que l’on peut découvrir sur le site http://www.sosmediterranee.fr/ sont éloquents et indispensables à notre information. Ils nous éclairent sur les parcours des réfugiés, sur les enjeux économiques, politiques, climatiques qui sont à l’œuvre, mais aussi sur les vies qui disparaissent dans la violence et dans le silence des flots. 


La communauté scientifique internationale reconnaît que le réchauffement planétaire est dû à l’activité humaine et que cette mutation ira croissante, en exerçant une pression toujours plus forte sur les plus pauvres. 


L’anthropocène est le fait de certaines activités, liées à un productivisme délétère au sein duquel les marchandises ont plus de droits que les êtres humains. Parmi les naufragés en Méditerranée centrale, certains sont des réfugiés climatiques. D’autres sont poussés hors de leurs pays sous la pression du système économique responsable dudit bouleversement des climats qui déplacera 300 millions de personnes, en l’espace d’une seule génération.


Si aujourd’hui en‌ contemplant la‌ mer, notre regard évite ‌les zones obscures de‌ l’horizon et qu’aucun cri ne parvient à nos oreilles, ce‌ ne sont ‌pas seulement ‌des vies ‌qui disparaissent dans l’ombre, mais notre humanité ‌qui ignore son propre naufrage. 



L’ONG SOS Méditerranée ne dispose pas des statuts l’autorisant à se financer par la vente de produits dérivés, car elle assure son fonctionnement par des appels au don. La totalité du produit de la vente de la sérigraphie* imprimée par l'atelier de Jean Villevieille, d'après un dessin de Sylvain Soussan, sera transférée à SOS Méditerranée le 10 janvier 2020 sous la forme d’un don contractuel.

L’association Climats Artistiques est mandatée par le musée des nuages comme opérateur de la vente menée dans le cadre de la convention signée entre le musée des nuages et SOS Méditerranée.


D’autres initiatives (concerts, soirées, expositions, ventes artisanales) se déroulent partout en France dans un même esprit de partenariat entre des acteurs économiques et culturels, au profit de l’ONG. 

Grâce à un esprit festif et aux arts contemporains, nous pouvons agir pour qu’à la prochaine éclaircie, ce ne soit pas la part obscure de notre conscience qui détourne le regard une nouvelle fois. Parce que des femmes, des hommes, des enfants échapperont à la noyade, pour avoir pu saisir une main tendue.

* Format 50 x 35 cm sur papier bouffant. Estampilles de l'atelier Jean Villevieille et du musée des nuages. Numérotation de I à XL, signature de l'artiste. 
Tirage conçu et réalisé gratuitement.

L’action de SOS Méditerranée est également une façon de maintenir des principes démocratiques. Le 10 décembre 1948, ‌les 58 États membres, ‌qui constituaient l’Assemblée générale ‌des Nations Unies, dont la‌ France, adoptaient la‌ Déclaration universelle ‌des droits de‌ l’homme (résolution 217 A [III]). Cette déclaration stipule : « Toute personne a le‌ droit de‌ quitter tout pays, y compris le‌ sien, et‌ de revenir dans ‌son pays. » (Article 13.2).

Soixante ‌ans plus tard, ‌ces principes humanistes sont soumis à rude épreuve et‌ les victimes collatérales ‌des guerres économiques, civiles ou‌ militaires se‌ noient ‌par milliers en‌ tentant de‌ traverser la‌ Méditerranée. 


L’action de SOS Méditerranée est d’autant plus précieuse, que son navire Open Arms est aussi un « Open Eye », œil ouvert sur les conditions d’existence que fuient ceux qui s’embarquent au péril de leur vie. Les témoignages que l’on peut découvrir sur le site http://www.sosmediterranee.fr/ sont éloquents et indispensables à notre information. Ils nous éclairent sur les parcours des réfugiés, sur les enjeux économiques, politiques, climatiques qui sont à l’œuvre, mais aussi sur les vies qui disparaissent dans la violence et dans le silence des flots. 


La communauté scientifique internationale reconnaît que le réchauffement planétaire est dû à l’activité humaine, et que cette mutation ira croissante, en exerçant une pression toujours plus forte sur les plus pauvres. 

Si vous appréciez cette démarche, merci de la transmettre à votre entourage.

L’anthropocène est le fait de certaines activités, liées à un système économique mondialisé délétère, au sein duquel les marchandises ont plus de droits que les êtres humains. Parmi les naufragés en Méditerranée centrale, certains sont des réfugiés climatiques. D’autres sont poussés hors de leurs pays sous la pression du système économique responsable dudit bouleversement des climats qui déplacera 300 millions de personnes en l’espace d’une seule génération.


Si aujourd’hui en‌ contemplant la‌ mer, notre regard évite ‌les zones obscures de‌ l’horizon et qu’aucun cri ne parvient à nos oreilles, ce‌ ne sont ‌pas seulement ‌des vies ‌qui disparaissent dans l’ombre, mais notre humanité ‌qui ignore son naufrage. 


SOS Méditerranée ne dispose pas des statuts l’autorisant à se financer par la vente de produits dérivés, mais assure son fonctionnement par des appels au don. La totalité du produit de la vente de cette sérigraphie sera transférée à SOS Méditerranée le 10 janvier 2020 sous la forme d’un don contractuel.

L’association Climats Artistiques est mandatée par le musée des nuages comme opérateur de la vente menée dans le cadre de la convention signée entre le musée des nuages et SOS Méditerranée.


D’autres initiatives (concerts, brasseries, soirées, expositions) se déroulent partout en France dans un même esprit de partenariat entre des acteurs économiques et culturels et l’ONG. 

Grâce à un esprit festif et aux arts contemporains, nous pouvons agir pour qu’à la prochaine éclaircie, ce ne soit pas la part obscure de notre conscience qui détourne le regard une nouvelle fois. Parce que des femmes, des hommes, des enfants échapperont à la noyade, pour avoir pu saisir une main tendue.

Une question ?
Contactez l'association :

Email

Téléphone Afficher le numéro

Signaler la page