Club Aéro des Garrigues

Préservation du patrimoine

Le Club aéro des garrigues rassemble des passionnés de l'histoire aéronautique. En construisant des répliques des premiers appareils, ils préservent un patrimoine commun.

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

Fondé en 2005 par des passionnés de l'histoire de l'aviation, le Club aéro des garrigues est né d'un pari fou : réaliser une réplique du Blériot XI.

Exposée en France et en Europe, la réplique du Blériot XI est saluée comme un travail remarquable par de nombreux experts.


Déterminé à faire revivre et préserver l'héritage aéronautique, le Club aéro des garrigues se lance à présent dans la construction d'une « Demoiselle » d'Alberto Santos-Dumont. L'appareil peut être considéré comme l'ancêtre des avions ultralégers.

La genèse

C'est aux commandes d'un Blériot de type XI que Louis Blériot a traversé la Manche le 25 juillet 1909. L'exploit l'a rendu célèbre dans le monde entier.


Le récit de cette aventure a inspiré la naissance du « Comité d’Aviation des Cévennes ». Sous la présidence de Maître Élie COULAROU (grand-père de l'actuel président du Club aéro des garrigues) sont organisées les premières « fêtes de l'aviation » dans le Gard, à Saint-Hippolyte-du-Fort.


Le 12 juin 1912, le Blériot XI, piloté par Paul HANOUILLE, participe au meeting aérien de Mandiargues à Saint-Hippolyte-du-Fort devant plus de 6 000 personnes. René DUVAL à bord de son Caudron G2 est l'autre pilote vedette de ces premières « fêtes de l'aviation » gardoises.

Un siècle plus tard

À partir des plans transmis par les musées de l’air de Paris et de Washington, l’équipe du Club aéro des garrigues a dû se mettre dans la peau des artisans de l’époque. Deviner les formes, les extrapoler à partir de dessins, découvrir l’utilité cachée de chaque pièce. Autre difficulté trouver les matériaux ad hoc : fuselage en frêne de 15 ans d’âge, tendeurs en laiton d’origine, cordes de piano pour les tirants, toile des Vosges pour la voilure, moteur Anzani...

 

Perfectionnistes, résolus à s’approcher au plus près de l’original, les constructeurs du Club aéro des garrigues peuvent être fiers de leur chef-d’œuvre : solide, léger, authentique. Au point que Gérard FARMAN (petit-fils d’Henri FARMAN, pilote qui réalisa le premier kilomètre en ligne droite le 10 novembre 1907) décrète : « La finition de cette réplique est plus soignée qu’un original ».

 

La réplique du Club a notamment permis de célébrer le centenaire des « fêtes de l'aviation » à Saint-Hippolyte-du-Fort.

Depuis, les membres du Club continuent d'exposer leur Blériot XI en France et en Europe.

Un nouveau défi

Les passionnés du Club aéro des garrigues travaillent à un autre projet : faire voler "la Demoiselle" d'Alberto Santos-Dumont.

L'appareil peut être considéré comme l'ancêtre des avions ultralégers.


L'objectif est donc de construire une réplique pleinement opérationnelle.

Dans une approche que l’on peut qualifier d’archéologie expérimentale, la réplique sera aussi fidèle que possible aux « Demoiselles » construites en 1910 par le génial inventeur Alberto Santos-Dumont. Structure en bambou d'Anduze (Gard), moteur bicylindre à plat, Saroléa, conçu vers 1920.

Nous commençons la fabrication d’une Demoiselle de présentation statique, avant d’entamer la fabrication d’une réplique volante.


Toutes les formes de soutien dans cette nouvelle aventure sont les bienvenues.



Siège social

37 ZAM du Tapis Vert 30170 Saint-Hippolyte-du-Fort

vous avez une question ?

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association APACE
APACE
Association Conservatoire d'espaces naturels de l'Allier
Conservatoire d'espaces naturels de l'Allier
Association Habit'âge
Habit'âge
Association Isolife
Isolife