Une alimentation de qualité pour les habitants d'un village du Sahel au Sénégal

par Cohérence

Une alimentation de qualité pour les habitants d'un village du Sahel au Sénégal

par Cohérence

Une alimentation de qualité pour les habitants d'un village du Sahel au Sénégal - Cohérence

Assurer une alimentation de qualité, dans le respect de l'environnement et de la santé des habitants d'un village du Sénégal

L'objectif : Assurer une alimentation de qualité aux habitants d’un village du Sahel dans le respect de leur santé et de l’environnement.

Le défi : Dans le Sahel la saison sèche dure huit mois de l’année, le désert progresse et le Sénégal perd 40,000 hectares de forêt par an. Des terrains potentiellement cultivables restent en friche faute du savoir faire chez les paysans pour surmonter deux obstacles majeurs : la pénurie d’eau et les ravages causés par les troupeaux itinérants, affamés, qui dévorent toute plante qui pousse dans les sols arides. De surcroît l’emploi souvent abusif de pesticides inquiète les autorités sanitaires qui constatent des risques d’exposition “énormes” à travers les nappes et les produits agricoles.

Les besoins : Construire une clôture pour empêcher les animaux de manger et de piétiner les cultures naissantes ; mettre en place les moyens de puiser l’eau et d’optimiser son utilisation ; introduire des procédés de production agro-écologique.

Montant cible : 2500 euros

Autonomie : La formation d’une nouvelle génération pour une agriculture saine et adaptée rendra pérenne la production d’une alimentation de qualité dans le village.

 

Descriptif du projet :

Dans un contexte de forte croissance démographique, une des questions centrales du gouvernement sénégalais est de « savoir comment promouvoir l’accès à l’utilisation effective des innovations agricoles, d’induire la croissance économique et de contribuer ainsi à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté ».*

Or l’agriculture « conventionnelle » utilise de grandes quantités d’engrais chimiques et de pesticides, qui ont des effets délétères sur la santé humaine et animale : de nouvelles maladies font leur apparition au Sénégal alors que de petites espèces animales disparaissent.**

Samba est un jeune agriculteur originaire d’un village situé à l’ouest du Sénégal dans le Sahel. La région est particulièrement aride et l’agriculture y est difficile. Les habitants n’ont pas le savoir faire pour protéger les végétaux des troupeaux affamés et pour optimiser la ressource en eau pour les cultures. 

Conscient de ces défis, Samba s’est inscrit dans une ferme école à proximité où il s’est initié à l’agro-écologie, une approche innovatrice qui intègre les ressources et les mécanismes de la nature plutôt que les engrais chimiques et les pesticides. Aujourd’hui il sort de sa formation avec une vocation multiple : faire de l’agriculture bio et la valoriser auprès de la communauté paysanne de sa région, tout en créant un centre d’application pour les jeunes agriculteurs sortant de la ferme école.

La ferme école s’est associée à l’initiative de Samba pour monter un projet agricole ambitieux avec des techniques innovantes (pompage solaire et irrigation au goutte-à-goutte).

L’enjeu du projet est la production d’une alimentation de qualité pour la communauté locale, à la fois respectueuse de leur santé et de l’environnement, mais aussi de former une nouvelle génération d’agriculteurs à l’agro-écologie tout en leur apportant une source de revenu pour faire vivre leurs familles.

Samba démarre son projet sur un champ d’1/2 hectare, bien placé. 

Un apport de 2 500 euros de la part de Cohérence permettra à Samba de clôturer le terrain pour protéger les cultures des animaux et de percer un puits d’une profondeur de 15 mètres pour pouvoir démarrer son programme de formation.

*Défis de l’accès des exploitations familiales aux innovations agricoles en Afrique de l’Ouest, publication OCDE

**Progrès et défis de l’agriculture biologique au Sénégal, SciDev.Net http://www.scidev.net/afrique-sub-saharienne/agriculture/article-de-fond/progres-defis-agriculture-biologique-senegal.html

 

 

 

 

Donner 30 euros - 3 € / m de clôture = 10 m (il faut 300 m)

Donner 45 euros - 45 € / m de puits = 1 m (il faut 15 m de profondeur)

Donner 200 euros - L'aménagement du puits

Donner 250 euros - La motopompe

Association Cohérence

Cohérence

l'esprit d'entreprise … solidaire & sans frontières

Anonyme
18/10/2017
Anonyme
21/09/2017