Collectif de défense des droits et libertés des étrangers

Défense des droits

CDDLE : Aide et conseils pour tout étranger en quête de régularisation de sa situation administrative

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

Le Collectif de Défense des Droits et Libertés des Étrangers (CDDLE) est un collectif d’organisations et d’individus, qui existe à Besançon depuis 1997 autour de valeurs communes de défense des personnes fuyant une situation de détresse dans leur pays.

Le Collectif les accueille dans ses permanences et les accompagne dans leurs démarches souvent longues et complexes pour faire valoir leurs droits en préfecture et devant les organismes officiels, afin qu’ils puissent faire reconnaître leurs droits, demander l'asile ou encore obtenir une régularisation de leur situation à titre humanitaire comme dans le cadre de l’intégration par le travail ou les soins.

Le CDDLE reconnu comme association d'Intérêt Général a obtenu une habilitation à recevoir des dons donnant droit à une réduction d'impôt sur le revenu égale à 66% de leur montant. Il se tourne aujourd'hui vers vous pour l'aider financièrement à poursuivre son travail de solidarité envers les migrants et à continuer son action de sensibilisation/mobilisation contre le sort réservé aujourd'hui par la puissance publique à celles et ceux qu'elle nomme "réfugié-e-s"

Aujourd'hui les situations difficiles se multiplient et si beaucoup de citoyens se demandent comment agir, vous pouvez aider le Collectif à assumer ses tâches par un soutien financier.

Merci à vous de nous permettre d'aider ces personnes.

L'essentiel des charges concerne actuellement la traduction de documents, les taxes lors de l'obtention d'un titre de séjour mais également parfois un hébergement d'urgence ainsi que des cours de français.

 

Siège social

1 rue Berlioz 25000 Besançon

vous avez une question ?

R

RADOGNA Raphael

10 juin 2020
EXPULSION APRÈS AVOIR DÉPOSÉ APPEL
Bonjour,
Je vous prie de bien vouloir considérer ma situation pour me conseiller.

Je suis Italien âgé de 73 ans et locataire d’un studio depuis 2003 dans un immeuble à Bordeaux (31, rue Paul Bert).
J’ai perdu tous mes biens à Bordeaux. Mais, j’ai toujours payé ponctuellement mon loyer.
Suite à quelques années de calme avec d’autres jeunes locataires, j’ai dû cohabiter avec des fêtards.
Cependant, j’ai réussi, à travers des plaintes et des condamnations, à bl ...voir plus. Répondre au commentaire de RADOGNA Raphael

Notre communauté

Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Ludotheque ricochet
Ludotheque ricochet
Association Clapotis & Ricochets
Clapotis & Ricochets
Association International Recycling NGO
International Recycling NGO
Association Association Filactions
Association Filactions