Adhérez à titre personnel !

par Collectif des Associations Citoyennes

Adhésion valable du 01/01/2018 au 31/12/2018

Adhérez à titre personnel !

par Collectif des Associations Citoyennes

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

Adhérent(e)

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Personne physique non imposable

10,00 €

Adhérent(e)

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Personne physique

25,00 €

Adhérent(e)

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Personne physique (montant revenant à 17€ après déduction fiscale)

50,00 €

Adhérent(e)

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Personne physique (soit un montant de 34€ après déduction fiscale)

100,00 €

Adhérent(e)

Personne physique

Souhaitez-vous ajouter un don à Collectif des Associations Citoyennes en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

Adhérez à titre personnel !

Pour adhérer au Collectif des associations citoyennes, veuillez remplir ce formulaire.

Merci de l'intérêt que vous portez à nos actions. Votre soutien garantit notre indépendance ! 

Voir notre Charte de principe ICI - consulter nos STATUTS - visionner notre plaquette de présentation LA


Des questions ? 

Contactez-nous par téléphone au 01 48 07 86 16

ou par mail : contact@associations-citoyennes.net

voir notre site :  www.associations-citoyennes.net

Informations fiscalité

Le don à Collectif des Associations Citoyennes ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : vous pouvez déduire 66% de votre don dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : L’ensemble des versements à Collectif des Associations Citoyennes permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du Montant de ces versements, pris dans la limite de 5 / 1000 du C.A. H.T. de l’entreprise. Au-delà de 5 / 1000 ou en cas d’exercice déficitaire, l’excédent est reportable.

Signaler la page