Voix Off : imprimerie de femmes

par Collectif des typotes

Faire un don

Voix Off : imprimerie de femmes

par Collectif des typotes

Faire un don
Voix Off : imprimerie de femmes  - Collectif des typotes

Appel à dons pour l'impression du premier livre de la collection « cahiers des typotes »  



Cahiers des typotes

Les Cahiers des typotes sont nés après quatre années de recherches portant sur les femmes dans le milieu du livre, et plus précisément dans celui de l’imprimerie. 

Nous avons rassemblé et recueilli des histoires d’imprimeuses (toutes techniques confondues, à savoir : sérigraphie, impression typographique, gravure, lithographie), des dessinatrices de caractères, des relieuses, des graphistes, des collectifs, ainsi que leurs productions éditoriales et artistiques.

Le projet s’appuie sur une base de recherche très riche, depuis les premières typotes du XVIe siècle jusqu’aux professionnelles du livre d’aujourd’hui. Cela nous permet d’imaginer une collection infinie de cahiers, où chaque sujet est porteur de nouvelles rencontres et favorise le déploiement d’un réseau de femmes œuvrant dans les arts graphiques. Pour chaque publication nous invitons des contributrices à collaborer avec nous autour d’un thème ou à intervenir dans la production éditoriale.

Notre objectif est de mettre en exergue le travail, les questionnements et les combats de ces professionnelles d’hier et d’aujourd’hui dans des métiers historiquement masculins. Les cahiers des typotes forment ainsi une collection éditoriale dont l’ambition est de valoriser les parcours et les réalisations bien trop souvent méconnues de ces femmes, tout en créant des espaces de réflexion, d’expression et de collaboration contemporaines.


  • [Fabrication d'enveloppes, Imprimerie B. Arnaud (Lyon). Archives du Musée de l'imprimerie et de la communication graphique de Lyon]


Voix Off : imprimerie de femmes

Pour cette première publication nous allons raconter l’histoire de Voix Off. Cette imprimerie non mixte a été fondée à Paris en 1982 par quatre femmes militantes du Mouvement de Libération des Femmes (MLF) désireuses de créer un lieu de travail bienveillant. En imprimant des textes écrits par d’autres femmes, des revues féministes et lesbiennes, des affiches, des tracts et des livres, elles manifestaient leur opposition à la domination masculine dans le domaine. Leur production s’est diffusée dans les milieux alternatifs et militants jusqu'en 1988.



  • [Montage avec des photographies de Catherine Deudon. Ville de Paris / Bibliothèque Marguerite Durand]


Pour ce cahier nous avons rencontré deux imprimeuses de Voix Off, Florence et Françoise, ainsi que d’autres militantes du MLF :  Suzette Robichon et Marie-Victoire Louis, éditrices et Catherine Deudon, photographe. Elles nous ont ouvert leurs portes et nous ont fait découvrir leurs magnifiques bibliothèques. Elles ont partagé avec nous leurs souvenirs, leurs histoires et ont témoigné de leurs parcours et de leurs implications dans les luttes féministes de l’époque. Grâce à leur générosité nous avons eu accès à des archives, des photographies, des revues, des affiches, des tracts et des livres, dont certains furent imprimés par Voix Off.




Sommaire

Voix Off
Jocelyne Camblin, Élisabeth Lataillade
Texte publié dans la plaquette éditée à l’occasion de la Rencontre des lieux d’expression et d’initiatives de femmes, organisée par la Maison des femmes de Paris, 7 et 8 décembre 1985.

Voix Off, une imprimerie féministe
Marie-Victoire Louis
Louis Marie-Victoire. « Du féminisme à l'entreprise », in : Les Cahiers du GRIF, n°30, 1985. Nouvelle pauvreté nouvelle société. pp. 137-164.

Conversation avec Florence-Faurie Vidal
Paris, 2021

Catalogue d’objets imprimés
Cette violence dont nous ne voulons plus (1986-1991)
Vlasta, Fictions, utopies amazoniennes (1983-1985)
Pénélope (1979-1985)
L’agendienne (1983)
Ruptures (1984)

Ah le bruit des presses
Suzette Robichon

Une Voix Off impressionnante !
Louise Turcotte

Les Trava’Elles
Marion Jazouli

crédits photographiques
© Catherine Deudon


La production

Nous accordons un soin particulier à chaque étape du processus de fabrication de l’objet éditorial, de la recherche typographique au façonnage, afin de mettre en valeur tous les métiers du livre. Nous avons choisi de surcroît des techniques d’impression et de façonnage spécifiques pour chaque cahier en fonction des thématiques qui y seront abordées.



Nous aspirons également à créer un réseau de typotes impliquant des femmes imprimeuses, relieuses, autrices, chercheuses, graphistes, créatrices de caractères et lectrices et les associer à l’élaboration de chaque cahier. Dans la mesure du possible nous souhaitons que cette collection soit élaborée exclusivement par des femmes. Cette contrainte nous permet de collaborer avec des artisanes et des professionnelles du livre issues de milieux très différents et de créer des liens entre nous toutes. Bien qu'il y ait de plus en plus de femmes conductrices de presses dans les imprimeries, les hommes imprimeurs sont encore majoritaires : l'ambition de ce projet est d’aller à la recherche de toutes ces femmes, les rencontrer et valoriser leur travail.


Choix typographiques

Les cahiers seront composés avec des fontes dessinées principalement par des femmes. Le premier cahier est composé en Knif et en Tongari, deux polices de caractères créées par Émilie Rigaud.



Maquette

Le travail de mise en page a été réalisé par Fanny Myon et pensé en étroite collaboration avec Natalia Passaquin.
Le graphisme se veut juste et stable, il priorise une certaine radicalité à travers des contraintes typographiques fortes dans les choix des graisses et des corps, et aussi par l'utilisation du noir et blanc. Le livre est composé de 196 pages dans un format de 12 x 19 cm.


Impression

Pour cette première publication nous allons mélanger différentes techniques d’impression, telles que l’offset, la risographie et l’impression typographique.



  • Atelier Toner Toner, imprimerie Bahnhofstrasse et l'atelier peso pluma


Nous avons choisi de travailler avec l’imprimeuse Maud Bosset, basée à Genève pour l’impression du livre. Elle a ouvert son imprimerie Bahnhofstrasse il y a un an et en est « la seule maître à bord » (sic). Bahnhofstrasse est une imprimerie indépendante spécialisée en offset et typo où chaque projet devient un espace de collaboration. Maud aime explorer les possibilités créatives de ses machines : « Nous effectuons des recherches en couleurs pures afin d’exprimer des rythmes et des espaces à travers nos objets imprimés. Chacune des teintes est ensuite sélectionnée avec soin afin de nourrir un dialogue entre la forme, les matériaux et le fond dans un équilibre caractéristique. »
Les pages intérieures seront imprimées en offset, en ton direct (gris) et la couverture sera imprimée en impression typographique (violet).

Les inserts du livre seront imprimés chez Toner Toner en risographie. Toner toner est un atelier partagé dédié à l’impression en risographie. Ce local se situe au sein du lieu collectif Grrrnd Zero, à Vaulx-en-Velin.

La jaquette sera composée et imprimée par Natalia Paez Passaquin sur une presse typographique. Peso pluma est un atelier d'impression typographique, un lieu de rencontres, de partage des savoir-faire et de diffusion d'idées. L'atelier se situe également dans les locaux de Grrrnd Zéro.


  • Maud, imprimerie Bahnhofstrasse


L’économie du projet / à quoi servira l’argent collecté ?

Notre projet est jeune, et nous sommes à la recherche d’un fonctionnement économique en accord avec nos idées et notre façon de faire. Il nous semble très important de pouvoir rémunérer au mieux les personnes impliquées dans chaque étape de production de ce livre, et de soutenir ainsi nos métiers.

Nous sommes conscientes que l'ensemble de ces critères à une influence sur l'économie du projet et c'est pourquoi nous avons besoin qu'il soit soutenu financièrement.

Cette campagne est destinée à financer l’impression et la fabrication de ce premier livre et des prochaines publications de notre collection.


Présentation de l'équipe

Pour cette première publication, l’équipe de typotes est constituée de Natalia Passaquin, Fanny Myon, Marie-Hélène Desestré et Maud Bosset.



Natalia est imprimeuse typographe et éditrice. Elle travaille depuis 2015 à son atelier Peso Pluma à Vaulx-en-Velin, où elle imprime des livres, des affiches et des pochettes de disques, entre autres. L’atelier Peso Pluma est un lieu de rencontres et de collaborations où des collectifs, des musicien.ne.s, des artistes et des graphistes viennent imprimer leurs projets. Depuis 2017, elle mène ce projet de recherche qui est devenu aujourd’hui les Cahiers des typotes.

https://www.instagram.com/nataliappassaquin/

Fanny est graphiste indépendante et éditrice de la revue fig., elle vit et travaille à Paris. Depuis 2019, elle est résidente des ateliers OPAZ à Aubervilliers. Sa sensibilité la porte vers les signes graphiques, l’écriture et à la typographie et suppose une dominante de compétences dans le domaine de l’édition et de l’impression, avec un soin particulier apporté au support, au façonnage, à la matière et aux couleurs. Invitée en mars 2021 par Natalia, à rejoindre son projet de recherche sur les imprimeuses, elle l’accompagne depuis, dans la création des Cahiers des typotes, en tant que graphiste et éditrice.

https://www.instagram.com/f_myon/
http://fanny-myon.fr/

Marie-Hélène est actuellement bibliothécaire à l’École supérieure d’art et design de Saint-Étienne, auteure, et parfois traductrice de poésie. Elle a été aussi libraire et programmatrice de rencontres littéraires. Mais c’est surtout une grande lectrice, depuis l’enfance, et son amour des textes et des mots s’étend jusqu’à l’orthographe. Elle a rejoint le projet des Cahiers des typotes en tant que correctrice, le voyant comme un prolongement naturel de ses préoccupations professionnelles : l’accompagnement, la transmission, et aussi la mise en valeur du travail des artistes femmes.

Maud Bosset est imprimeuse et fondatrice de l’imprimerie Bahnhofstrasse, Imprimerie offset & typo indépendante spécialisée dans l’édition d’art. Maud rejoint notre projet avec ses dix ans d’expérience dans le métier, ses multiples prix (Prix des plus beaux livres suisses 2020, prix honorifique du plus beaux livre du monde (Leipzig 2021), participation à l’impression d’un des plus beaux livres Suisse 2018 ainsi qu’au prix Jan Tschichold 2018) et surtout sa générosité et son talent.

https://www.instagram.com/bahnhofstrasse_ink_art/
https://www.bahnhofstrasse.ink/

Donner 10 euros

Merci

Reconnaissance éternelle

Donner 20 euros

Le livre

Pré-commande du livre Voix Off : imprimerie de femmes

Donner 30 euros

Le livre version luxe

Pré-commande de l'édition version luxe du livre Voix Off : imprimerie de femmes

Donner 60 euros

Le livre version luxe + surprise typographique

Pré-commande de l'édition version luxe du livre Voix Off : imprimerie de femmes + kit surprise affiches imprimées en typo (30 restants)

Donner 200 euros

Le livre version luxe + surprise typographique + initiation typo

Pré-commande de l'édition version luxe du livre Voix Off : imprimerie de femmes + kit surprise affiches imprimées en typo + initiation à l'impression typographique à l'atelier peso pluma (Vaulx-en-Velin). (3 restants)

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Collectif des typotes. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS

A propos de l'organisme

L’association a pour objet l’impression, l’édition, la diffusion et la commercialisation d’ouvrages (livres ou tout autre objet), en version papier afin de favoriser la promotion d’éditions indépendantes. Elle veut promouvoir la recherche, l’écriture, la lecture, l’impression, les arts visuels et la diffusion de livres par sa participation à des événements culturels ou par la création d’expositions, ateliers et rencontres diverses.

Signaler la page