Collectif Fermes Urbaines

Environnement

Semons la résilience alimentaire sur le territoire rochelais ! Née en mai 2015, l'association accompagne l'installation de maraîchers sur le territoire rochelais, fédère des citoyens au travers d'événements à la ferme, tisse un réseau pour une agriculture vivrière locale et résiliente.

Nos actions en cours

À la une

Adhérer à nos activités 1

Nous faire un don 1

Qui sommes-nous ?

COLLECTIF FERMES URBAINES   

 

QUELLE EST NOTRE VISION ?

Le Collectif Fermes Urbaines de La Rochelle est une association créée en 2015 pour accompagner des projets d’agriculture nourricière sur le territoire. 


Nous travaillons avec l’écosystème local pour que l’agriculture soit pourvoyeuse d’emplois, qu’elle concoure à la résilience alimentaire du territoire, qu’elle développe des liens forts entre producteurs et consommateurs, et protège l’environnement (eau, sol, biodiversité, …). 


Le collectif s’inscrit dans deux mouvements : l’agriculture de proximité d’une part, soit “l’ensemble des formes agricoles porteuses de liens fonctionnels et positifs avec le territoire” et l’agriculture paysanne d’autre part qui se construit “dans la durabilité, le respect de l’environnement et la conservation du tissu social”.

 

QUELS SONT NOS OBJECTIFS…?

  • Créer et animer un collectif de citoyens acteurs de la transition alimentaire
  • Mettre en lien les acteurs professionnels pour augmenter les installations agricoles et prioritairement en maraîchage AB.
  • Proposer une offre d’accompagnement de projets d’installations agricoles en Assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) (2022)

 

… ET NOS ACTIONS !

 

CE QUE VOS ADHESIONS ET DONS NOUS PERMETTENT

  • Coordonner des événements autour de l'agriculture urbaine à destination du grand public et communiquer à ce sujet
  • Coopérer avec les collectivités : identification des interlocuteurs référents, co-organisation d’animations  autour de l’agriculture urbaine, réalisation d’études et d’expertises, lancement d’appels à projets ou à candidature de porteurs de projets agricoles, promotion de la conservation de la biodiversité, du foncier et du patrimoine agricole
  • Constituer un réseau des partenaires sur la filière agricole : distributeurs, transformateurs, formateurs, producteurs, fournisseurs, etc
  • Développer nos démarches dans une entité juridique fiable, reconnue, structurante, coopérative, et pérenne
  • Monter en compétences internes, recruter les adhérents, bénévoles

 

POUR EN SAVOIR PLUS :

NOS SOURCES D’INSPIRATION

  • la ferme du Bec Hellouin, dans l’Eure, où est menée une étude de l’INRA démontrant que la culture en maraîchage en permaculture, non mécanisée, d’une parcelle de 1000 m² peut générer un SMIC pour une personne,
  • la ferme de la Grelinette, au Canada, qui emploie 6 personnes sur 8.000 m² de maraîchage biologique intensif sans tracteur, avec un CA de 200.000 $ par an,
  • la régie agricole de Mouans-Sartoux : 66% des besoins des trois cantines sont produits sur 2 ha par une agricultrice, avec un coût matière première de 1,80 euros. 100% des produits des cantines sont bio,
  • la SCIC BiO Garro, dans le Pays Basque, qui a fédéré les collectivités locales et des porteurs de projets agricoles pour créer une ferme maraîchère de 5,5 ha. Elle fournit les particuliers, la restauration collective, et propose de la formation, de l’accueil pédagogique, de l’expérimentation agricole,
  • la SCIC le Biau Jardin, dans l’agglomération clermontoise. La SCiC comprend 200 associés, répartis dans plusieurs catégories : consommateurs, collectivités (Gerzat, Clermont Communauté et le Conseil Général), soutiens privés, réseau de l’économie sociale et solidaire et de l’agriculture bio, entreprise d’insertion (20 salariés à temps plein dont 9 postes en insertion) produisant sur 14ha de maraîchage, de quoi fournir la restauration scolaire ainsi que 800 paniers pour les particuliers,
  • la commune de Poitiers loue 9 ha de terres à une maraîchère et un producteur de plantes aromatiques,
  • la création d’un pôle maraîchage à Bourgoin-Jailleu en Rhône-Alpes grâce à l’acquisition conjointe de 3,4 ha par les collectivités (commune, communauté d’agglomération et conseil régional) et l’association Terre de Liens,
  • des Agglomérations se structurent et progressent rapidement : Lyon, Montpellier, Strasbourg, Nantes, Angoulème, etc.

NOS RÉFÉRENCES

  • La Charte Nature & Progrès, plus exigeante que le cahier des charges de l’AB 
  • Le manifeste des Oasis en tous lieux : 

Les oasis consistent en des regroupements géographiques d’unités de vie (terrain et habitat), fondés sur la terre nourricière et les échanges favorables à la reconstitution du lien social. Relayés par le Mouvement Colibris, initié par Pierre Rabhi, il en existe aujourd’hui une centaine en France.
 

 

contact@collectiffermesurbaines.fr - https://www.facebook.com/cfu.lr/