Hommage aux Morts de la rue, 2016. Livret, faire-part, des personnes décédées

par Collectif Les Morts de la Rue

Cette collecte est terminée.

Hommage aux Morts de la rue, 2016. Livret, faire-part, des personnes décédées

par Collectif Les Morts de la Rue

Cette collecte est terminée.

Hommage aux Morts de la rue, 2016. Livret, faire-part, des personnes décédées - Collectif Les Morts de la Rue

Merci de participer aux frais d'impression, nous vous enverrons le livret faire-part

Un faire-part pour les Morts de la rue

chaque année, nous honorons les personnes dont nous avons appris le décès. Le faire-part est une des manières de rendre cet hommage. Nous tenons à une impression de qualité qui rende hommage à chaque personne. Nous voulons le diffuser, pour sensibiliser et rendre honneur, et inviter à l'hommage public qui aura lieu le 18 juin 2016, place Joachym du Bellay, à Paris 1er

Origine du projet

depuis le début de l'association, en 2002, nous rendons hommage publiquement aux Morts de la rue. Et nous faisons part de leurs décès, pour partager cette peine et inviter tout citoyen à la partager

A quoi servira l'argent collecté ?

L'argent collecté sert à la mise en page, l'impression, la diffusion, postale et en direct de 5000 faire-part-livrets à la mémoire des morts de la rue. Chaque faire-part fait 16 pages, est imprimé en 2 couleurs. Soit en moyenne 1,5 euros. par faire-part

Notre équipe

la mise en page est faite par Chrystel, les informations pour chaque défunt ont été recueillies par toute une équipe, dont les volontaire en service civique, l'équipe de bénévoles et de permanents, la diffusion dans différents lieux de Paris, par toute l'équipe... que vous pouvez rejoindre, bien sur !

Donner 20 euros

si vous laissez votre adresse, vous recevrez un faire-part

Donner 50 euros

si vous laissez votre adresse, vous recevrez un faire-part

Donner 100 euros

si vous laissez votre adresse, vous recevrez un faire-part

Donner 150 euros

si vous laissez votre adresse, vous recevrez un faire-part

Association Collectif Les Morts de la Rue

Collectif Les Morts de la Rue

Vivre à la rue mène à une mort prématurée. Le faire savoir agit pour les vivants, qu'ils soient endeuillés ou en situation de vie à la rue

Jerome Poggi
18/05/2016
magdalena bontemps
18/05/2016
la mémoire est un bien commun ; il est vrai que l’historie raconte peu celles et ceux dont les maisons furent la rue ; l'exil ; le banc comme refuge hors de la communauté des hommes . Oublier c'est nier le passage de tous ces hommes et femmes ; nos semblables ; c'est accepter par absence de mémoire et continuer à refouler encore et toujours dans l’indifférence .
CECILE ROCCA
17/05/2016
dans la peine avec toutes les personnes décédées. courage à ceux qui les aiment.