Cette collecte est terminée.

Cette collecte est terminée.

Des terres pas des hypers - Collectif pour un site préservé entre Loire et forêt

Aidez-nous à financer nos recours juridiques contre l'implantation d'une zone commerciale sur 16 ha d'espace naturel

En périphérie d'Orléans 16,5 hectares de terres naturelles et cultivées sont menacées par un projet de vaste zone commerciale Decathlon Oxylane porté par la mairie de Saint-Jean de Braye et l'agglomération Orléans Val de Loire. L'association "Collectif Pour un site préservé entre Loire et forêt" qui vient d'être reconnue d'intérêt général se bat pour sauvegarder 10 hectares de zone humide et maintenir une agriculture de proximité. Depuis 2013, l'association multiplie les actions (réunions, week-ends thématiques, jardin partagé) et parallèlement dépose des recours au tribunal administratif ou à la cour d'appel de Nantes pour stopper le projet, et proposer une alternative agricole.

L'association doit faire face à des frais très importants : honoraires d'avocat, frais irrépétibles demandés par la partie adverse liés au rejet de recours...

Actuellement trois recours sont en instruction :

- le premier au tribunal d'appel de Nantes faisant appel de la décision du tribunal administratif concernant l'intérêt général du projet et la modification du PLU

-le second en réponse à la procédure d'appel de Décathlon contestant la décision de la CNAC (commission Nationale d'Aménagement Commercial) qui stoppe l'autorisation  d'exploiter

-le troisième au tribunal administratif contre le permis d'aménager

L'association compte 60 adhérents, de Saint-Jean de Braye et d'Orléans principalement. Elle n'a pas les moyens financiers à ce jour de se faire aider par un avocat notamment pour le prochain mémoire en réponse à rédiger. Or sans avocat, nous savons que nos chances de gagner sont faibles. C'est pourquoi nous sollicitons les contributeurs, sensibles aux causes environnementales et paysannes. L'argument de l'emploi déployé par les élus ne tient pas la route : la grande distribution ne fait pas gagner d'emplois. Decathlon France augmente le nombre de mètres carrés de surface commerciale à effectifs constants.

 De plus l'agglomération d'Orléans est déjà très bien dotée en enseignes sportives. Ce projet est un projet inutile imposé alors qu'un agriculteur, déjà victime de l'étalement urbain souhaite continuer à exploiter ses terres.

A ce jour les terrains ont fait l'objet de promesse de vente en 2012, mais Decathlon n'est pas propriétaire : rien n'est joué !

Pour nous aider, faites un don en ligne sur cette page. Votre don est  déductible des impôts à hauteur de 66 % ! Si vous préférez nous adresser un chèque, rendez-vous sur notre blog.



Donner 10 euros

soutien aux recours juridiques

Donner 20 euros

soutien aux recours juridiques

Donner 30 euros

soutien aux recours juridiques

Donner 50 euros

soutien aux recours juridiques

Donner 100 euros

soutien aux recours juridiques

Donner 200 euros

soutien aux recours juridiques

Association Collectif pour un site préservé entre Loire et forêt

Collectif pour un site préservé entre Loire et forêt

L'association environnementale et citoyenne SPLF 45 s'oppose actuellement au projet de création d' une zone commerciale Oxylane (Decathlon) à Saint-Jean de Braye près d'Orléans, sur 16,5 hectares de terres agricoles et boisées (dont 9 hectares de zones humides).

Anonyme
29/11/2015
Salvador lamine
29/11/2015
Benoît TESSIER
26/11/2015