Nous sommes la Loire qui se défend !

par Collectif pour un site préservé entre Loire et forêt

Faire un don

Nous sommes la Loire qui se défend !

par Collectif pour un site préservé entre Loire et forêt

Faire un don

Aidez-nous à financer les recours juridiques contre la déviation de la RD 921 et la construction du pont de Mardié.


Menace sur la Loire...

À quelques kilomètres à l'est d’Orléans, entre Saint-Denis-de-l'Hôtel et Marcilly-en-Villette, un magnifique territoire de nature sauvage du Val de Loire est promis à une destruction prochaine. Depuis bientôt 23 ans, le Conseil Départemental du Loiret veut y construire un pont et une déviation routière de 15 km en dépit d’une avalanche d’arguments contraires, dans un site protégé Natura 2000 et classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Depuis le mois d'août 2019, le collectif du Village de la Loire a rejoint les associations historiques (Mardiéval, APSIDE, AQVD) pour amplifier et élargir la résistance contre cette déviation, son pont et son monde. Réunis au sein de la coordination La Loire vivra, ce sont maintenant presque vingt associations, dont SPLF45, qui luttent ensemble contre ce projet d'un autre temps.


Au mépris de l'urgence climatique, ce projet favoriserait encore le transport routier des marchandises, le règne de la voiture individuelle et l'artificialisation des terres. Il impacterait de manière irréversible le territoire :

  • Enjeux écologiques : un site riche en biodiversité (avec notamment un classement Natura 2000 et Zone d’importance pour la Conservation des Oiseaux) et des habitats précieux pour de nombreuses espèces protégées (Balbuzard pêcheur, chauves-souris, amphibiens, oiseaux forestiers, etc.).
  • Enjeux hydrologiques : risques d'asséchement et de pollution des sources souterraines du Loiret et destruction de plusieurs hectares de zones humides.
  • Enjeux économiques  : un projet qui coûtera au moins 100 millions d'euros aux contribuables loirétains, soit une année d'investissement Aménagement et infrastructures du Conseil Départemental, au détriment des territoires ruraux délaissés, car trop éloignés de la métropole orléannaise.
  • Enjeux patrimoniaux : un ouvrage qui défigurerait un paysage exceptionnel de la Loire sauvage, classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.
  • Enjeux agricoles :  plus de 60 hectares de terres agricoles et 15 hectares de forêt seraient détruits par le projet alors qu'il est urgent de stopper l'artificialisation des sols et de protéger l'avenir de l'agriculture et de nos forêts.


Si vous voulez en savoir plus :

Nous avons les moyens d'agir !

Les travaux ont déjà commencé, avec notamment le déboisement de 15 hectares de forêts, mais il n'est pas trop tard pour combattre le projet. Sur la rive sud, de nombreux espaces naturels et agricoles sont encore intacts et la forêt peut encore reprendre ses droits dans les zones déboisées.

C'est pour cela que nous avons besoin de vous pour protéger la Loire, les bois, les plaines et les zones humides contre le béton et l'asphalte !

À quoi servira l'argent collecté ?

D'abord, une bonne nouvelle : vos dons sont déductibles de vos impôts, à hauteur de 66%. Un reçu fiscal vous sera transmis.

Ensuite, l'argent de cette collecte permettra de financer les différents recours en justice. Pour le moment, des procédures ont été engagées contre les différents arrêtés préfectoraux autorisant la construction du projet :

  • Arrêté "Espèces protégées"
  • Arrêté "Loi sur l'eau"
  • Arrêté "Déclaration d'Utilité Publique" (DUP)
Vous pouvez consulter les arrêtés attaqués ici.

Samuel Delalande, avocat intervenant régulièrement sur des questions écologiques, accompagne les associations requérantes (Mardiéval et France Nature Environnement, bientôt rejointes par SPLF45) dans les différents recours depuis septembre 2019.

Nous avons donc encore de multiples opportunités juridiques de stopper des travaux qui ne respectent pas les lois sur la protection de l'environnement ; c'est pourquoi nous avons besoin de vous !

La coordination d'associations

La coordination "La Loire vivra" a été fondée il y a quelques années pour défendre la Loire face aux aménagements inutiles et imposés, et en particulier contre la construction de la déviation de Jargeau et d'un nouveau pont sur la Loire.

Aux côtés des trois associations historiques (Mardiéval, APSIDE, AQVD), quinze associations ont déjà rejoint le combat depuis novembre 2019, élargissant ainsi la coordination : SPLF45, Le Coquelicot, RVO (Riverains Val Ouest), Ingré Ormes 2030, Saint Jean de la Ruelle en transition, Olivet en transition, Alternatiba Orléans, Pacte Finance-Climat 45, Collectif de la Grande Pièce (La Chapelle St Mesmin), Maisons paysannes de France, ANV-COP21, Festival d'Alternatives Alimentaires, InfoVégan, AMAP Terre en Vie.

Donner 10 euros

Pulicaire vulgaire

Donner 20 euros

Triton ponctué

Donner 50 euros

Grenouille agile

Donner 100 euros

Pipistrelle soprane

Donner 200 euros

Balbuzard pêcheur

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Collectif pour un site préservé entre Loire et forêt. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page