UNE MARE POUR LE SAHEL

par Comité de Jumelage/ASCD

UNE MARE POUR LE SAHEL

par Comité de Jumelage/ASCD

UNE  MARE POUR LE SAHEL - Comité de Jumelage/ASCD

Indispensable aux hommes et aux troupeaux, l'aménagement de la mare préserve une ressource vitale: l'eau.

DIABIGUE est un village de la commune rurale du même nom, situé au Nord Ouest du Mali en plein Sahel.

D'après son chef de village et les plus anciens, le village s'est s'installé autour de la mare il y a plusieurs siècles. Sans entretien, la mare de Diabigué est naturellement condamnée à se combler, d'où la nécessité de la remettre en valeur afin de conserver sa fonctionnalité pour l'économie agricole et pastorale locale.

Une ressource indispensable

Dans cette partie du monde, où l'eau est de plus en rare, cette mare est une ressource précieuse, indispensable à préserver.

Destinée à l'alimentation en eau des hommes pour les travaux de construction, à l'abreuvement des animaux, à l'arrosage et au lavage, la mare joue un rôle central dans l'activité du village. En plus de ces activités, l'aménagement de la mare permettra de stabiliser le sol et de lutter contre son comblement. Les eaux de la mare proviennent essentiellement des eaux de pluie et des excédents d'eau de deux rivières situées à l'est de celle-ci.

Terrassement et profils de berge

Des profils de berge diversifiés à travers des techniques adaptées sont essentielles à la circulation des espèces mais aussi à la sécurité des populations. Les travaux de terrassement et de surcreusement participeront à l'optimisation du potentiel hydraulique, paysager et écologique de la mare. La pose de clôture en sommet de berge permettra de sécuriser ses abords.

Le coût du projet

L'entreprise malienne qui va faire les travaux a fait un devis d'un montant de 14 000 €. Plusieurs partenaires se sont déjà engagés ( Saint Quentin en Yvelines, le Secours populaire, l'association Maliance, la ville de La Verrière, par l'ASCD, le Comité de jumelage) et il ne manque plus que 3000 € pour boucler ce budget.. 

Les habitants et la commune de Diabigué participeront en main d'œuvre par la réalisation des travaux.

Une collaboration ancienne 

L'Association Action Solidarité Coopération Développement (ASCD) crée à l'initiative de Mamadou Diawara, habitant de La Verrière originaire de Diabigué et le Comité de jumelage soutenus par la commune de La Verrière ont permis la réalisation de nombreux projets :

- Création d'un centre de santé, développement du maraîchage, ouverture d'une banque de céréales, creusement de puits dans les divers hameaux, construction d'une digue, soutien à l'école...

Ce nouveau projet poursuit la coopération engagée depuis 20 ans entre La Verrière et Diabigué.



Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 150 euros

Comité de Jumelage/ASCD

Michèle BRASSIER
29/11/2016
daniel jouanneau
28/11/2016
Aurélie Lever
15/11/2016