Rénovation du site de la stèle du Camp du Ruchard (Indre-et-Loire)

par Comité de la stèle du camp du Ruchard

Faire un don

Rénovation du site de la stèle du Camp du Ruchard (Indre-et-Loire)

par Comité de la stèle du camp du Ruchard

Faire un don

Construction d'un muret mettant la stèle en valeur





Présentation du projet


À quelques kilomètres au sud d’Azay-le-Rideau (Indre-et-Loire), en bordure de la route forestière D132 reliant cette localité à Avon-les-Roche, en traversant le camp militaire du Ruchard, s’élève un monument du souvenir. 

Nous souhaitons achever la restauration de ce lieu de recueillement, lié à un évènement qui marqua profondément la Touraine au cours de la guerre 1939-1945. Les 16 mai et 27 octobre 1942, dans une tranchée du camp militaire du Ruchard ont été fusillés 15 jeunes résistants. Les fusillés de mai étaient les premiers résistants exécutés par les  nazis sur la terre tourangelle.

Chaque premier samedi du mois d'octobre une cérémonie se déroule sur le site devant environ trois cents personnes (autorités civiles et militaires, enfants des écoles), une cinquantaine de porte-drapeaux, et avec le soutien musical de l'Harmonie de la Fuye de Tours.

La tranchée située dans  le camp du Ruchard où les résistants on été fusillés


Cérémonie  à la stèle du Ruchard le 5 octobre 2019





    

Origine du projet

En ce lieu, le 10 octobre 1982,  grâce à  une souscription publique à l’initiative du « Comité d’érection de la stèle du camp du Ruchard », association créée à cette occasion par des bénévoles membres de l’ANACR et de la FNDIRP départementales, une première stèle, dédiée à la mémoire des  15 résistants fusillés au camp du Ruchard les 16 mai et 27 octobre 1942, a été érigée pour  le  40e anniversaire de leur sacrifice.

L’inauguration  s’est déroulée en présence de représentants des autorités civiles et militaires, de nombreux élus, de deux délégations allemandes,  l’une de Senftenberg (ville de RDA jumelée avec Saint-Pierre-des-Corps), l’autre représentant l’Association des victimes du nazisme et la ligue antifasciste de Mulheim (ville de RFA jumelée avec Tours), d’un détachement de l’Ecole d’application du train de Tours, de musiciens de la 13 division militaire, ainsi que d’une foule considérable.

*  En 1992, la stèle en pierre dure est remplacée par une stèle en marbre (l'ancienne stèle est transférée au carré des fusillés du cimetière de  St Pierre-des-Corps en 2009, puis entièrement restaurée en 2015).

En étroite collaboration avec la direction du camp militaire, un panneau du souvenir est implanté sur les lieux  de l’exécution.

*  En 1993, 15 cyprès de Leyland sont plantés, entourant la stèle pour la mettre en valeur.

*  En 2007, l’association  de bénévoles, élargie aux  Familles de fusillés et victimes tourangelles de la barbarie nazie, forme  un nouveau « Comité de la stèle du camp du Ruchard – Mémoire des fusillés et massacrés de Touraine » qui prend le relais du Comité d’érection, poursuivant sa tâche, et élargissant le champ du travail de mémoire.

*  En 2009, le fléchage routier permettant d’accéder localement à la « stèle des résistants fusillés » est réalisé.

* En 2010, un panneau-mémoire, rappelant la Résistance en Touraine de 1940 à 1944 et les exactions subies par sa population, est installé près de la stèle, les militaires du camp du Ruchard assurant son implantation.

*  En 2012, une plaquette reprenant les éléments du panneau de 2010, à destination des mairies, bibliothèques, offices de tourisme … , tirée à 20 000 exemplaires, est diffusée dans le département.

*  En 2018, il est décidé d’abattre la haie devenue trop importante (6m de hauteur et 4 à 5m d'épaisseur), présentant des marques de vieillissement (zones brunes), et donnant lieu à des frais d'entretien prohibitifs pour le modeste budget annuel du comité.

Les hommes du camp du Ruchard se chargent gracieusement de l’opération.

* En 2019, le comité finance la réalisation d'une fondation en diorite et de son drainage en vue de l'édification d'un muret délimitant l'espace autour du monument,  en remplacement de la haie.

Ces travaux et ces réalisations ont pu être menés à bien par le Comité grâce aux aides permanentes des villes de Saint-Pierre-des-Corps et Tours, et à celles plus ponctuelles de la Région Centre, du Conseil départemental, du Souvenir français … voire du Ministère des Anciens combattants.

C’est en raison de la diminution de ces subventions publiques que nous lançons cet appel aux dons par l’intermédiaire du site Helloasso.

Pour conclure, il n’est pas inutile de souligner que le sang des fusillés a marqué à jamais le sol du Ruchard. Ainsi, depuis 1982, les responsables du camp ont toujours soutenu le travail de mémoire des bénévoles, assuré le parfait entretien de la « tranchée des fusillés » - lieu des exécutions - , présenté quand cela était  possible un piquet d’honneur aux cérémonies, accueilli dans les locaux du camp bien des vins d’honneur  généreusement offerts par les gestionnaires de la commune d’Avon-les-Roches qui  ont toujours veillé à la propreté du site de la stèle.

 Ces aides matérielles facilitent grandement le travail des membres du Comité et les incitent à mener à bien leur projet de restauration du site afin de poursuivre dans la voie tracée par Max NEVERS, président du « Comité d’érection », concluant ainsi l’inauguration du 10 octobre 1982 : « La jeunesse de notre pays doit connaître les combats et les espoirs de la Résistance…. Cet héritage est notre richesse que nous dédions à cette jeunesse, gardienne de nos libertés chèrement acquises, et nous l’invitons, en souvenir des nombreuses victimes, à continuer notre combat ».


La stèle  en 2018 avant l'abattage de la haie





L'environnement actuel de la stèle en octobre 2019



Le projet de muret entourant la stèle
                                                                                   

                                             

A quoi servira l'argent collecté ?

Le budget global pour la rénovation du site de la stèle s'élève à 12 000 euros. Nous avons pu en financer la majeure partie, mais les frais de construction du muret dépassent nos capacités budgétaires.

Pour l'achèvement des travaux il apparaît nécessaire de collecter 3 000 €.

Nous rappelons que le « Comité de la Stèle du camp du Ruchard – Mémoire des fusillés et massacrés de Touraine », association n° W372007005 – identifiant SIRET 500 061 452 00024, est un organisme d’intérêt général à caractère culturel et but non lucratif.

Notre équipe

Andrée Deroche (fille de fusillé au camp du Ruchard) présidente du comité - Suzanne Plisson (déportée) vice-présidente - Jean-Maurice Pialeport (fils de résistant) secrétaire - Claudette Sornin (belle-fille de fusillé) trésorière -  Hélène Bieret (fille et nièce de fusillés au camp du Ruchard et au Mont Valérien) trésorière adjointe - Michel Beaufils (fils de fusillé au camp du Ruchard) - Jean-Michel Chauvière (fils de déporté) -  André Maillet (fils de déporté) - Daniel Gonon (petit-fils de déporté) - Christian Bourdon (cousin de fusillé au camp du Ruchard) - Jean Soury (président de l'ANACR d'Indre-et-Loire - ancien résistant).

Pour en savoir plus sur l'histoire de la stèle du Ruchard :

http://adirp37-41.over-blog.com/2018/09/les-fusilles-de-touraine-la-stele-du-ruchard.html


Donner 10 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’association Comité de la stèle du camp du Ruchard. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page