Aidez-nous à faire venir en France, Mumilaaq Qaqqaq et Piita Irniq (inuit)

par Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan)

Faire un don

Aidez-nous à faire venir en France, Mumilaaq Qaqqaq et Piita Irniq (inuit)

par Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan)

Faire un don
Aidez-nous à faire venir en France, Mumilaaq Qaqqaq et Piita Irniq (inuit)  - Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan)

Aidez-nous à faire venir en France, Mumilaaq Qaqqaq son combat pour la justice contre les conséquences des pensionnats "indiens"

Présentation du projet

(Version française)

Alors que depuis le printemps dernier, les corps de plus de 5000 enfants autochtones ont été retrouvés aux alentours de pensionnats à travers le Canada... 

Aidez-nous à faire venir en France, Mumilaaq Qaqqaq et Piita Irniq (inuit) dans leur combat pour la justice contre les conséquences des pensionnats « indiens »

Jeune femme activiste et députée inuit à la Chambre des communes du Canada, Mumilaaq Qaqqaq a pris à bras le corps une campagne de dénonciation des sévices sexuels subis par des enfants autochtones du Nunavut, territoire fédéral du Nord et plus largement des horreurs qui se sont passées dans les pensionnats « indiens » dans tout le Canada. Aux côtés du député Charlie Angus, elle milite pour la reconnaissance des droits des peuples autochtones, la nomination par le Ministre de la Justice du Canada d’un procureur spécial sur la question des pensionnats « indiens » et appelle à ce que les voix s'élèvent contre le prêtre franco-canadien Johannes Rivoire, accusé d'agressions sexuelles contre des enfants autochtones placés en pensionnat dans l'état du Nunavut. Longtemps caché en France dans la communauté religieuse des Oblats, Rivoire vit désormais vraisemblablement à Lyon.

Nous pouvons soutenir cette campagne en appelant l’État français à prendre ses responsabilités face à ce silence. Pour cela, rejoignez-nous le 9 octobre 2021 à Paris, salle Jean Dame, où le CSIA aura l'honneur d'accueilir Mumilaaq Qaqqaq qui reviendra de façon plus approfondie sur l'appel qu'elle a lancé pour une enquête indépendante au Canada afin que les responsables de crimes contre les enfants autochtones des pensionnats soit initiée et conduite à son terme.

Mumilaaq sera accompagnée par Piita Irniq, ancien président de l'association Keewatin Inuit, victime présumée du prêtre Rivoire, afin de porter haut la voix des victimes que le Canada et la France se doivent d'entendre. Leur visite s'inscrit dans le cadre d'une campagne à laquelle nous avons répondu en juin 2021 grâce à un communiqué de presse, qui a trouvé écho auprès de l'association Survivors Network of those Abused by Priests (SNAP), en lien avec une avocate prête à nous aider dans cette lutte pour la justice.

FAITES UN DON - Aidez-nous dans ce combat pour la justice en hommage a tous les enfants autochtones qui ont été des victimes de la politique des pensionnats « indiens » au Canada !

(English version)

Since last spring, the bodies of more than 5,000 Indigenous children have been found near residential schools across Canada... 
Help us bring Mumilaaq Qaqqaq and Piita Irniq (Inuit) to France in their fight for justice against the consequences of these residential schools

Mumilaaq Qaqqaq, a young Inuit woman activist elected to the Canadian House of Commons, has taken on a campaign to expose the sexual abuse of Aboriginal children in the northern federal territory of Nunavut and more broadly about the horrors that took place in the "Indian" residential schools across Canada. Alongside MP Charlie Angus, she is campaigning for the recognition of the rights of indigenous peoples , the appointment by the Minister of Justice of Canada of a special prosecutor on the issue of "Indian" residential schools and is calling for the voices to be raised against the French-Canadian priest Johannes Rivoire, who is accused of sexually abusing indigenous children in a residential school in the state of Nunavut. Long hidden in France in the religious community of the Oblates, Rivoire now likely lives in Lyon.

We can support this campaign by calling on the French state to take responsibility for this silence. To do this, join us on October 9, 2021 in Paris, Salle Jean Dame, where the CSIA will have the honor of hosting Mumilaaq Qaqqaq who will elaborate on her call for an independent inquiry in Canada to find those responsible for crimes against indigenous children in residential schools.

Mumilaaq will be accompanied by Piita Irniq, former president of the Keewatin Inuit Association and alleged victim of the Rivoire priest, in order to raise the voice of the victims that Canada and France must hear. Their visit is part of a campaign to which we responded in June 2021 through a press release, which found echo with the association Survivors Network of those Abused by Priests (SNAP), in connection with a lawyer ready to help us in this fight for justice.

DONATE - Help us in this fight for justice for all Indigenous children who were victims of the residential school policy in Canada!

undefined



Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

Donner 500 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA-Nitassinan). Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
P
Pascal
01/10/2021
C
Christelle
25/09/2021
O
Ophélie
20/09/2021

A propos de l'organisme

Le Comité de solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA) a pour but de diffuser l'information sur les réalités de l'Amérique indienne (Amérique du Nord, Amérique centrale et Amérique du Sud) et de soutenir les luttes des mouvements amérindiens représentatifs, dans l'esprit des résolutions adoptées lors des rencontres, congrès et assemblées des populations et organisations amérindiennes, principalement la réunion des ONG à l'ONU à Genève, en 1977, ainsi que leurs prolongements ultérieurs.

RNA : W75105604

Signaler la page