Injustement condamné, John clame son innocence depuis 23 ans !

[scroll down for english version]

Parce qu’aucun innocent ne devrait être en prison ou condamné à mort

Parce que la pauvreté, la couleur de peau, l’origine sociale
ne devraient pas être une cause de condamnation


Les Etats-Unis sont tristement célèbres pour le nombre de condamnés à mort, le plus souvent des hommes noirs, sans moyens, mineurs et majeurs. 

Face à la partialité assumée de certains jugements et au nombre de personnes condamnées après des procès express, défendues par des avocats peu motivés, Colette Berthes a décidé d’agir et a créé L’association Lutte pour La Justice. Après plus de 20 ans d’existence nous avons décidé d'unir nos forces avec l'association SAVE. Nos deux associations travaillent désormais ensemble.

Nos critères de choix pour les personnes que nous décidons d’aider sont simples : il s’agit de détenus ayant été condamnés à l’issue d’un procès n’ayant pas respecté leurs droits et présentant une forte présomption d’innocence.

Pour certains notre aide a permis des avancées positives de leur dossier, pour d'autres leur peine a été commuée en prison à vie. Le système judiciaire américain est très lent, nous suivons certains dossiers depuis plus de 17 ans.

Pour donner une chance à ces hommes et femmes d’obtenir justice, nous refaisons le travail qui aurait dû être fait au moment du procès. Nous engageons des enquêteurs, des experts pour analyser les preuves et des avocats qui sont concernés par le dossier.

Pour agir, il nous faut des moyens financiers. Ces moyens, seuls des donateurs peuvent nous les donner.

Parce que personne n’est à l’abri d’une erreur judiciaire, il nous faut être vigilent et agir.

Merci de votre aide.

 

Aidez-nous à aider John Curtis Dewberry

John Dewberry était l'un des 71 mineurs dans le couloir de la mort au 31 décembre 2004.

Il a été reconnu coupable du meurtre, le 25 décembre 1994, d’Elmer Rode, doyen de l’Université de Lamar assassiné de 4 balles dans la tête.

Un procès dans un contexte sensible

Nous sommes en pleine période électorale, la vie privée de la victime est un scandale potentiel. Il apprécie la compagnie des jeunes gens, consomme parfois des substances illicites. D’après les différents témoignages recueillis, il aurait même abusé sexuellement de jeunes garçons mineurs. Cela se passait généralement chez lui et parfois en compagnie d’autres personnalités de la ville.

L’un des candidats, en lice pour le Congrès, est un grand ami de la victime…

Il faut trouver un coupable rapidement pour clore cette affaire potentiellement préjudiciable au candidat au congrès.

Ce seront deux jeunes de la ville, John et son frère Chris, dénoncés par un de leurs amis proches, Mitch, lui-même doté d’un long casier judiciaire.

John est condamné à mort sur la foi de ce seul témoignage à l’issue d’un procès inéquitable et bâclé qui ne lui laisse aucune chance. Il venait d’avoir 18 ans. 23 ans après, il clame toujours son innocence.

En mars 2005, la Cour Suprême des USA a jugé par 5 voix contre 4 que l'exécution de mineurs était anticonstitutionnelle (Roper vs. Simmons). John qui n'avait que 17 ans au moment des faits, a vu sa peine commuée en peine de prison à vie.

Le 22 Juin 2005, il a été transféré hors du couloir de la mort.

Notre action

Grâce à la générosité des donateurs et à la vente d’un livre écrit par John et un membre de l’association, nous avons pu obtenir les services d'un avocat qui pour la première fois, dix ans après les faits, a effectué un remarquable travail d’enquête et de défense. 

Un appel, au niveau fédéral, a été déposé en juin 2005.  Notre première victoire !

Une nouvelle enquête réalisée à notre initiative a permis la découverte d’un élément majeur : le principal témoin à charge a menti. Son récit au moment du procès a été fabriqué de toutes pièces avec la complicité du procureur. Faux témoignage contre immunité, une pratique courante.

L’enquête a fait l’objet d’un film diffusé sur France 2 (voir le film).


Au cours de l'année 2016, le juge fédéral s’est (enfin !) penché sur l'appel déposé il y a plus de 12 ans !

Nous avons bon espoir qu’un nouveau procès lui soit accordé courant 2017 ou 2018.

Nous avons besoin de vous !

L’avocat qui a permis cette première victoire est un excellent pénaliste texan. Il connait bien l’affaire et sa complexité. Pour mener à bien cette affaire, il faut du temps. Il nous faut réunir 50 000 $ soit 43 000 € environ.

Il nous faut  430 dons de 100 € soit 34 € après déduction pour redonner espoir à un homme et obtenir justice.

Nous comptons sur vous

Merci

*****************************************************************

 John, who was wrongly convicted, has been maintaining his innocence for 23 years!


Because no innocent person should be in prison or sentenced to death

Because poverty, race, or social background should not be causes for conviction


The United States is infamous for its number of inmates sentenced to death – most of them being indigent, juvenile or adult Black men. 

In the face of the blatant bias of some judgments and number of persons defended by incompetent lawyers, who were convicted after botched trials, Colette Berthes decided to take action and founded the association “Lutte pour La Justice” (Fight for justice). After more than 20 years, we have decided to join forces with the association SAVE. Both associations now work hand in hand.

We select the persons we choose to help on the basis of simple considerations: they should be inmates who were sentenced at the end of a trial where their rights were violated and who are very likely innocent.

For some of them, our support meant significant advances in their cases; others have had their sentences commuted to life. The American legal system is very slow; we have been following certain cases for more than 17 years.

To give these men and women a chance to be exonerated, we do the work which should have been done at the time of the trial. We hire investigators and experts to analyze evidence, and lawyers showing interest for such cases.

To conduct our actions, we need to raise funds. This is why we depend on donors.

Because no one is immune from a miscarriage of justice, we need to be vigilant and take action.

Thank you for your help.

      

Help us help John Curtis Dewberry

John Dewberry was one of the 71 juvenile inmates on death row as of 31 December 2004.

He was convicted for the murder, on December 25, 1994, of Elmer Rode, who was the Dean of the University of Lamar and had been shot four times in the head.

A trial in a sensitive context

We were in the middle of a political campaign; the victim’s private life was a potential scandal. The victim enjoyed the company of young men and sometimes used illegal drugs. Based on the various testimonies which were collected, he even allegedly sexually abused young minor boys. This usually happened at his home – sometimes in the company of other major figures from the city.

One of the candidates, vying for Congress, was a good friend of the victim…

To close this case, which was potentially harmful for the candidate to Congress, the author of the crime had to be rapidly identified.

Two young men living in the city - John and his brother Chris – were denounced by one of their close friends, Mitch, who also had a long criminal record.

John was sentenced to death on the sole basis of this testimony, at the end of an unfair and botched trial which left him no chance. He had just turned 18. 23 years later, he’s still claiming his innocence.

In March 2005, the Supreme Court of the USA ruled by 5 votes against 4 that the execution of juveniles was against the Constitution (Roper vs. Simmons). John, who was only 17 when the crime was committed, had his sentence commuted to life in prison.

On 22 June 2005, he was taken off death row.

Our action

With the generosity of donors and sale of a book written by John and a member of the association, we were able to appoint a lawyer who, for the first time, ten years after the crime was committed, did a remarkable job in terms of investigation and defense. 

A federal appeal was filed in June 2005. This was our first victory!

During a new investigation which we decided to conduct, a critical fact was found: the key witness for the prosecution had lied. At the time of the trial, his story was fabricated with the complicity of the prosecutor. A false testimony was provided in return for the witness’s immunity – this is common practice.

The investigation was shown in a film broadcast on France 2 (see the film).


In 2016, the federal judge (finally!) took a look at the appeal which was filed more than 12 years ago!

There is good hope that a new trial will be granted to John in 2017 or 2018.

We need you!

The lawyer who made this initial victory possible is a top-notch Texan criminal lawyer. He knows the case inside out and is well aware of its complexity. To conduct this matter successfully we need time. We need to collect $50,000 or approximately €43,000.

We need 430 donations of €100 each, i.e. €34 after the tax deduction, to give hope again to a man and help him be free again.

We count on you

Thank you

For more information 

The film :  

 "L'affaire des frères Dewberry : sur la piste des secrets" de Jean-Sebastien Desbordes (France 2 , 13.15 Le Dimanche)

>  The Dewberry brothers’ case : on the trail of the secrets (English Subtitles)

Website:                 www.johncpdewberry.net  

Facebook:              www.facebook.com/johncpdewberry

Twitter:                   John D. Supporters

Contact:                 dewberrycommittee@gmail.com


To contact John Dewberry

John Dewberry 
McConnell Unit #1306204
3001 South Emily Drive
Beeville, TEXAS 78102  - USA

Avec son père et sa grand-mère


John, his dad and and his grandmother


John and friends from Australia

John and his mom


En octobre 2015, première diffusion du film sur France 2

Avec une journaliste venue de France pour le rencontrer lui et son avocat



With his brother, Chris




Le tribunal du comté où il a été condamné à mort en 1996 puis 1999

Donner 20 euros

Donner 30 euros

Donner 40 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

Donner 500 euros

Donner 1000 euros

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard SEPA PCI-DSS
S
Stéphanie Adamik
28/12/2017
M
Magali Ephrem
29/11/2017
E
Evelyne Giordani
15/10/2017
Signaler la page