Cotisation pour la CCDH

by COMMISSION DES CITOYENS POUR LES DROITS DE L'HOMME

Valid membership from 20 avril 2024 to 20 avril 2025

Cotisation réduite

étudiants, chômeurs et victimes d'abus psychiatriques

globals.price

0

Droit d'entrée à l'association

Destiné aux victimes d'abus psychiatriques ou proches de victimes

globals.price

0

Cotisation adhérent

globals.price

0

Membre supporter

globals.price

0

Membre protecteur

globals.price

0

Membre annuel

globals.price

0

Membre annuel (350 €)

globals.price tiers.price.perMonth tiers.price.scheduledTotal

0

Membre philanthrope

globals.price

0

Membre philanthrope

globals.price tiers.price.perMonth tiers.price.scheduledTotal

0

Membre de mérite

globals.price

0

Membre de mérite

globals.price tiers.price.perMonth tiers.price.scheduledTotal

0

Membre fondateur

1000€

0

Membre fondateur

85€ Par mois (Soit 1020€ au total)

0

Souhaitez-vous faire un don à COMMISSION DES CITOYENS POUR LES DROITS DE L'HOMME en plus de votre adhésion ?

Amount to be paid for the duration of the membership:
0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme COMMISSION DES CITOYENS POUR LES DROITS DE L'HOMME . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

 La CCDH est la Commission des Citoyens pour les Droits de l'Homme

CCDH-France est une association Loi 1901, apolitique, laïque et à but non lucratif, qui se consacre exclusivement à la prévention et à la lutte contre les abus qui peuvent être observés dans le cadre de la prise en charge de personnes souffrant de troubles psychiques.

 

CCDH-France œuvre pour le strict respect des droits humains, traités et conventions internationales relatives aux droits fondamentaux. La principe directeur des actions de CCDH-France est le respect de la dignité des personnes. CCDH-France est également très attachée au respect du consentement libre et éclairé des patients, avec une information véritable sur les traitements administrés (sismothérapie, psychotropes, etc.).

 

CCDH-France s’appuie sur des faits, des documents administratifs communicables, des témoignages ou encore des rapports établis par des autorités de contrôle, afin de mettre en lumière des atteintes aux droits humains pouvant survenir en milieu psychiatrique. Il peut s'agir par exemple d'internements abusifs, de soins intrusifs réalisés sans consentement éclairé, de traitements portant atteinte aux droits fondamentaux de l’individu.

 

L’objet social premier de CCDH-France est ainsi l’information du public et du pouvoir politique, en vue d’améliorer l’encadrement juridique de la prise en charge de patients souffrant de troubles psychiques. CCDH-France s’apparente à cet égard à ce que le Comité des droits de l’Homme et la Cour européenne des droits de l’Homme qualifient officiellement de « chien de garde public » (public watchdog), c’est-à-dire à un organe d’information et d’alerte, qui est par exemple en droit d’obtenir la communication de documents publics pour lui permettre de réaliser son objectif statutaire dans le but de contribuer à l’information sur un sujet d’intérêt général touchant à la santé publique et aux droits à la vie privée des patients internés.

 

CCDH-France constitue ainsi un relais salutaire de la société civile auprès des pouvoirs publics afin que les droits des personnes qui se trouvent en situation de grande souffrance et de grande vulnérabilité ne soient pas oubliés.

 

En tant qu’association à but non lucratif, les actions de CCDH-France sont financées quasi-exclusivement par les cotisations de ses membres. 


Voici un bref compte rendu des actions réalisés par la CCDH en 2020 :

1)      Information du grand public sur les violations des droits de l’homme en psychiatrie

  •  103 000 fliers et journaux CCDH « Le Déchaîné » distribués au grand public pour sensibiliser sur les abus psychiatriques,
  • 1020 diffusions d’interview CCDH sur les ondes radios,
  • 110 manifestations pour le respect des droits de l'homme, 
  • 30 articles de presse sur le travail de l'association 

2)      Information des pouvoirs publics et autorités sur les abus en psychiatrie (suite aux témoignages reçus de victimes ou de famille de victimes internées abusivement)

  • 22 rencontres avec des personnalités politiques ou acteurs en santé,
  • 5 300 lettres d’alerte envoyées aux autorités afin de les inciter à faire cesser les abus commis,
  • 32 questions écrites de parlementaires dénonçant les abus psychiatriques.


3)      Aide des citoyens victimes d’abus

  • 400 victimes d’abus psychiatriques aidées, conseillées juridiquement et éventuellement dirigées vers des avocats compétents

Les actions de la CCDH sont financées grâce aux cotisations de ses membres. Elles sont donc une ressource importante pour notre association et nous comptons sur votre soutien.

Vous pouvez également soutenir autrement que financièrement l'association en signant notre pétition contre le dépistage et la mise sous camisole chimique des enfants et la pétition contre les électrochocs : https://www.ccdh.fr/petitions/

Partager la campagne

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS