Communauté Centrafricaine de France (CCFR)

par communauté centrafricaine de france

Adhésion valable du 20/12/2018 au 31/12/2019

Communauté Centrafricaine de France (CCFR)

par communauté centrafricaine de france

Choix de l'adhésion

Adhérents

Récapitulatif

Finalisation

14671 places restantes

Droit d'adhésion

Droit d'adhésion: -Dix (10) euros cotisation annuelle -Cinquante (50) euros.

60,00 €

Souhaitez-vous ajouter un don à communauté centrafricaine de france en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :
0 €
Communauté Centrafricaine de France (CCFR) - communauté centrafricaine de france

Communauté Centrafricaine de France (CCFR)

L’association CCFR est une association non lucrative. Elle a pour mission de :

Agir pour l’émergence de la République Centrafricaine dans les domaines économique, social, culturel, scientifique, technologique et du développement durable.

Promouvoir la culture centrafricaine et le dialogue social au sein de la communauté des Centrafricain(e)s de France.

Promouvoir l’image des Centrafricain(e)s et œuvrer pour le développement et la Dignité de la République Centrafricaine en particulier, de l’Afrique et du monde.

Combattre la discrimination sous toutes ses formes et coopérer avec toutes les forces qui luttent pour la défense des Droits Humains, la promotion du Genre, et contre le racisme, le tribalisme, le clientélisme, le régionalisme, la xénophobie et toutes les formes d’intolérance tant en France qu’en République centrafricaine.

Promouvoir, développer et perpétuer les cultures de toutes les régions de la République Centrafricaine et garantir un  meilleur « vivre ensemble ».

Coordonner les actions visant l’amélioration du climat des affaires en Centrafrique afin de favoriser les investissements et l’apport d’expertise de ses membres pour le développement économique de la R.C.A. Transmettre les préoccupations de ses membres aux autorités politiques et administratives ainsi qu’aux institutions étatiques et non étatiques ;

Favoriser le dialogue et les échanges culturels entre, d’une part, les différentes Régions de la République Centrafricaine, et d’autre part, entre la République Centrafricaine et les Pays voisins de manière particulière et de manière générale avec les Peuples d’Afrique, d’Europe, d’Amérique, d’Asie, et d’Océanie.

Constituer un interlocuteur crédible face aux Autorités politiques et administratives de la République Centrafricaine, aux Acteurs économiques et aux Partenaires internationaux étatiques et non étatiques impliqués dans le processus du développement de la République Centrafricaine.

Se constituer partie civile chaque fois qu’elle estime nécessaire, pour des délits avérés dans son champ d’action, notamment dans le domaine de la lutte contre les violations des droits de l’Homme, le racisme, le régionalisme et l’impunité.

L’action de CCFR se fonde sur l’émergence de la République Centrafricaine avec la participation active des Centrafricain(e)s de l’Extérieur, le renforcement de la Démocratie, le changement de mentalité, la recherche de la paix et la réconciliation nationale, le développement harmonieux par la maîtrise de la Nature grâce aux Sciences et à la Technologie adaptée aux réalités nationales. La CCFR n’est inféodée à aucune organisation quelle qu’elle soit (religieuse, philosophique, politique etc…). Toutefois, elle se réserve le droit de se prononcer sur toutes les questions concernant la vie de la Nation. Elle se veut une Plateforme regroupant tant les associations animées par des Centrafricain(e)s, les Ami(e)s du Centrafrique que de filles ou fils de la République centrafricaine. La CCFR peut adhérer à toute structure dont les objectifs sont compatibles aux siens.

Signaler la page