Compagnie Bain-Marie

Arts et culture

La Compagnie Bain-Marie rassemble les propositions artistiques de Martin Poirot et Marielle Biehl qui se divisent en deux grands champs : les créations théâtrales et les ateliers artistiques.

Nos actions en cours

Nous sommes actuellement en train de mettre en place nos prochaines initiatives. Revenez bientôt pour ne rien manquer !

Qui sommes-nous ?

ESTHÉTIQUES

De quelques pincées de Siméon, Büchner et Ibsen jaillit alors une énergie qui fusionne la volonté de créer et de transmettre leur vision artistique du monde. Leur théâtre se présente comme un moyen d’éprouver des savoirs, d’apprendre et de découvrir ce qui nous entoure; de s’amuser, de s’émouvoir et de construire sa confiance en soi, en les autres. 

La Compagnie Bain-Marie donne à voir et à penser le théâtre comme art total. Ses créations sont le fruit des échanges perpétuels entre les deux artistes et de leurs regards croisés. Leurs mises en scène induisent une réception renouvelée, actualisée, à l’aune de leurs expériences respectives et complémentaires.

D’Aristophane à Koltès, de Feydeau à Brecht virevoltent les échanges des deux comédiens et metteurs en scène, jusqu’à remplir une marmite d’où s’échappent de folles émanations. Un alliage émaillé de fantaisie poétique !

 

CRÉATIONS

                    La Compagnie Bain-Marie prépare la pièce Après la fin de Dennis Kelly, mise en scène par Marielle Biehl. Cette pièce réunit les personnages de Louise et Mark dans un abri nucléaire. Se joue alors une lutte de domination entre les deux personnages isolés du monde. Entre amour non réciproque, séquestration et violence morale, cette pièce nous renvoie à la question du genre, de l'enfermement et résonne ainsi étrangement avec ce que nous vivons. Après deux résidences en décembre 2020 et mars 2021, l’équipe de création se réunira sur une dernière résidence de création en automne 2021 avant d’être présentée.

La Compagnie Bain-Marie prépare une création originale sur l’univers des pirates pour décembre 2021. Cette proposition est portée par Martin Poirot dans l’écriture et la mise en scène. A travers trois esthétiques différentes : le théâtre d’ombre, le théâtre d’objet et la vidéo, Martin Poirot nous racontera trois destins de piraterie. Le travail scriptural et dramaturgique renouvelle et actualise l’image traditionnelle du pirate. Nous soulèverons les questions de violations des données, de l’écologie et du féminisme. Tout un programme pour un sujet aussi étendu que la mer : théâtre de tous les possibles.