Prélude en Bleu Majeur - Création 2019

par Compagnie Choc Trio

Faire un don

Prélude en Bleu Majeur - Création 2019

par Compagnie Choc Trio

Faire un don
Prélude en Bleu Majeur - Création 2019 - Compagnie Choc Trio

Aidez-nous à propulser Monsieur Maurice dans son échappée burlesque aux couleurs de Kandinsky

Prélude en Bleu Majeur ... ça raconte quoi ?

Monsieur Maurice est enfermé dans un quotidien en noir et blanc, un monde à l’esthétique fade où fantaisie et couleurs sont absentes. Apparaissent soudain des événements visuels et sonores qui semblent s’être échappés d’un mystérieux tableau. Devant nous se matérialise l’oeuvre picturale de Kandinsky, elle inspire et libère la force créative du personnage : il plonge en son coeur dans une interprétation inédite et burlesque. L’imaginaire l’emporte, l’ordinaire devient extraordinaire.

La Compagnie Choc Trio propose ici une lecture originale de l’oeuvre du peintre Vassily Kandinsky grâce à un langage scénique qui emprunte au théâtre gestuel, visuel et musical. Entre mime et arts visuels, elle confronte le monde décalé et burlesque de Monsieur Maurice à l’univers graphique du maître des formes et des couleurs, créant ainsi ses propres correspondances. Concrètement, c’est grâce à un dispositif scénographique ingénieux et évolutif que cette rencontre improbable entre le personnage et une écriture vidéo singulière et interactive va avoir lieu.  

Cette échappée burlesque aux couleurs de Kandinsky est une invitation à contempler et ressentir.

Pourquoi ce projet ?

Dans un monde assombri pour les générations futures, nous souhaitons ici
- replacer l’Art au centre des préoccupations,
- montrer à quel point il est important de rester ou redevenir créatifs,
- de produire du beau et du merveilleux,
- de cultiver son imaginaire

C’est ainsi que nous avons désiré inviter la peinture abstraite à compléter la palette de notre expression artistique.

Mais alors, pourquoi Kandinsky ?

Très tôt, dans le processus d'écriture, Vassily Kandinsky s’est imposé à nous. Peintre majeur du XX° siècle, précurseur de l'art abstrait, il a marqué son époque et a été à l’origine d’une véritable rupture artistique. De plus, la musicalité volontaire qui émerge de ses tableaux est véritablement inspirante pour créer des correspondances. Enfin, il était synesthète (phénomène neurologique qui associe plusieurs sens, particularité présente chez tous les jeunes enfants, puis qui disparaît … ou pas), or la synesthésie, c’est véritablement ce que nous cherchons à faire ressentir à notre public au travers de nos spectacles, des associations que nous créons.

Un projet avec de la vidéo ?

Ici, et pour la première fois, la compagnie va explorer les ressources d’une écriture vidéo originale, partenaire de jeu pour le personnage et approche ludique et vivante de la peinture abstraite pour le jeune public.

Nous partons d’une situation initiale où le personnage est comme enfermé dans son quotidien. Il emballe des balles de Ping Pong blanches dans des cartons blancs, dans un environnement sonore et visuel monotone et mécanisé. Soudain, une balle bleue apparaît, vient gripper cette mécanique et l’attire dans le monde de la créativité et de l’imaginaire …

C’est ici que l’écriture vidéo très particulière de Christoph Guillermet, qui intervient en créant des “objets“ graphiques dont la manipulation s'effectue en temps réel, va permettre de proposer au personnage tout un monde virtuel avec lequel il va interagir

Les premiers essais en laboratoire ont eu lieu en janvier et février 2019, pour tester la faisabilité technique des principes de jeu. Lors de la première résidence à Brioux, en avril dernier, nous avons consacré 5 journées à la mise en place d’une relation de jeu entre le personnage et les éléments vidéo. Puis à Alloue en juin dernier, nous avons axé toute la résidence sur ce travail et ancré ces principes. A l'issue de ces deux premières résidences, des présentations publiques nous ont permis d'être sûrs que nous ne faisions pas fausse route !

La suite de l’écriture vidéo se fera en temps réel et au plateau, lors des 9 semaines de résidence qui nous attendent d’ici la création, mi-novembre.


Quelle est la place de la musique dans cette création ?

La musique est le reflet du monde intérieur du personnage, elle conditionne sa gestuelle et son comportement. C’est elle qui va matérialiser l’ouverture du personnage à la créativité. Dans la situation initiale, la musique est conçue comme un élément d’oppression, qui le pousse à la productivité. Au fur et à mesure de son évolution, il va en découvrir les ressources créatives et la liberté d’interprétation, établir des correspondances sonores en lien avec les œuvres ou leur traduction scénique.

Le Thérémine est l’un des instruments qui sera exploité dans cette création. Inventé par Lev Thermen, un russe contemporain de Kandinsky, cet instrument a également constitué une rupture avec les outils traditionnels des musiciens, car c’est l’un des premiers instruments électroniques, avec les Ondes Martenot. Il matérialise parfaitement la différence entre un bruit, un son et ce qui peut devenir de la musique … puisque le musicien ne le touche pas et doit manœuvrer avec sa gestuelle entre les deux antennes dont il perturbe les ondes pour en jouer.

La musique est composée par Gilles Bordonneau qui assure également la création sonore, comme c’était déjà le cas dans Les Bruits du Noir elle sera tour à tour jouée en direct et intégrée au jeu par l’interprète ou diffusée en musique de scène accompagnant l'action.

Et le personnage dans tout cela ?

On retrouvera Monsieur Maurice, né avec L’Odition en 2007, façonné depuis lors, et mis en situation au fil des spectacles de la Compagnie Choc Trio. 

Son registre de jeu, burlesque et subtil, donne à voir un personnage très proche de l’enfance, lunaire, sensible et poétique. Ici, il approfondira sa silhouette en dessinant un personnage décalé, plus proche du burlesque que du clown dont il se distingue. Il s’exprime sans paroles et joue de son corps dans une partition plastique, empruntant au mime et au théâtre gestuel.


Pourquoi cette collecte ?

Ce projet est ambitieux et nécessite de longues périodes de travail au plateau, notamment concernant l'écriture vidéo, très singulière et qui doit sans cesse se confronter au jeu du personnage. 3 semaines au printemps dernier, et 9 semaines cet automne.

Nous avons obtenu le soutien financier de plusieurs théâtres partenaires, d'organismes et de collectivités, et le spectacle va être joué près de 45 fois dans sa première saison de diffusion, grâce à la confiance que ces structures nous ont témoignée.

Malgré tout, il reste une part importante du budget de création à la charge de la compagnie : salaires, achat de matériel, frais de repas et de déplacement occasionnés par les résidences.

L'Etat (Ministère de la Culture/DRAC) n'ayant pas jugé opportun de soutenir ce projet avec le denier public ... nous vous proposons de réunir tous ensemble la moitié de la somme que nous avions sollicitée ... en choisissant la destination de votre impôt, puisque notre compagnie ouvre droit à une réduction fiscale !

Nous comptons sur votre précieux soutien !

(La Compagnie Choc Trio est un organisme d'intérêt général. La réduction d’impôt est donc de 66 % du montant des dons. La réduction s'applique dans la limite de 20 % du revenu imposable. Dans le cadre de la mise en place du prélèvement à la source, vous recevrez un acompte de 60 % de cette réduction d'impôt le 15 janvier 2020. Le solde sera versé en septembre 2020.)

Le Calendrier


La belle équipe !

Claude Cordier, alias Monsieur Maurice - Interprète, auteur et scénographe

Priscille Eysman - Mise en scène, écriture et mise en production/diffusion
Christoph Guillermet - Création vidéo
Gilles Bordonneau - Musique et création son
Dominique Grignon - Lumière
Karine Maïna Brigeon - Regard Chorégraphique
Valery Rybakov - Mise en cosmos
Coline Dalle - Costumes

(et merci à Michel Hartman pour les photos ...)

Production : Compagnie Choc Trio
Co-production : La Maison, Scène Conventionnée Art en territoire en préfiguration de Nevers (58) / L'Alizé de Guipavas (29) / MPT d'Aiffres (79)
Soutiens financiers : Bourse à l'écriture musicale et soutien à deux résidences de l'OARA / Département de la Vienne / Département des Landes / SPEDIDAM
Résidences : Maison des Arts de Brioux sur Boutonne (79) / Maison Maria Casarès d'Alloue (16) / La Margelle de Civray (86) / Espace Agapit de St Maixent L'Ecole (79) / La Cascade, Pole national Cirque de Bourg St Andréol (07), La Maison Scène Conventionnée Art en territoire en préfiguration de Nevers (58) / CRABB de Biscarrosse (40) / La Passerelle de Fleury les Aubrais (45) / Centre des Arts de Meudon (92)

La Compagnie Choc Trio

La Compagnie Choc Trio propose des spectacles se basant sur l'écriture burlesque et poétique de ses propres auteurs, pour permettre aux personnages de s'exprimer dans un registre théâtral sans paroles.

S'y croisent plusieurs disciplines artistiques (jonglage, magie, danse) au travers d'un art clownesque sensible et contemporain, laissant une place importante à la musique et aux arts du geste (mime, pantomime). Les spectacles portent un message précieux et optimiste qui satisfait l'appétit de l'enfant mais aussi celui de l'adulte venu seul ou en sa compagnie, avec des propositions artistiques permettant plusieurs niveaux de lecture.

Basée à Lusignan, dans la Vienne depuis sa fondation, il y a 22 ans, elle y mène un travail de territoire tout en s’assurant un rayonnement national et international. En moyenne, son activité de diffusion se répartit pour moitié hors région, un quart à l’international, et un quart en Région. 

Ses précédents spectacles théâtraux : Les Clones (1999), L'Odition (2007), Pâtacrêp' (2009), Quai Nord Sud (2012), Guitare Amoroso (2013).  

Sa dernière création date de fin 2015 : Les Bruits du Noir qui s’est produit plus de 200 fois en 4 saisons. Ce spectacle exploite les ressources d’une écriture musicale et sonore en multidiffusion, immersive et surprenante pour le public, partenaire de jeu pour le personnage.

Donner 10 euros

Il n'y a que le premier pas qui coûte ...

Un grand merci sur notre page Facebook (coût du don après déduction fiscale : 3,40 euros)

Donner 20 euros

Les petits ruisseaux font les grandes rivières ...

Idem + une affiche du spectacle (coût du don après déduction fiscale : 6,80 euros)

Donner 50 euros

L'occasion fait le larron ...

Idem + une balle de Ping Pong dédicacée par Monsieur Maurice (coût du don après déduction fiscale : 17 euros)

Donner 100 euros

Abondance de biens ne nuit pas ...

Idem + une partie de Ping Pong avec Monsieur Maurice (coût du don après déduction fiscale : 34 euros)

Donner 200 euros

Quand on aime, on ne compte pas ...

Idem + votre portrait à la façon de Kandinsky (coût du don après déduction fiscale : 68 euros)

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
c
caroline auger
14/10/2019
S
Sofie Daigne
14/10/2019
D
Daniele Trimoulinard
13/10/2019
Signaler la page