Les Iles Désertes : La petite différence qui change tout

par Compagnie CLorinde

Cette collecte est terminée.

Les Iles Désertes : La petite différence qui change tout

par Compagnie CLorinde

Cette collecte est terminée.

Les Iles Désertes : La petite différence qui change tout - Compagnie CLorinde

Une pièce de théâtre où l’on plonge dans l’imaginaire de Léa qui devient une super-héroïne, une dompteuse du diabète au quotidien.

Les Iles Désertes

De Avela Guilloux et Rébecca Stella

Mise en scène Avela Guilloux et Caroline Stella

 

Au Lucernaire

53 rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris

du 11 au 29 mai 2016

du mardi au samedi à 19h et les dimanches à 15h30

 

Cette aventure théâtrale originale a besoin de votre soutien financier pour assurer ses 17 représentations parisiennes. Grâce à vous, nous espérons jouer par la suite ce spectacle dans toute la France.

 

« Léa découvre qu’elle est diabétique. À partir de ce moment-là, sa vie change, devient compliquée. Elle doit faire face à sa colère, ses propres peurs, à un traitement difficile, à des contraintes auxquelles elle ne s’attendait pas, aux réflexions pas toujours délicates de son entourage. Léa va devoir apprendre à vivre avec ce diabète, cette « sale bête » qui l’accompagne désormais. Dans son imaginaire d’enfant, Léa devient Super Léa, une super-héroïne du quotidien, une dompteuse...

La « sale bête » n’a qu’à bien se tenir ! »



Créer une fiction contemporaine à partir du thème du diabète de type I est un défi de taille. En effet, parler de la maladie en général est compliqué. En parler quand on est concerné l’est encore plus. Rendre cette parole théâtrale est une difficulté supplémentaire. Cependant, nous nous sommes attelées à la tâche en choisissant tout d’abord notre personnage principal, Léa, une petite fille de neuf ans. Age auquel l’on est encore dans l’enfance mais assez mûre pour mettre des mots sur les sentiments et les émotions. Pour coller davantage à la réalité, nous l’avons placée dans son quotidien. Léa, en « super-héroïne », tente de se représenter la maladie et apprend à maîtriser son « super pouvoir ».

Avela Guilloux et Rébecca Stella

 

Avec

Rébecca Stella (Léa)

Avela Guilloux (Maman)

Jean Vocat (Elliot)

 

Scénographie et costume : Avela Guilloux et Caroline Stella

Lumière : Dan Imbert


Donner 5 euros

Nos remerciements

Donner 15 euros

Une affiche dédicacée par les comédiens

Donner 30 euros

Une photo avec les comédiens à l’issue de la représentation + une affiche

Donner 50 euros

Une invitation à une répétition + une photo avec les comédiens + une affiche

Compagnie CLorinde

La Compagnie Clorinde a pour objet la création, la production et la diffusion de spectacle vivants.

Anonyme
09/05/2016
Anonyme
09/05/2016
Anny MAZIARCZYK
09/05/2016
Bonne chance