La collecte est terminée ! Pour plus d’informations, rapprochez-vous de l’association organisatrice Voir la page

Cela pourrait être une blague de mauvais goût mais derrière cette belle ironie, il y a de l’amertume et beaucoup d’inquiétudes. D’autant que les premières représentions publiques de notre spectacle de rue sont prévues pour juin.

Après le succès de notre spectacle Un pour tous, Moi d’abord ! (Coup de cœur du festival international de rue d’Aurillac 2017), nous nous attaquons pour notre 2ème création de rue à un sujet plus brûlant : Jeanne d’Arc. (Quand on vous dit qu’on essaye d’en rire)


En pleine création de Descendre de Jeanne,nous avons eu le malheur de découvrir notre camion calciné des suites d’un feu de poubelles malveillant. Un sacré coup pour notre Compagnie puisque ce même camion qui servait pour la tournée était également notre décor !


En effet, pour ce spectacle, nous avons imaginé un Tribunal Itinérant des Affaires Sensibles et Controversé dans un grand procès où cette fois-ci c’est Jeanne d’Arc qui porte plainte contre celles et ceux qui récupèrent son image. Notre scénographie est ainsi basée sur ce camion, qui est à la fois le tribunal itinérant et le château fort dans lequel nous rejouons le siège Orléans.

Aujourd’hui nous avons un besoin urgent de racheter un camion et notre trésorerie ne nous permet pas une telle dépense. Exceptionnellement nous faisons un appel aux dons pour racheter un véhicule afin de pouvoir assurer les dates prévues et proposer aux publics ce spectacle qui nous tient tant à cœur.


Nous ne sommes pas Notre-Dame, et vous n’êtes sans doute pas la famille Arnaud ou Pinault, mais nous avons besoin de vous ! N’hésitez pas à donner, même un petit peu, ainsi qu’à partager cette information.


Un grand Merci pour votre soutien.


DESCENDRE DE JEANNE

Levez-vous pour accueillir la cour !

Le Tribunal des Affaires Historiques Sensibles et Controversées ouvre le procès de Jeanne d’Arc.

Objection votre honneur ! Aujourd’hui Jeanne n’est plus accusée : c’est elle qui porte plainte !

Le tribunal parviendra-t-il à bouter hors de nos têtes les mythes, récupérations et idées reçues qui la poursuivent ?

Quoi de mieux qu’un polar judiciaire pour enquêter avec humour sur ce sujet sulfureux ?

Un spectacle tout public mêlant plaidoirie loufoque, reconstitution historique et combat médiéval.

 

Auteur : Coline Bouvarel, Lucas Bernardi, Gaël Dubreuil et Cécilia Schneider

Mise en scène : Lucas Bernardi 

Avec : Coline Bouvarel, Gaël Dubreuil, Michel Le Gouis, et Cécilia Schneider

Diffusion : Marie-Caroline Guérard 

Production : Cie Colegram 

5 117 € collectés
Objectif : 5 000 € Contribuer au projet
120 contributeurs

Partager la collecte

Un nouveau camion pour la Compagnie Colegram

par Compagnie Colégram

Financé à 102% - 5 117€ / 5 000€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS