Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de Compagnie Memso pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Scénographie et Communication : Son parfum d'Avalanche

par Compagnie Memso

Aide pour le spectacle "Son parfum d'avalanche"

undefined

Histoire de la pièce :

D’ordinaire, on dit aux enfants de ne pas rester dans leur bulle.

Tyrse, Ezir et Azou, petits bébés espiègles, n’ont pas le choix. Coupés du monde extérieur par des parois de verre, ils ne peuvent que se voir et s’entendre.

Mais la tentation du dehors est trop forte : ils désirent rencontrer les enfants qui chantent sous leur fenêtre et jouer dans la neige avec eux. A peine sortis de leurs prisons toutes rondes, ils partent à la découverte de continents jusqu’alors interdits, territoires immenses qui s’ouvrent désormais : l’amour, l’amitié, la peau et le corps des autres qui exacerbent leurs sensations.

Note d'intention de la metteuse en scène : 

undefined

"Éveiller la conscience des enfants quant à la différence, à la puissance des  différents sens et à la nécessité de les laisser pleinement s’exprimer..."


Quand j’ai lu pour la première fois Son parfum d’avalanche, j’ai tout de suite été séduite par la plume poétique, onirique et profonde de Dominique Paquet. De par mon histoire personnelle, j’ai toujours été très sensible à l’isolement engendré par le monde hospitalier et la maladie. Il me semble essentiel de donner la parole à ceux dont la communication est entravée, à ceux qu’on qualifie de « différents », à ceux qui sont libres autrement. C’est pourquoi, l’idée de pouvoir explorer l’univers des enfants-bulles via la pièce de Dominique Paquet m’a immédiatement conquise.

En parcourant le texte, j’ai été frappée par la place donnée aux sens, ne serait-ce qu’à travers le choix des métaphores et la musicalité des mots. Les trois personnages m’ont cueillie avec leurs sensibilités, leurs fêlures, leur soif de liberté, leur immense volonté de vivre. Je me suis instantanément sentie proche de ces enfants immunodéficients, contraints de rester isolés dans un environnement stérile et exigu. Cette perspective m’a semblé intéressante en terme de retranscription sur le plateau avec une obligation pour les comédiens de jouer dans un espace limité. Jouer contraints physiquement leur permet alors de ressentir la frustration et le sentiment d’exclusion des personnages, et en cela de peser davantage le poids de leurs mots et maux.

L’enjeu pour moi était d’arriver à signifier la complicité quasi fraternelle d’Ezir et Tyrse et de rendre possible leur rencontre avec Azou, tout en étant dans l’incapacité d’être en contact physiquement, du moins dans la première partie de la pièce. Je voulais aussi faire ressortir la personnalité de chacun d’entre eux rien qu’en observant leur manière de se mouvoir dans leur bulle. La forme des bulles et les matériaux utilisés, différents pour chacune d’entre elles, sont également là pour illustrer la spécificité et l’univers de chaque personnage.

Afin de plonger les spectateurs dans l’univers atypique des enfants-bulles, il m’a semblé essentiel de porter une attention toute particulière aux ambiances sonores. L’objectif étant de différencier les sons perçus par les personnages à travers leurs bulles et ceux qu’ils découvrent une fois dehors. Choisir un habillage sonore pour chacune de leurs aventures permet de souligner leur aspect fantastique comme l’ascension d’Ezir vers le monde du dehors ou la nuit de la bourrasque au cours de laquelle Tyrse et Azou découvrent “la satine de leurs peaux l’une contre l’autre”.

Éveiller la conscience des enfants quant à la différence, à la puissance des différents sens et à la nécessité de les laisser pleinement s’exprimer, à la beauté de la nature et à la richesse de l’amour, autant de sujets que cette pièce explore avec brio et que je redécouvre moi-même en travaillant sur sa mise en scène.

Enfin, il me semble important de parler de la situation du monde au moment où je

travaille sur ce projet. En effet, la population mondiale est plongée dans un confinement général. Cette privation partielle de liberté de mouvements et de nécessaire introspection m’a permis de mesurer d’autant plus la puissance de l’histoire des personnages de la pièce. L’équipe et moi-même nous sommes individuellement questionnés sur des passages du texte et avons trouvé de nouvelles réponses.

Son parfum d’avalanche est définitivement une pièce qui parle à tous, qui parle de la nécessité de se sentir vivant, de se sentir appartenir à quelque chose et de rêver.

undefined

Note de l'auteure :


"...n’est-ce pas la vigueur même de la vie qui s’affirme dans son flux immense et parfumé ?


Ecrit à Grenoble, Son Parfum d’avalanche est né de la découverte des œuvres de la plasticienne Betsie Pequignot dans la bibliothèque de la Villeneuve : des fragments de verre couverts de textes bleutés, brisés dans des bocaux. Du texte en cage !
A leur place, je vois immédiatement des enfants enfermés dans des bulles. L’histoire se dresse sur le papier en une semaine de résidence à l’Espace 600, où j’ai été invitée par Geneviève Lefaure avec mes camarades des COQ CIG GRU, Karin Serres et Françoise Pillet. D’emblée pour moi, il s’agit d’une pièce sur la sensorialité tactile inspirée par le philosophe Maurice Merleau-Ponty. En effet, le toucher reste assez peu exploré en philosophie bien qu’il soit au fondement de toute expérience existentielle : toucher in- térieur de la chair, des postures toniques et musculaires, toucher extérieur de la chaleur, du froid, du plaisir et de la douleur, de la peau du monde et des Autres. Il est même le sens qui donne son vocabulaire aux autres sensations. Ne parle-t-on pas d’un parfum piquant ou d’une mélodie câline ? Cette semaine-là, je tourne dans ma tête une phrase de Merleau-Ponty dans Le Visible et l’invisible : « Où mettre la limite du corps et du monde, puisque le monde est chair ? [...] Il y a deux cercles ou deux tourbillons, ou deux sphères concentriques quand je vis naïvement, et, dès que je m’interroge, faiblement décentrés, l’un par rapport à l’autre. »

L’histoire s’organise, les enfants enclos dans des bulles rêvent d’explorer « l’air, le vrai », de découvrir la peau de l’Autre, l’amitié, l’amour...Ils souhaitent ardemment entrer dans le monde et faire entrer le monde en eux. Les premiers lecteurs y voient l’histoire d’enfants bulles qui découvrent le monde. Pourquoi pas ? Stéphanie Pucheu y lit aussi la longue expérience de la naissance à soi et au monde. Et le confinement que nous venons de vivre suggère une renaissance à la vie extérieure, la redécouverte du toucher de l’air sur le front, du vent dans nos cheveux, même si la peau des autres nous est encore interdite à l’heure où j’écris ces lignes.

Que ce texte puisse gagner en multiples significations depuis sa genèse dénoue mon inquiétude de le sentir lié à une expérience difficile de mon enfance. Rassurée, je le vois s’envoler comme les enfants dans le vent et j’y découvre une autre lecture. Ce titre Son parfum d’avalanche venu sous le stylo sans y penser, n’est-ce pas la vigueur même de la vie qui s’affirme dans son flux immense et parfumé ?

A quoi servira l'argent collecté ?

La scénographie et les Costumes : 3000 € (réalisation du fond de scène, accessoires, costumes)
La communication : 1000 € (réalisation affiches, flyers, réseaux sociaux)
Diffusion du spectacle : 1000 €

undefined

Notre équipe

Michaël Assié - Tyrse

Comédien

À 19 ans, Michael Assié pousse les portes du Théâtre en Miettes dirigé par Jean-Claude Parent. C’est alors que débute sa carrière de comédien. Du drame (Peine perdue de M. Gompel et A. Jarjanette / Closer de P. Marber) à la comédie (Entre deux étages d’Ambre Kuropatwa / Un air de famille de Bacri/Jaoui), en passant par le jeune public (Fairy tale Heart de P. Ridley), être comédien pour lui devient une nécessité, une évidence. À l’écran, on le découvre aux côtés de Pierre Arditi, Sandrine Bonnaire, Thierry Neuvic, Alix Poisson...

D’origine espagnole et parfaitement bilingue, il joue dans le court métrage Segùn Mateo d’O. Chami et E. Gimeno. En 2018, il recevra le prix d’interprétation ARDA pour sa performance dans La Parenthèse des huîtres.  En 2019, avec la compagnie Memso, il interprète le rôle sur mesure de Kid dans la pièce Tunnel de Céline Perra. La nécessité de piétiner les planches se confirme quand Stéphanie Pucheu lui propose de jouer le rôle de Tyrse dans la pièce Son parfum d'avalanche.


Vincent Tréguier - Ezir

Comédien

Après des expériences théâtrales durant son cursus scolaire et universitaire, Vincent Tréguier retrouvera le plateau au sein de la compagnie La Clé du Quai pour deux saisons dans un groupe mené par Stéphanie Pucheu, il intègre en 2019 une école d’art dramatique, l’Ecole des 3M. Une formation pluridisciplinaire mêlant le jeu classique et contemporain à la danse, au chant, clown et mime. Vincent exerce aussi son activité en anglais par le biais de la comédie au sein d’un atelier de l’English Com’Eddy Theater dirigé par Eddy Radburn. Il est en parallèle, comédien dans un jeu d’immersion, Eventyr, où il incarne différents personnages dans un univers fantastique. L’imaginaire est un élément essentiel dans la vie et le travail de Vincent. Soucieux de véhiculer des messages forts pour petits et grands, il s’engage dans le projet Son parfum d’avalanche.

Stéphanie Pucheu - Azou / La bouche / Mme tyrse / M. Ezir

Comédienne et metteuse en scène

Stéphanie Pucheu commence sa formation théâtrale au Cours Clément en 2007 - 2008. Elle va y rester deux années, encadrées par Yann Mercoeur et Léonore Confino. Elle intègre par la suite l’Atelier Francis & Co, dirigé par Francisco E cunha, lui même issu du cours Fréderic Jacquot. Elle jouera rapidement au théâtre dans L’Ours de Tchekhov, Kamikazes de Francisco E Cunha, qu’elle jouera notamment au Point Virgule en 2011, Un petit jeu sans conséquences de Jean Dell et Gérald Sybleyras, Les Boulingrins de Courtelline, Mais n’te promène donc pas toute nue de Feydeau, Judith d’Howard Barker,

M.Chuchoti et le baiser de la fée d’Adeline Rahmani, ainsi que plusieurs rôles dans des courts métrages et web séries comme Rupture, Memoria, Ranucci, Roll Shaker. Elle anime également des ateliers théâtre auprès de différents publics (adultes amateurs, personnes en situation de handicap, lycéens, étudiants universitaires) depuis 2016. Très intérressée par l’intéractivité avec le public et la pédagogie dans le spectacle jeune public, elle décide de mettre en scène pour le première fois Son parfum d’avalanche, pièce dans laquelle elle est également interprète.

Adeline Bon

Scénographe

Diplômée d’une Licence en commercialisation et communication des produits culturels, Adeline Bon s’est toujours intéressée au spectacle vivant. C’est par la production qu’elle fera ses premières armes. Autodidacte, elle passe son temps libre à la construction de mobiliers, et devient artisane d’art en marqueterie de paille. Elle décide alors de changer de voie et d’utiliser son savoir-faire et sa créativité en construisant des décors pour des évènements, des publicités. Dès lors, sa curiosité et son envie d’approfondir ses connaissances en scénographie la pousseront à suivre une formation dispensée par Olivier Borne à l’Atelier 231 de Sotteville-lès-Rouen.

Avec Son parfum d’avalanche, Adeline Bon imagine, conçoit et réalise sa première scénographie pour une pièce de théâtre jeune public.

                            Un énorme merci pour votre soutien !

Donner 5 euros

C'est une pierre à notre édifice ! Merci beaucoup !

Donner 10 euros

Merci beaucoup pour votre soutien !

Donner 20 euros

Merci, c'est bon de se sentir épaulé !

Donner 30 euros

Waaa, quel mécène vous faites, merci !

Donner 40 euros

Quelle chance nous avons de recevoir ce montant !

Donner 50 euros

Merci pour votre générosité !

Donner 100 euros

On vous promet d'en faire bon usage !

Donner 500 euros

Un immense merci, grâce à vous nous pouvons rêver plus loin.

Donner 200 euros

Merci pour votre générosité !

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Compagnie Memso. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
C
Ced
25/02/2021
J
Justine
25/02/2021
J
Julien
19/02/2021
Signaler la page