Confédération Paysanne du Finistère

Professionnelle

Syndicat pour l'Agriculture paysanne et la défense de ses travailleurs et travailleuses.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

La Confédération paysanne est, depuis 1987, un acteur majeur du syndicalisme agricole français qui porte des valeurs de solidarité et de partage. Le projet pour une Agriculture paysanne qu'elle défend avec constance depuis sa création est cohérent et global. Il intègre pleinement les dimensions sociales, agronomiques et environnementales dans la production agricole. C'est une alternative réaliste à un modèle d'agriculture industrielle qui élimine trop de paysan·nes et de structures agricoles diversifiées.

La Confédération paysanne dénonce la course effrénée à la compétitivité qui mène à la disparition de filières entières de production – nous ne serons jamais assez compétitifs vis-à-vis de pays qui ne s'embarrassent ni de règles sociales ni de respect de l'environnement.

 

La Confédération paysanne combat un modèle agricole qui conduit à la domination économique de quelques structures hyper-productives et hyper-concentrées, tout comme elle s'oppose à une vision de l'agriculture « paysagère » ou de loisir. Les paysan·nes ont une mission qu'ils et elles sont les seul·es à pouvoir remplir : nourrir les êtres humains. Leur travail a une valeur et doit leur assurer un revenu juste.

Nous voulons une orientation des politiques agricoles qui valorise l'activité et l'emploi agricoles.
Nous voulons maintenir des fermes nombreuses et diversifiées – l'apport des paysan·nes au dynamisme et à la gestion de nos territoires ruraux doit être reconnu.
Nous voulons permettre l'accès au foncier et aux moyens de production aux futur·es paysan·nes.
Nous voulons à tous les niveaux, dans l'ensemble des politiques publiques, faire reconnaître et valoriser des formes d'agriculture paysanne, durable, biologique.
Nous voulons une reconnaissance de la diversité des approches et des acteurs, dans tous les territoires et dans toutes les instances qui ont pour mission la représentation et l'organisation du monde agricole. C'est un principe fondamental de notre démocratie : l'État doit être le garant d'une gouvernance représentative de l'ensemble des paysan·nes.