Conservatoire de la faune et de la flore sauvages de la costière tournonaise

Environnement

Le Conservatoire de la costière tournonaise : un sanctuaire pour la biodiversité et la beauté.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

 

 

 

 

Le Conservatoire de la costière tournonaise est une association, reconnue d’intérêt général, qui a pour objet de protéger, de conserver ou de restaurer la biodiversité et les équilibres écologiques en tout temps et en tous lieux.


Cependant, par ses statuts, il doit s’attacher au territoire de 64 hectares dont il dispose sur la costière tournonaise, costière tournonaise qui est donc le lieu d’exercice de ses activités, activités qui consistent à étudier et à protéger les territoires remarquables dont il s’est donné la charge, et à organiser des évènements propres à sensibiliser le public aux questions de la sauvegarde de la biodiversité et de son importance pour les générations futures.

.
Pour ce faire, il envisage, en partenariat avec d’autres associations plus spécialisées (Ligue de protection des oiseaux, CEN etc.) :

— de planifier des visites didactiques pour les scolaires, les seniors, les entreprises ;

— d’organiser des rencontres, des conférences, des débats, et ainsi de participer à l’éducation à l'environnement ;

— de publier un bulletin d’information et de tenir un site Internet ;

— de s’ouvrir, dans le respect de la faune et de la flore, à des associations et à des manifestations culturelles liées d'une façon ou d'une autre à ces questions. 
 

 

Bref, dans ce moment où la survie des équilibres naturels et la beauté sont menacées, le Conservatoire de la costière tournonaise veut être un de leurs sanctuaires.


L'association a été créée en novembre 2018. L’année 2019 a été l’occasion de la faire connaître, tant auprès des associations de naturalistes qu’auprès des institutions locales, ce qui nous a permis d’être reconnus comme un des Espaces Naturels de notre Communauté d'agglomération ARCHE Agglo. Le programme de l’année 2020 a bien sûr été bouleversé par la pandémie mais nous avons pu maintenir, en juin, sous une forme restreinte, Les Journées Naturalistes (deux jours et une nuit d’études variées sur le terrain, réunissant de nombreux experts (faune, flore, géologie etc.)).

 

 

En 2021, nous comptons bien évidemment reconduire cet évènement, mener à bien les campagnes d'observation prévues et agrandir, par achat, bail ou convention, les espaces que nous protégeons, tout en organisant les évènements (promenades didactiques, conférences, expositions, débats) permettant la sensibilisation du public à la beauté et à la fragilité de ces territoires menacés, — et à leur importance pour le présent et le futur.