La collecte est terminée ! Pour plus d’informations, rapprochez-vous de l’association organisatrice Voir la page


Le Mois Décolonial, qu'est-ce que c'est ?

Printemps arabes, Black Lives Matter, Me Too, Fridays For Future, la dernière décennie est secouée par une furieuse et réjouissante envie d’en finir avec le mépris. Partout dans le monde, les peuples expriment leur désir d’émancipation, de liberté, de renouveau et d'égalité. Partout, cette énergie stimulante et cette dynamique salutaire sont confrontées aux postures défensives d’une minorité bien assise, arc-boutée sur ses privilèges hérités d’un autre âge.

C’est dans ce contexte que nous souhaitons proposer des espaces d’expression pour celles et ceux qui proposent une lecture différente, interrogent notre manière de faire société et luttent contre les assignations. Au travers d’un geste artistique et une parole intellectuelle, scientifique et citoyenne, nous porterons un regard sur un monde bouleversé par les revendications de véritables changements de paradigmes. Nous valoriserons celles et ceux qui portent une parole innovante, politique, contemporaine et pertinente dans le domaine des luttes contre toutes les formes de dominations qui produisent rejets, destructions et discriminations. Domination de l’homme sur l’homme, de l’homme sur la femme, de l’humain sur l’animal et la nature.

Cet événement à vocation sociale et instructive sera intégralement gratuit (possibilité de participer aux cagnottes "prix libres" sur place si vous voulez soutenir le projet par ailleurs). Tout le monde sera le bienvenu afin que cet espace de dialogue devienne un espace où chacun est en capacité de venir, de participer, créer des espaces d'échanges, de dialogues, de rencontres.


Nous accueillerons de nombreux invités militant.es, artistes, universitaires comme Taha Bouhafs, Malcom Ferdinand, Blandine Sankara, Omar Slaouti, Olivier Grandmaison, Assa Traoré, Rocé, Djazia Satour, Arash Sarkechik, Scuru Fitchadu, Badi, Ana Pi, Tahnee, etc.


Qui sommes nous ?

En 2021, plusieurs associations grenobloises à vocation sociale et politique se sont associées afin de mettre en place la première édition : Mix'arts (association culturelle et d'éducation populaire), Survie (association de lutte contre la Françafrique), Contre-Courant (association étudiante de Sciences Politiques), PepsIsère (mouvement politique, d’éducation populaire et d’écologie sociale et populaire).

Cette année, d'autres structures se sont ajoutées au projet : la Bobine (lieu culturel et d'économie sociale et solidaire), ATTAC Isère (association pour la taxation des transactions financières et pour l'action citoyenne), Oxfam Grenoble (organisation internationale de développement qui mobilise le pouvoir citoyen contre la pauvreté), SEVE (Savoirs Émancipation Vie Étudiante), le collectif "17 octobre 1961"Antigone (Café Bibliothèque Librairie autogéré), Ras l'Front 38 (collectif de luttes contre l’extrême droite), Radio Campus avec l’émission Rhizome (création sonore de 30′ qui déconstruisent la notion d’étranger), les Amis du monde diplomatiqueCap Berriat (tiers lieu d’éducation populaire), Solidaires (syndicat), CTNE (Comité traite négrière / esclavage), Agir Alternatif (association étudiante écolo de Sciences Politiques), Virus 36 (association d’éducation populaire), Action Antifasciste GrenobleBarathym (café associatif et culturel), Ojalatino (association étudiante de Sciences Politiques pour promouvoir la culture latino-américaine).

Et à celles-ci s'ajoutent aussi des partenaires : le Pacifique (lieu de fabrique et d'accompagnement pour les compagnies de danse contemporaine), Modop (les Rencontres de Géopolitique critique), SOS Méditerranée (association européenne de sauvetage en mer méditerranée des migrants), RESF (Réseau Education Sans Frontière), Observatoire Terre-Monde, le Festival Game O VertAmal (Association Culturelle Franco-Maghrébine).


Pourquoi une collecte de dons ?

Afin d’assurer les frais liés à l'évènement « Mois décolonial : pour l'émancipation, l'écologie et la justice sociale » (location de matériel, location de salles, hébergement des intervenants, paiement des technicien.ne.s et des intervenant.e.s artistique) ainsi que les frais connexes (communication, graphisme, etc), nous lançons une campagne de dons sur la plateforme HelloAsso.


Cette année, nous organisons la 2ème édition du Mois Décolonial avec une vingtaine de structures culturelles, politiques, d’éducation populaire, universitaires, etc. 

Nous comptons sur vous pour partager la campagne autour de vous ! N’oubliez pas, chaque don est important, quelque soit son montant.


Merci d’avance pour votre soutien !

740 € collectés
Objectif : 2 000 € Contribuer au projet
23 contributeurs

Partager la collecte

Mois Décolonial #2 : en quête de justice sociale et d'émancipation (Grenoble).

par Contre-Courant Sciences Po Grenoble

Financé à 37% - 740€ / 2 000€
Contribuer au projet

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS