Aleaf : Alphabétisation pour un leadership féminin

par Coopération Atlantique Guinée 44

Faire un don

Aleaf : Alphabétisation pour un leadership féminin

par Coopération Atlantique Guinée 44

Faire un don
Aleaf  : Alphabétisation pour un leadership féminin - Coopération Atlantique Guinée 44

Participez à l'alphabétisation de 300 femmes en Basse-Guinée !


Les principaux freins à la prise de responsabilité des femmes sont l’analphabétisme et le poids de la tradition, très forts en Guinée. En parallèle du projet Cofifam (Consolidation d’une filière de foyers améliorés), ALeaF vise l’alphabétisation de 300 personnes dont au moins 250 femmes, une sensibilisation à la question du genre des femmes et des hommes qui les entourent. En complément, une formation GERME « Gérer mieux son entreprise », sera proposée à celles qui le souhaitent.

La Guinée est classée 174ème sur 189 pays selon l’Indice de développement humain (PNUD, 2019). Le pays, du fait de son histoire, accuse un retard sur de nombreux plans dont l’éducation, par rapport aux autres pays de l’Afrique de l’Ouest qui ont bénéficié plus tôt de nombreux projets de développement.

En Guinée, l’analphabétisme est énorme : pour l’ensemble des adultes, le taux d’analphabétisme est de 68%. 78% des femmes sont analphabètes. Ce chiffre atteint 82 % chez femmes en milieu rural.

Guinée 44 et son partenaire local l’APEK-Agriculture travaillent depuis plus de 10 ans sur la diffusion de cuiseurs améliorés permettant d’économiser 60 % du bois de chauffe par rapport au foyer traditionnel à trois pierres. Depuis 2018, le projet COFIFAM  vise la création et la structuration d’une filière autonome de production et de vente de CHRE (cuiseurs à haut rendement énergétique). Les vendeuses de cuiseurs que nous avons identifiées et formées (outils de gestion, marketing) dans toutes les préfectures de la Basse-Guinée sont très majoritairement analphabètes et sont demandeuses d’apprendre à lire et à écrire.

Un enjeu majeur du projet, dans la structuration de cette filière, est d’éviter que les quelques vendeurs hommes ou les vendeuses femmes lettrées se retrouvent seuls à la tête des instances de décision au détriment des femmes analphabètes. C’est à travers cette structuration que les vendeuses seront amenées à sortir du secteur informel pour rejoindre le secteur formel.

Mais l’alphabétisation n’était pas prévue dans le projet COFIFAM. Nous sommes donc partis à la recherche de financements pour cette action.


35 000 € accordés par l’Organisation française de la francophonie

C’est un bon début. Mais pour boucler notre budget, il nous manque 10 000 €. C’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité.

L’alphabétisation de base et alphabétisation fonctionnelle, c’est-à-dire que les cours s’appuient sur les activités concrètes des bénéficiaires, seront dispensées en langue locale (soussou ou poular selon les préfectures) par des formateurs endogènes choisis par les bénéficiaires. En effet, la plupart de ces personnes ne parlent que leur langue natale. Cela constitue une première étape pour aller vers l’apprentissage du français.


Objectif Général : Améliorer les conditions de participation des femmes à la vie économique et citoyenne en Basse Guinée

 

OS 1 : Apprendre à des femmes, mais aussi à des hommes à faibles ressources, à lire, compter, écrire

L’alphabétisation est une des bases du capital culturel. Elle ouvre de nombreuses portes : la connaissance, la curiosité, le pouvoir, la capacité à apprendre par soi-même. De nombreux exemples ont montré que l’amélioration des compétences des parents est bénéfique pour leurs enfants qui sont généralement scolarisés plus longtemps.

  

OS 2 : Renforcer la place des femmes dans leur environnement proche

En Guinée, surtout en milieu rural, les femmes sont encore très souvent considérées comme des êtres inférieurs. Dans la répartition des activités (reproductives, productives, communautaires et politiques), les femmes occupent la plus grande partie des activités reproductives qui sont les moins valorisées par la société. Améliorer la participation des femmes aux activités productives par le renforcement de capacité et aux activités politiques grâce à la prise de conscience de tous et une confiance en soi accrue permettra de renforcer la place des femmes au sein de leur communauté. Par l’exemple, petit à petit, les lignes peuvent bouger.

 

Guinée 44 et APEK-Agriculture : un partenariat de longue date !

Guinée44 est une ONG Française active en Guinée depuis 26 ans au travers de nombreux projets pour l’agriculture et la protection de l’environnement, l’eau-hygiène-assainissement, et la formation des jeunes. Elle joue un rôle important dans la sensibilisation à la solidarité internationale dans les Pays de Loire.

Elle travaille étroitement en Guinée avec l’APEK-agriculture qui accompagne le monde rural guinéen depuis 30 ans. L'APEK est une ONG guinéenne qui compte une trentaine de salariés.

undefined


A quoi va servir l’argent collecté ?

undefined


Pour aller plus loin dans la compréhension de la démarche

Notre démarche consiste à ouvrir des centres de formation temporaires sur le lieu de vie du public cible, pour une vingtaine d’apprenants en moyenne. En lien avec les DPA (directions préfectorales de l’alphabétisation), nous vérifierons la non concurrence avec d’autres projets éventuels et la pertinence de l’intervention dans la zone prévue. Pour la constitution des groupes, nous nous appuierons sur les vendeuses du projet COFIFAM, puisque qu’elles sont le point de départ de ce projet, pour informer et motiver des personnes de leur village ou quartier. Chaque groupe, en collaboration avec les autorités locales et le formateur principal, choisira un alphabétiseur au sein de la communauté. Les groupes choisiront également les horaires et lieu de formation. Le projet équipera chaque lieu de formation et chaque groupe en matériel nécessaire.
Les alphabétiseurs endogènes de chaque centre seront regroupés pour une formation de 15 à 20 jours.
L’ouverture et la clôture de chaque centre sera marquée par une cérémonie officielle en présence des autorités locales et administratives.

undefined

La période de formation sera scindée en trois temps : un premier temps d’alphabétisation en langue locale sur les notions de base (3 mois), puis un deuxième temps (2 à 3 mois), toujours en langue locale, en s’appuyant sur les activités du public cible : tenue d’outils de gestion, lecture de notices de produits, écriture d’un calendrier agricole… Le troisième temps permettra aux apprenants motivés d’apprendre le français. Compte tenu de la durée du présent appel à projet, ce troisième temps d’apprentissage n’est pas inclus dans le présent projet et fera l’objet d’autres recherches de financement.
En cours ou en fin de formation, nous organiserons des « fêtes alphabétisation » regroupant plusieurs centres assez proches géographiquement, avec des défis à relever et jeux en lien avec les compétences apprises.
L’action de sensibilisation sur les relations femmes-hommes pour la prise en compte des questions de genre sera axée sur les différences entre le sexe et le genre, la prise de conscience des différences entre les femmes et des hommes à travers deux outils de lectures : répartition des activités reproductives, productives, communautaires et politiques, ainsi que les différences d’accès et de contrôle des différents capitaux (physique et financier, culturel, social, politique, temps, conditions de vie, éthique). Les méthodes participatives permettront à chacun de s’exprimer au sein de groupes mixtes.
La formation GERME sera dispensée aux apprenants intéressés. Si le nombre d’apprenants est inférieur au tiers prévu, la formation pourra être ouverte à d’autres personnes de la localité. Cette formation, adaptée aux personnes non ou faiblement alphabétisées, aborde tous les aspects du marketing de l’étude de marché à la vente, et divers outils de gestion.

Résultats attendus

 

Résultat 1.1 : Les apprenants, femmes et hommes vulnérables, savent lire, écrire et compter en langue locale

Pour la première étape que constitue ce projet, nous nous limiterons à l’alphabétisation en langue nationale. En effet, le public visé, analphabète, n’a souvent aucune connaissance du français en dehors de quelques salutations et mots de politesse. Ce résultat sera mesuré par les tests effectués à différentes phases de l’alphabétisation.

Résultat 2.1 : Les femmes sont renforcées dans le développement de leur entreprise

Parmi les apprenants, certaines suivront la formation GERME. Pour cela, il faudra que ces personnes soient prêtes à consacrer le temps nécessaire, gèrent déjà ou démarrent une activité économique. L’amélioration dans la gestion de leur entreprise permettra d’améliorer leurs revenus.

Résultat 2.2 : Les apprenants et des autorités locales ont compris ce qu’est le genre et l’importance de le prendre en compte

Cette action ne se limitera pas à une séance de sensibilisation par centre. En effet, tout au long de la période d’apprentissage, à travers le choix de textes, de thèmes à aborder, les alphabétiseurs, qui seront sans doute plutôt des alphabétiseuses d’après notre expérience, pourront faire passer des messages qui vont dans le sens d’une plus grande égalité entre hommes et femmes.

  

Pour recevoir l’intégralité du projet, faite une demande par mail à claire.fauvet@apek-agriculture-kindia.org.

Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Equipement pour 1 centre de formation

Donner 150 euros

Coût pour une personne formée pendant 6 mois

Donner 300 euros

Financez pour 2 personnes !

Donner 500 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme Coopération Atlantique Guinée 44. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
V
Valérie
15/01/2021
C
CECILE
13/01/2021
M
MICHEL
03/01/2021
Signaler la page