CPTS BLLR

Médico-sociale

Communauté professionnelle territoriale de santé Bagnolet - Les Lilas - Le Pré-Saint-Gervais - Romainville.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Cette association a pour objet, sur le territoire de santé concerné, par l'intermédiaire de l'action des membres actifs et avec le soutien de ses membres partenaires :

  • d'accompagner le développement de l'exercice coordonné des acteurs de santé au niveau du territoire, de favoriser les relations interprofessionnelles et de faire de la CPTS un lieu d'accueil et de formation pour les nouvelles générations ;
  • de contribuer, avec les structures de proximiexistantes, à la mise en œuvre du projet de santé de la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé en conformité avec son projet de santé ;
  • d'organiser à ce titre une réponse aux besoins de santé sur le territoire ;
  • d'améliorer et de faciliter l’accès à l'offre de soins de proximité par la structuration de l'exercice coordonné des acteurs de soins médicaux et sociaux sur le territoire ;
  • d'améliorer l’offre de promotion de la santé sur le secteur de population concernée du territoire;
  • de favoriser l'égal accès à la santé ainsi que la qualité et l'efficience des soins curatifs et préventifs au sein du territoire ;
  • de faciliter l’implication des habitants dans les démarches en santé ; 
  • de participer à la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé ; 

A cet effet, l’association sus nommée et créée, organise, administre, et assure le fonctionnement d’une CPTS conformément à la loi pour la modernisation du système de santé Loi 2016-41 article L 1434-12 du code de santé publique 

Elle a donc pour objet : 

  • d'organiser les modalités de fonctionnement entre les membres de l'Association ;
  • de proposer et de réaliser des actions tendant à la formation des acteurs du dispositif CPTS ;
  • de pourvoir au financement du dispositif CPTS.

L'activité de l'Association s'inscrit dans le respect de l'indépendance professionnelle (Art 5 Code Déontologie), le respect du secret médical (Art 4 Code Déontologie) et du libre choix du patient (Art 6 Code Déontologie).