Cri de l'Enfant

Humanitaire

“Un espoir, un devoir, une vie.”

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission

Cri de l’Enfant est une association humanitaire dont l’existence a juridiquement été reconnue en France le 17 mai 2017, par la Préfecture de l’Eure en application de la loi du 1er juillet 1901 ainsi que du décret du 16 août 1901.

En réalité, Cri de l’Enfant est une association humanitaire qui existe depuis plusieurs années. En effet, l’association naît tout d’abord au Gabon, le 10 décembre 2007, sous l’initiative de Mme Georgette ANGUE NDONG. En 2006, alors qu’elle se promène dans les rues de la ville d’Oyem située au nord du Gabon, elle s’aperçoit qu’un garçon âgé d’à peine 6 ans hère seul, délaissé et sans parents à l’horizon. Elle décide alors d’accompagner l’enfant au poste de police le plus proche afin de trouver une solution. Malheureusement, démunis de moyens, les policiers ne peuvent rien faire pour lui. Mme ANGUE NDONG décide alors d’héberger le jeune garçon chez elle durant quelques jours, qui se transformeront progressivement en mois puis en années. Aujourd’hui, l’enfant en question vit toujours avec elle.

Cette histoire à la fois tragique et pleine d’espoir marque le début d’une belle aventure : Cri de l’Enfant. En effet, après cet événement, Mme ANGUE NDONG décide d’accueillir plusieurs orphelins et enfants abandonnés année après année. Actuellement, elle prend en charge une trentaine d’enfants âgés de 3 à 18 ans et compte financièrement sur des ressources extérieures, généralement des dons provenant de particuliers et d’associations. Malheureusement, ces contributions ne sont pas suffisantes pour faire face aux besoins vitaux de l’ensemble de ces enfants, notamment au niveau nutritionnel et sanitaire.

Cri de l’Enfant a donc été fondée en France à l’initiative de trois étudiants de la région du Rhône, pour venir en aide aux enfants vulnérables mais également aux nombreux orphelinats démunis de ressources en leur apportant le soutien dont ils ont besoin. L’un des objectifs principaux de Cri de l’Enfant réside dans la volonté de moderniser mais également de construire des foyers chaleureux dans lesquels de nombreux enfants puissent se sentir comme chez eux et s’épanouir pleinement. L’association a également choisi de lutter contre l’analphabétisme juvénile en donnant les moyens aux enfants d’apprendre à lire, à écrire et à compter, notamment dans les pays en développement (PED) ou dans les pays les moins avancés (PMA).

Cette année, les missions de Cri de l’Enfant porteront principalement sur la distribution de repas, de vêtements, de fournitures scolaires, de médicaments et de jouets destinés aux enfants. Au-delà de ces missions de soutien, l’association souhaite également entreprendre des projets de construction et d’agrandissement d’orphelinats. Dans cette démarche, Cri de l’Enfant souhaite mettre en œuvre un projet majeur à l’été 2018 : la construction d’une salle polyvalente pour l’orphelinat « Cri de l’Enfant » situé dans la ville d’Oyem, au Gabon.


L’objectif principal de l’association Cri de l’Enfant est d’apporter une aide adaptée aux différents problèmes qu’affrontent les orphelinats démunis de ressources, par la mise en œuvre de projets concrets et réalisables. Basées principalement en France, les actions de l’association se veulent diverses et concernent à la fois des missions de sensibilisation sur la condition des orphelins dans les PED et les PMA, ainsi que des missions de récolte de fonds et d’actions de terrain.


Les missions de sensibilisation 

Les missions de sensibilisation menées par Cri de l’Enfant permettent notamment d’informer et de sensibiliser le public sur les conditions de vie des enfants orphelins et enfants abandonnés au sein des PED et PMA. De plus, c’est un moyen d’expliquer dans quelles mesures certains orphelinats (dont la majeure partie est située dans les pays du Sud du Sahara), sont totalement démunis de ressources et de moyens face à l’augmentation croissante du nombre d’enfants recueillis. Cri de l’Enfant cherche également à sensibiliser sur la question des causes contextuelles, souvent politiques, parfois culturelles, à l’origine de cette croissance alarmante. De ce fait, l’association met en œuvre des missions qui passent principalement par la tenue de stands lors de grands événements, l’organisation de plaidoyers, de conférences mais également de cafés-débats, qui permettent l’échange direct avec le public.L’ensemble de ces moyens de sensibilisation permet à l’association d’obtenir une visibilité plus importante, de recruter de nouveaux membres et bénévoles, mais surtout de faire entendre la voix des nombreux enfants qui n’ont pas la chance d’avoir des parents et un foyer. Actuellement, des milliers d’enfants deviennent orphelins de manière tragique et pour des raisons variables (conflits, maladies, catastrophes naturelles, ...). Ainsi animée par l’espoir que les pleurs et cris de douleurs de ces enfants se transforment en cris de joie, l’association a ainsi choisi le nom « Cri de l’Enfant », nom porteur d’un message d’espoir pour une jeunesse méritant un avenir meilleur.



 Les missions de récoltes de fonds 

Bien que l’association Cri de l’Enfant ait été créée cette année, plusieurs actions de récolte de fonds ont déjà été menées. La première mission, qui s’est déroulée en janvier 2017, concernait l’organisation d’un Dîner de gala de charité. Grâce à cet événement, 2 500 euros ont pu être récoltés. Cette somme a notamment permis le financement d’un ravitaillement de denrées alimentaires vers l’orphelinat « Cri de l’Enfant » d’Oyem (Gabon), permettant ainsi d’assurer les dépenses alimentaires des enfants sur l’ensemble d’un trimestre, mais également de financer leur rentrée scolaire par l’achat de fournitures diverses.

L’association a également organisé une journée de vente de repas à domicile en mai 2017. Grâce à l’ensemble des ventes, Cri de l’Enfant a récolté 300 euros, équivalant à 196 800 francs CFA qui ont été remis à l’orphelinat Daaray Serigne Saliou, situé au cœur de la capitale sénégalaise, à Dakar. Enfin, plusieurs récoltes de vêtements et de fournitures scolaires ont été mises en oeuvre. Grâce au soutien de plusieurs associations, ce sont ainsi 500 kilos de livres qui ont pu être acheminés vers le Gabon et 300 kilos de vêtements qui ont pu être envoyés à l’orphelinat sénégalais Daaray Serigne Saliou. L’association « Shams – Enfants du monde » a également pu bénéficier de plusieurs valises de jouets destinés aux enfants.

Les actions de terrain

Ces actions s’orientent principalement autour de :

o La lutte contre la malnutrition

o La lutte contre l’analphabétisme

o La lutte contre l’isolement des enfants handicapés

o La lutte contre l’isolement des enfants albinos

o La lutte contre les mutilations génitales féminines

o La promotion de l’échange culturel



Siège social

33 cour de la lance 27100 Val de Reuil

Site internet

https://

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

yachir samy
Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association HORIZON 54
HORIZON 54
Association Terra Verde Sao-tomé et Principe
Terra Verde Sao-tomé et Principe
Association FONDATION ROLLINGSTONE ATECLASS FRANCE
FONDATION ROLLINGSTONE ATECLASS FRANCE
Association YovoTogo
YovoTogo