Création d'un point relais en attendant un grand terrain

par CSDA

Création d'un point relais en attendant un grand terrain

par CSDA

Création d'un point relais en attendant un grand terrain - CSDA

Nous n'avons pas trouvé de terrain pour le projet 2016. Nous utiliserons donc l'argent collecté pour le projet 2017 !

Pour le printemps 2016, nous souhaitions créer ce type de lieu provisoire permettant de préparer l’animal au trajet qui l’attend et de lui donner ainsi toutes ses chances d’arriver au centre dans de bonnes conditions, et en tous cas dans un état qui n'ait pas empiré depuis sa découverte malgré le délai d'acheminement. Un an plus tard, le projet s'est affiné et transformé en petit centre de soins.

- Ce lieu nécessite un local de deux pièces minimum, ou un petit terrain d’au moins 100 m2 susceptible d’accueillir deux constructions légères inférieure à 20 m2, (abri de jardin, mobil home; caravane...0). Il doit pouvoir disposer de l’électricité, de l’eau courante et du haut débit Internet.

- Il doit être situé à moins de 20 mn de voiture de l'autoroute A7.

N'hésitez pas à nous signaler tout lieu susceptible de correspondre à ce que nous cherchons !

Voici une estimation des frais à prévoir, qui sera bien sûr à affiner selon le lieu trouvé :

Local

•       Chalet, mobil home ou container type Alegco : 5 000 €
•       Divers (eau, électricité, Internet, téléphone…) :  2 000 €

•       Sous-total du local : 7 000 €

Matériel

•       Eleveuses : 2 000 €

•       Matériel divers :  1 000 €

•       Sous-total du matériel  : 3 000 €

Total : 10 000 €

Donner 10 euros

J'apporte ma pierre à l'édifice, même sil est en bois !

Donner 30 euros

Je permets l'achat de matériel médical

Donner 50 euros

Je participe à l'achat d'une éleveuse (qui maintient au chaud les jeunes et les animaux affaiblis)

Donner 100 euros

Je participe aux frais d'installation du local

Donner 150 euros

Je soutiens à fond ce projet !

Lancer ma collecte !
Association CSDA

CSDA

Recueillir et soigner les animaux sauvages de Drôme-Ardèche blessés, malades, affaiblis, puis les relâcher dans des sites appropriés.

amélie mastrototaro
16/01/2017
Guilaine Chaix
09/04/2016
Henry Begel Lisa
28/03/2016