DAKI LING NEEDS YOU !

par DAKI LING - CITY ZEN CAFE

Cette collecte est terminée.

DAKI LING NEEDS YOU !

par DAKI LING - CITY ZEN CAFE

Cette collecte est terminée.

DAKI LING NEEDS YOU ! - DAKI LING - CITY ZEN CAFE

Théâtre en péril, pour que vive le Daki Ling !

Présentation du projet

DAKI LING, LE JARDIN DES MUSES

ASSOCIATION CITY ZEN CAFÉ

45A, rue d'Aubagne - 13001 MARSEILLE
Tel : 04 91 33 45 14 - www.dakiling.com


Daki Ling, Le Jardin Des Muses a été créé en 2001 avec la volonté d’ouvrir un lieu culturel dans un quartier populaire, en centre-ville.


Initialement pluridisciplinaire ce lieu a toujours favorisé les croisements des formes et des publics. En effet, au démarrage du projet, Daki Ling était ouvert et dédié à l'accueil de toutes les disciplines artistiques : musique, spectacles vivants, arts plastiques, audiovisuel… Le nom du projet a été choisi pour défendre cette idée : Daki Ling, le Jardin des Muses. Les muses inspirant les artistes !

L’évolution du projet artistique du Daki Ling a vu un recentrage des activités autour des univers clownesques et burlesques. L'association City Zen Café, qui gère le lieu, porte le festival TENDANCE CLOWN depuis 2005. Cet événement propose de découvrir les différentes facettes d'un art en pleine mutation, le clown d'aujourd'hui. Sa programmation sort des voûtes du Daki Ling pour investir la rue et d'autres lieux de la ville. Pendant sa saison, Daki Ling soutient la création burlesque et clownesque et propose des résidences à des compagnies ayant un spectacle à créer ou affiner.

Depuis 2007, le Mouvement d'Improvisation Théâtrale (MITHE) a élu domicile sous nos voûtes et propose son championnat d'impros un lundi sur deux opposant Mésopotamiens, Troyens, Spartiates et Corinthiens.


Origine du projet

Le parcours du Daki Ling a toujours été jalonné de galères, de joies et d'étapes plus ou moins faciles à franchir. Et après 14 ans d'expérience, nous pouvons dire que nous avons toujours su y faire face !

Le projet est parti de rien si ce n'est la volonté de quelques personnes de créer un lieu culturel dans un quartier populaire. Un projet un peu fou, auquel peu de monde ne croyait si ce ne sont les principaux intéressés. Avec passion, nous avons gratté, cassé, reconstruit, tiré des câbles, peint et pensé à un projet qui aurait du sens. Cela a pris du temps, beaucoup de temps, mais le fait est que nous avons su construire et peaufiner un bel outil en plein cœur de la ville. Nous y avons accueilli plus d'une soixantaine de compagnies en résidence, autant sur le festival, sachant que certaines sont venues avec deux, trois voire quatre spectacles.


Depuis 2001, ce sont en tout 14 personnes qui ont été embauchées à nos côtés pour mener à bien ce projet et proposer plus de 800 dates publiques !


Quasi tous les contrats aidés ont reçu une formation et volent maintenant de leurs propres ailes ! Nous nous sommes entourés de pas mal d'intermittents, surtout pendant le festival TENDANCE CLOWN. Notre nombre de partenaires ne cesse de croître, nous sommes heureux d'avoir pu programmer en rue, en salle, sous chapiteau (anciens Abattoirs, Merlan, Théâtre Nono, Conservatoire National de Région, Toursky, Friche Belle de Mai, Cité des Arts de la Rue, Cours Julien, Cours d'Estienne d'Orves, Canebière, place Lulli, Noailles, parc Longchamp, parc Maison Blanche, parc Billoux...


Sur un budget 2014 d'environ 175000€, la masse salariale représente 34% de celui-ci, les charges fixes (loyers, assurances, entretien) 14%. La communication, la prospection, les frais bancaires et postaux représentent  11% (cela devrait augmenter en 2015). Pour finir, le budget artistique représente plus de 40% du budget global. Toujours en 2014, nous avons eu 56 propositions pour 75 représentations avec un total de 7234 spectateurs !


Nous avons travaillé minutieusement et sans relâche pour donner une identité à notre projet, y accrocher une ligne artistique claire et convaincre ainsi nos tutelles qu'il était viable. Alors que certaines structures voient leurs aides diminuer, les nôtres augmentent, certes doucement, mais elles augmentent. Notre projet autour des résidences se renforçant ainsi que la part de propositions gratuites pendant le festival, nos charges elles-aussi augmentent et de manière plus soutenue que nos produits. Notre économie est fragile. En 2013, nous décidons de suivre un DLA (Dispositif Local d’Accompagnement). Nous rédigeons un nouveau projet associatif qui redéfinit notre stratégie de développement. Notre objectif est de faire du Daki Ling un lieu de fabrique autour des univers- clownesques et burlesques. A plus long terme, nous souhaitons investir chaque maillon de la chaîne : émergence / professionnalisation / diffusion / production / action culturelle (éducation, formations) / élargissement du public / pratique amateur. Notre atout, sur ce champ d'expertise, est donc d'avoir créé sur Marseille un lieu équipé et prêt à accueillir des projets originaux émanant d'artistes à la recherche d'un lieu de création ou de diffusion.

Le projet tient la route, mais la fragilité économique qui en découle aussi. Après 12 ans de bons et loyaux services et trois bilans négatifs, notre partenaire bancaire décide de fermer le robinet et nous met au régime forcé, un mois seulement avant la réouverture du lieu. Plus de chèques, ni de CB, bref plus aucune dépense jusqu'à nouvel ordre. Nous avons des dettes à hauteur de 10000€, un compte avec un négatif de 8000€. Certes des subventions doivent encore arriver, mais le temps de l'administration n'est pas le même que le nôtre et il faut faire entrer de l'argent rapidement sur le compte avant que le déficit ne se creuse encore davantage !


A quoi servira l'argent collecté ?

Si nous faisons l'addition du négatif de notre compte bancaire avec les dettes que nous devons régler (principalement 3 achats de spectacles sur le festival 2015) et les frais bancaires qui en découlent, nous sommes autour de 20000€ de besoin. Si nous arrivons à collecter cette somme nous pourrons repartir sainement et relancer la machine ! Vous imaginez bien que le festival TENDANCE CLOWN 2016 verra sa voilure réduite, nous n'aurons pas le choix. 20000€, c'est beaucoup et si peu à la fois pour continuer de faire avancer un projet qui, nous en sommes sûr, a encore de beaux jours devant lui.


Notre équipe

Notre équipe n'est pas nombreuse et peu gourmande. Nous fonctionnons avec deux permanents qui se répartissent l'administration, la programmation, la production, la communication, l'artistique et le développement. En complément et jusqu'en novembre, nous comptons deux contrats aidés de 20H/sem pour l'accueil technique et public et un CDD pour la partie comptable.


Donner 10 euros

Merci beaucoup !

Donner 20 euros

On vous offre une boisson soft (lors de la soirée de remerciement à venir) !

Donner 50 euros

On vous offre une pression (lors de la soirée de remerciement à venir) !

Donner 100 euros

On vous offre une affiche dédicacée par l'équipe (lors de la soirée de remerciement à venir) !

Donner 200 euros

On vous offre une affiche dédicacée par l'équipe et un pass VIP pour TENDANCE CLOWN (lors de la soirée de remerciement à venir) !

Donner 500 euros

Vous devenez membre honoraire de l'asso et pouvez assister au CA. Nous vous offrons un pass VIP pour TENDANCE CLOWN. Bravo !

Donner 1000 euros

Vous devenez membre honoraire et pouvez assister au CA de l'asso ainsi qu'à tous les spectacles. Respect !

Donner 5 euros

Merci !

Lancer ma collecte !
Association DAKI LING - CITY ZEN CAFE

DAKI LING - CITY ZEN CAFE

Salle de spectacle à forte tendance clownesque !

Pédoncule, l'Esprit de la Galline
28/11/2015
Sophie LEMAIRE
26/11/2015
claudie berthillier
25/11/2015
Hauts les coeurs ! ! !