FR EN

Faire un don à DÉPLOYER SES AILES, pourquoi ?

1- Pour se faire plaisir

Eh oui, on n’y pense pas tout le temps mais faire un don permet de se faire plaisir. Aider une association, nous soutenir dans nos actions, est toujours gratifiant et vous pourrez être fier de vous. Cela peut être votre raison de donner et c’est une très bonne manière de se faire plaisir.

2- Pour donner du bonheur

Vous permettrez à l'association de créer des moments de bonheur : des ateliers, des débats, des projections de films, des actions pour financer l'école alternative La Clef des Champs. Qui n’est pas content de recevoir un petit coup de main ?

3- Pour faire partie des acteurs du changement

Lorsque vous donnez, même une petite somme, cela veut dire que vous vous impliquez dans un projet. En participant à la vie quotidienne de notre association, vous devenez un acteur du changement et rejoignez la communauté des « Don’Acteurs », porteurs de changements dans notre société.

4- Par sens des responsabilités

Chacun sait que le monde nous survivra alors si vous avez le sens des responsabilités et que vous voulez laisser notre société dans un meilleur état, à vous de jouer et d’agir!

5- Pour être au cœur de l’action

Un donateur est toujours mieux informé, plus proche de l’action qu’une personne qui ne s’implique pas. En donnant une participation à l'association Déployer ses ailes, vous faites partie de l'association et avez la possibilité de devenir membre d'honneur. Vous pourrez ainsi participer, si vous le souhaitez, au Conseil d'administration.

6- Déduction d'impôts

Vos dons seront déduits à hauteur de 66% pour les particuliers et 60% si vous êtes une entreprise. Une information non négligeable !


Mon don

Je donne une fois

  • 5 €
  • 10 €
  • 20 €
  • 30 €
  • 40 €

Je donne tous les mois

  • 5 €
  • 10 €
  • 15 €
  • 20 €

Pourquoi avons-nous besoin de vos dons ?

Une association ne peut vivre, exister et se développer que par les actions de ses membres. Et elle a besoin de financements. Il existe des aides, certes, mais elles se font de plus en plus rares et sont restreintes.

La particularité de notre association est qu'elle gère le projet de création de l'école alternative La Clef des Champs, une école privée hors-contrat. Cela signifie que pour cela, nous n'avons droit à AUCUNE subvention de l'état.
Pourtant, nous devrons payer du personnel qualifié, payer un local, acquérir et entretenir du matériel, payer des charges et des frais annexes ... Si nous n'avons aucune aide extérieure, ce sont les familles qui vont devoir supporter financièrement cette charge, et cela va à l'encontre des principes de notre association qui cherche à ouvrir l'école à toutes les familles qui souhaiteraient y inscrire leur(s) enfant(s).
Alors nous avons besoin de vous, donateurs, pour nous permettre de pallier à cela, d'organiser des manifestations, de mettre en place nos ateliers, de pouvoir faire vivre l'association et l'école.
Pensez également à déduire de vos déclarations d'impôts le montant des dons que vous aurez faits !

Parce que les petits ruisseaux font les grandes rivières, chaque don compte ! 


Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Pour nous contacter


Par courrier : 
Espace associatif boîte n°32
53 impasse de l'Odet
29000 Quimper

Par mail : assodeployersesailes@gmail.com

Sur notre site Internet : http://www.assodeployersesailes.fr/

Sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/assodeployersesailes/

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Pourboire suggéré pour soutenir HelloAsso - Modifier

Total

Pourquoi votre soutien compte ?

Mode de paiement

Pour un libre choix d'éducation accessible à tous.

On ne peut pas ouvrir une école publique compte tenu de la liberté pédagogique que l’on attend et de l’organisation des enseignements. Ensuite, pour être une école privée sous-contrat avec l’état, il faut déjà avoir une existence hors-contrat de cinq ans au minimum. Dans le privé sous-contrat, les salaires sont payés par l’état, certains travaux par les collectivités, les locaux peuvent être mis à disposition. Le Diocèse soutient également financièrement les écoles confessionnelles, mais pas les écoles laïques.

Nous n’avons donc pas d’autre solution.

Le problème est que sous ce statut, nous n’avons droit à aucune subvention de l’état ni des collectivités. Ainsi, toutes les dépenses de fonctionnement sont à la charge des familles. C’est pourquoi les tarifs sont souvent exorbitants et privent ainsi de nombreuses familles d’avoir la possibilité réelle d’un libre choix éducatif.

Il apparaît à l’ensemble de notre équipe comme une priorité de réduire cette charge le plus possible afin de pouvoir donner accès à notre école aux plus d’enfants possible, sans conditions de revenus, de religion, de territoire …

Nous devons payer les salariés, la location d’un local, les charges inhérentes … mais aussi acheter régulièrement du matériel qui doit être renouvelé, assurer le lieu et ses activités, développer notre communication, organiser des projets, sorties scolaires …

Si nous avons la chance de pouvoir compter sur un certain nombre de bénévoles, il apparaît tout de même indispensable, pour rendre pérenne l’école, de pouvoir compter sur des financements sûrs et réguliers.

C’est pourquoi aujourd’hui nous recherchons des mécènes, des donateurs, des parrains/marraines pour soutenir notre projet et notre volonté de réduire les coûts pour les familles. Le libre choix éducatif pour tous est notre cheval de bataille, nous ne voulons pas d’école élitiste qui ne permettrait qu’à un petit nombre de privilégiés de pouvoir bénéficier d’une structure et d’un enseignement choisis par les familles, parce qu’elles sont convaincues de leur efficacité.

Ainsi, des rentrées financières fixes et régulières, aussi petites soient-elles, permettraient non seulement de réduire les coûts, mais aussi de gagner en crédibilité et d’appuyer notre dossier lors d’appels à projets par exemple. De même, cela rassurerait les familles, les banques qui pourraient nous accorder un prêt … Bref, cela favoriserait la pérennité de l’école.

Beaucoup d’écoles hors-contrat ferment leurs portes au bout de 2/3 ans faute de moyens et de fonds nécessaires, les familles ne parvenant pas sur le long terme à financer les quelques années de scolarité de leur enfant. Et c’est encore pire lorsque les familles souhaitent y scolariser deux voire trois enfants, même si les écoles pratiquent des tarifs dégressifs.

Nous devons donc trouver des solutions.

Propulsé par

HelloAsso