Cette campagne est terminée, rendez-vous sur la page de des chênes et vous 44 pour découvrir les projets en cours.

Voir la page

Chantier-école pour construire le dortoir de nos rêves sur la zad de NDDL

par des chênes et vous 44

Chantier-école pour construire le dortoir de nos rêves sur la zad de NDDL - des chênes et vous 44

Un chantier transdisciplinaire (menuiserie, charpente, philosophie, anthropologie) pour construire le dortoir de nos rêves

Du 20 mars au 17 avril, un chantier-école va prendre place pour construire un
dortoir à Bellevue, sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes. Ce chantier articulera les différents
savoir-faire nécessaires pour construire un lieu au sens fort du terme. Construire, ce n’est ni
concevoir une production future, ni produire un objet déjà conçu, mais essayer d’affronter
simultanément les enjeux matériels de l’édification et l’interrogation sur les usages. Quels
matériaux utiliser pour l’isolation ? Quels sont les animaux qui vivent autour ? Qu’est-ce que
dormir ensemble ? Qu’est-ce que dormir seul au milieu des autres ? Quels types d’assemblages
utiliser pour la structure des lits ? Pourquoi avoir construit un hangar sur le territoire d’un futur
aéroport ? Comment les formes influencent-elles nos rêves ? …

Pour répondre à ces questions, nous allons partager ce mois de chantier entre des ateliers
de menuiserie, de charpente, de production plastique et de philosophie, ainsi que des interventions
théoriques et des expérimentations collectives autour du rêve et du sommeil.

Le dortoir contribue à pérenniser les capacités d’accueil de la Zad. En effet, les différentes
activités (agricoles, artisanales, forestières, culturelles…etc) qui s’y déroulent ne se pensent pas
sans une ouverture sur l’extérieur. Elles s’inscrivent dans une logique de production et de
transmission qui débordent l’échelle locale, parce qu’une partie de ce qui y est produit soutient les
luttes alentour. Tout cela fait de la Zad un lieu de rencontre. La ferme de Bellevue et le Hangar de
l’Avenir, comme d’autres lieux, ont été au coeur de la lutte contre l’aéroport. Ces bâtiments
accueillent depuis quelques années des chantiers-école où l’on apprend en faisant : de la menuiserie,
de la charpente, du torchis, du bûcheronnage... Ces chantiers ont permis de continuer la construction du hangar et de ses ateliers, mais aussi de fabriquer des structures utilisées lors de manifestations à Nantes, à Marseille ou plus récemment en Aveyron. Le chantier-école de mars, lui, servira à construire un des bâtiments nécessaires à de futurs chantiers-école.

Concrètement, il s’agit de réaliser l’accès extérieur au dortoir qui se fera par un escalier et
un balcon ; d’isoler le toit ; de réaliser la structure des lits ; d’aménager l’espace ; de penser et de
confectionner les lumières, les cloisons et les rangements.
Pour faire les choix techniques et esthétiques nécessaires à ces réalisations, nous voulons
nous rendre attentifs à nos rêves au travers d’expériences collectives : partage d’images, récits
nocturnes, soirées de contes, rituels, interventions théoriques nourriront ainsi nos imaginaires et nos
réflexions.
Ce chantier est ouvert à tout.e.s, quelque soit son degré d’ignorance ou son supposé savoir.

A quoi servira l'argent collecté

La collecte sera exclusivement dédiée à l'achat de matériaux, l'encadrement et les interventions se faisant sur une base de bénévolat.
Ces matériaux incluent:
- l'isolation (nous avons une exigence énergétique et écologique: nous veillerons à ce que le dortoir soit très bien isolé pour éviter les déperditions de chaleur et que les matériaux utilisés soient sains).
- le bois (pour la charpente (escalier et lucarne) et la menuiserie afin de construire les lits et le mobilier)
- la quincaillerie (vis, clous, etc)
- les ardoises (pour la lucarne)

Notre équipe

Ces dernières années, différentes formations se sont constituées hors des institutions et ce
chantier est l’occasion de les réunir. Aux chantiers-école de la Zad viennent s’ajouter l’école des
Renardes et l’école de philosophie qui proposent respectivement – l’une depuis 2017, l’autre depuis
2018 – une formation annuelle en charpente traditionnelle et en philosophie ; l’école de la terre qui
organise depuis 2017 des sessions de recherche conjuguant théorie et pratique sur différents
thèmes ; une formation en ferronnerie naissante ; et des collectifs qui expérimentent des pratiques
artistiques et pédagogiques.

Ces écoles sont unies par un refus, celui de dissocier les techniques des modes de vie. Mais aussi
par un désir, celui d’inscrire chaque geste dans l’ensemble des conditions qui le rendent possible
comme dans l’ensemble des conséquences qu’il entraîne. C’est la question des manières de faire –
de la charpente, de la ferronnerie, de la philosophie, de la sculpture, de la cuisine – qui nous anime.

Parce qu’il n’y a pas de technique neutre, qui ne serait liée à une organisation sociale ou à un
rapport au monde spécifique. Par exemple, apprendre à faire de l’ossature-bois en fabriquant
rapidement des structures toujours identiques, c’est s’inscrire dans la logique économique qui exige
ce type de rentabilité. Par exemple, écouter un cours en prenant soin de l’espace qui l’accueille
permet de donner une juste place à la pensée. Bref, selon nous, transmettre un savoir n’est jamais
simplement donner une compétence, mais renforcer certains rapports sociaux et s’opposer à
d’autres.


Donner 20 euros

Donner 50 euros

Donner 100 euros

Donner 200 euros

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme des chênes et vous 44. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

Carte bleue VISA Mastercard PCI-DSS
Signaler la page