Des Cinémas pour l'Afrique

par Des Cinémas pour l'Afrique

Cette collecte est terminée.

Des Cinémas pour l'Afrique

par Des Cinémas pour l'Afrique

Cette collecte est terminée.

                                                Des Cinémas pour l’Afrique                                                     

   Lancement d’une campagne de souscription pour la réouverture de salles de cinéma en Afrique  

 

L’association Des Cinémas pour l’Afrique créée à l’initiative du cinéaste Abderrahmane Sissako (En attendant le bonheur, Bamako) a pour objectif la réouverture de salles de cinémas en Afrique.

Lancée officiellement lors du Festival de Cannes 2009, à l’occasion duquel la comédienne Juliette Binoche en a accepté la vice-présidence, l’association lance une campagne de souscription auprès de donateurs publics et privés et met en vente symboliquement à un prix forfaitaire des fauteuils de cinéma. Les fonds récoltés contribueront à la rénovation du Soudan Ciné à Bamako (Mali), projet pilote de l’association. 

 

Diverses sociétés et institutions africaines et européennes ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt pour le projet: Arte France, la Cinémathèque Française, le CNC, Culturesfrance, Europa Cinémas, le Festival de Cannes, Gaumont, L'Institut Lumière, les réseaux de salles de Rhône-Alpes (Grac, Acrira, les Ecrans), la Région Rhône-Alpes, la ville de Paris, la ville de Bamako, le Ministère des Affaires Etrangères Français, le Ministère de la Culture du Mali, le Groupe Tomota, l’UEMOA, la Fondation Flux Laboratory à Genève, la Fondation Gulbenkian à Lisbonne, ainsi que des artistes comme Juliette Binoche ou Barbara Hendricks.

   

  • Une demande de plus en plus forte pour une offre qui disparaît

Alors que les salles représentent la condition sine qua non de l’existence d’un marché en donnant à voir le cinéma africain, elles ferment les unes après les autres malgré un public qui fait preuve d’un engouement grandissant pour l’image.

  • Le pari du numérique : un modèle économique et innovant pour l’Afrique

Face aux problèmes de rentabilité des salles de cinéma « classiques », l’association Des Cinémas pour l’Afrique mise sur les avantages offerts par les nouvelles technologies numériques qui permettent de réduire considérablement les coûts d'exploitation.

  • Un projet pilote : le Soudan Ciné à Bamako

Dans un pays où la qualité artistique est reconnue, seulement quelques écrans restent en fonctionnement. Le Soudan Ciné fermé depuis 14 ans, était jadis un haut lieu de diffusion du cinéma en Afrique de l’Ouest. C’est également dans ce cinéma mythique que sont nées les vocations cinématographiques de cinéastes maliens de renom. Les installations du Soudan Ciné, laissées en l’état, ont été vendues par le gouvernement au groupe malien Tomota qui s'est engagé à y maintenir l’activité cinématographique.

  • Une architecture ambitieuse et des équipements de pointe

Une équipe d’architectes spécialisée dans la rénovation de cinémas à l’international (Tanger, Kaboul, Madagascar…) prévoit deux salles multifonctions permettant d’accueillir des projections numériques et des spectacles. Voulu comme un espace convivial de rencontres, le cinéma comprendra également un bar et un espace de restauration. Par ailleurs, cette infrastructure sera dotée des équipements les plus modernes pour accueillir conférences et séminaires d’entreprises dans le cadre de coopérations internationales.

  • Un nouveau lieu de programmation artistique pluridisciplinaire

Le Soudan Ciné sera consacré au cinéma (cinémas d’auteurs et cinéma populaire, africain, européen et cinémas du monde), mais aussi à la création artistique au sens large. Grâce à un programme éducatif destiné aux publics scolaires (animations, rencontres avec des professionnels, ateliers…), l’ouverture du Soudan Ciné permettra de sensibiliser la jeunesse malienne et de former les cinéphiles de demain. 

  • Une nouvelle structure culturelle créatrice d’emplois locaux

Ce nouvel espace sera animé par une équipe malienne. Des jeunes seront recrutés localement et bénéficieront de formations spécifiques pour la gestion et le développement de la structure, pour l'animation culturelle et cinématographique.

 


  • ACHETEZ UN FAUTEUIL DE CINEMA A VOTRE NOM : 5000 euros
  • PARTICIPEZ A L’ACHAT D’UN FAUTEUIL «LES CINEPHILES DU MONDE » : de 10 à 5000 euros

 

www.descinemaspourlafrique.com

Donner 5000 euros

pour l'achat d'un fauteuil à votre nom

Donner 2500 euros

participation à l'achat d'un fauteuil

Donner 1000 euros

participation à l'achat d'un fauteuil

Donner 100 euros

participation à l'achat d'un fauteuil

Des Cinémas pour l'Afrique

Anonyme
25/03/2010
Anonyme
07/03/2010
Anonyme
07/03/2010