droit à une éducation meilleure

Humanitaire - Caritative

L'association Droit à une éducation meilleure a pour but d’apporter des aides matérielles dans des écoles publiques primaires en République Centrafricaine. L'éducation étant la clé du développement, les enfants doivent-être accueillis dans de bonnes conditions.

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

L'association Droit à une éducation meilleure a pour but d’apporter des aides matérielles dans des écoles publiques primaires en République Centrafricaine. 

En effet, la République Centrafricaine est l'un des pays le plus pauvre du monde. Et depuis quelques années, les écoles publiques se dégradent et la situation économique fait que certains parents n'ont pas les moyens d'inscrire leurs enfants dans des écoles privées. Après les conflits armés, les écoles publiques ont aussi été pillées et les plus démunis en payent les conséquences.

L'éducation étant la clé du développement. La jeunesse centrafricaine ne doit pas seulement rêver de sortir de leur pays pour réussir, ils doivent reprendre leur vie en main et prendre conscience que, ce sont eux l'avenir, c'est à eux de changer les choses. Alors, cette association a pour but de redonner de l'espoir aux enfants, la volonté de croire à leur réussite, de persévérer et également de rêver d'un bel avenir. 

 Dans un premier temps nous avons pour objectif d'aider les écoles publiques à obtenir les matériels nécessaires pour accueillir les élèves dans de bonnes conditions à savoir l'aménagement des salles de classes en table-bancs (beaucoup d'enfants apportent chacun leur propre petit tabouret à l'école pour s'asseoir) ; le branchement d'eau potable, l'installation d'électricité, etc. Ensuite, nous étendrons l'aide en mettant en place d'une bibliothèque dans chacune de ces écoles afin que les élèves aient aussi accès aux livres scolaires, … 

Nos différents projets dépendront du besoin de chacune des écoles contactées.  La transparence, l'engagement, la motivation et la volonté d'aboutir à nos objectifs font nos valeurs.