Adhérer à la fédération Dyspraxique Mais Fantastique en 2020

par DYSPRAXIQUE MAIS FANTASTIQUE

Adhésion valable du 01/01/2020 au 31/12/2020

Adhérer à la fédération Dyspraxique Mais Fantastique en 2020

par DYSPRAXIQUE MAIS FANTASTIQUE

Choix de l'adhésion

Adhérents

Coordonnées

Récapitulatif

Adhésion FDMF famille

Ouvre droit à une réduction d'impôt

L'adhésion ouvre droit à une réduction ou à un crédit d'impôt

25,00 €

Membre bienfaiteur FDMF

Ouvre droit à une réduction d'impôt

Ce tarif comprend une adhésion à la Fédération Dyspraxique Mais Fantastique + un don et ouvre droit à une réduction ou un crédit d'impôt.

Souhaitez-vous ajouter un don à DYSPRAXIQUE MAIS FANTASTIQUE en plus de votre adhésion ?

Montant à payer pour la durée de l'adhésion :

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

0 €

Votre don ne vous coûtera que 0 € après réduction fiscale

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l’organisme DYSPRAXIQUE MAIS FANTASTIQUE. Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

Adhérer à la fédération Dyspraxique Mais Fantastique en 2020

Pour soutenir les bénévoles, rencontrer d'autres familles et personnes "dys", bénéficier des aides proposées aux adhérents, et soutenir nos actions en faveur de la dyspraxie ou TDC (Trouble du Développement de la Coordination), pour qu'elle reste reconnue comme un handicap à part entière !

Informations fiscalité

Le don à DYSPRAXIQUE MAIS FANTASTIQUE ouvre droit à une réduction fiscale car il remplit les conditions générales prévues aux articles 200 et 238 bis du code général des impôts.

Particulier

Particulier : Vous pouvez bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Organisme / Entreprise

Entreprise : l’ensemble des versements à DYSPRAXIQUE MAIS FANTASTIQUE permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sociétés de 60% du montant de ces versements, plafonnée à 20000€ ou 5 ‰ (5 pour mille) du chiffre d'affaires annuel hors taxe de l’entreprise. En cas de dépassement de plafond, l'excédent est reportable sur les 5 exercices suivants.

Signaler la page