FR EN

Faire un don à Dimé Mali au profit des projets pour la protection des enfants démunis de la Guinée,

L’association Ebenbao, créée en août 2007 à Lavaur, l’objectif est surtout axé sur la diffusion des arts d’Afrique de l’Ouest, notamment par la danse, la musique, la littérature. Le partage et la connaissance des cultures nous ont amené à organiser des voyages culturels sur le continent africain pour aller à la source de ces cultures.

La rencontre et les échanges nous ont permis de mieux comprendre et cerner l’environnement et le contexte culturel des régions d’Afrique de l’Ouest et surtout de visualiser et toucher du doigt les besoins essentiels de ces pays.

Au cours du dernier stage, organisé en février mars 2018, une rencontre avec de jeunes médecins internes des hôpitaux de Conakry a été déterminante dans notre volonté d’agir à leur côté et leur apporter un aide ciblée correspondant aux besoins de la population.

L’ONG DIME MALI (sauvez les enfants) est donc née en avril 2018 à l’issue de notre rencontre, elle est composée essentiellement de médecins étudiants et d’artiste.

1.    Mariame DIALLO DJALAKHAN – médecin au CHU Ignace Deen – Conakry

2.    Fatimatou KORKA BAH – médecin au CHU Ignace Deen – Conakry

3.    Abdourahmane BANGOURA – médecin au CHU Ignace Deen – Conakry

4.    Ibrahima Sory Seny SOUMAH – médecin au CHU Donka –Conakry

5.    Fatoumata FOFANA – médecin au CHU Ignace Deen – Conakry

6.    Aboubacar Sidiki DOUKOURE – médecin au CHU Ignace Deen – Conakry

7.    Yékini  CAMARA – artiste chanteur, danseur, chorégraphe, acrobate –LAVAUR

8.   Chantal DIMIER - Cadre territorial - LAVAUR

L’association Ebenbao a décidé de soutenir DIME MALI dans leurs actions moralement et financièrement.

DIME MALI et EBENBAO sont unis par une convention de partenariat.








Mon don

Je donne une fois

  • 20 €
  • 50 €
  • 100 €
  • 150 €

Je donne tous les mois

  • 10 €
  • 20 €
  • 30 €
  • 40 €

Lutte contre le paludisme

Lutte contre le paludisme

Le paludisme étant une maladie parasitaire endémique, il est un problème de santé publique.

Dans le monde 216 millions de personnes en sont atteintes en 2016 dont les 91% sont en Afrique avec plus de 445 000 décès par an et les 95% des décès sont en Afrique.  

La Guinée fait partie de la zone à haute endémicité.

Les enfants sont exposés à un risque très élevé de développer cette maladie.

Les actions de sensibilisation et de dépistage du paludisme chez les enfants, les consultations gratuites, les dons de médicaments et de matériels de protection (moustiquaires), permettent d’éviter une issue fatale.

Mes coordonnées

* Champs obligatoires

Hygiène préventive

L’hygiène est un acte indispensable qui permet d’éviter les maladies des mains sales et de conserver la santé. La diarrhée est l’une des principales causes de mortalité et de morbidité de l’enfant dans le monde et elle résulte la plupart du temps à l’utilisation des eaux ou d’aliments contaminés.

Les diarrhées infectieuses sont très fréquentes dans les pays à faible revenu comme la Guinée, où l’insalubrité est grandissante, surtout dans les communes de Conakry.

La diarrhée qui n'est plus qu'un désagrément dans le monde développé  tue chaque année 1,5 million d’enfant, selon les estimations.

Ces maladies diarrhéiques peuvent être évitables par la simple hygiène, pendant les moments cruciaux (lavage des mains à l’eau et au savon avant chaque repas, après les toilettes, au retour de l’école brossage des dents…).

  •  C’est dans ce cadre que l’ONG DIME MALI veut Utiliser la mission éducative de l’école pour adopter des comportements favorables à la prévention des maladies infantiles par l’éducation à l’hygiène quotidienne tel que le lavage des mains, le brossage des dents, la protection de l’environnement afin d’avoir une vie seine.
  • Utiliser la mission éducative de l’école pour adopter des comportements favorable à la prévention des maladies infantiles par l’éducation à l’hygiène quotidienne tel que le lavage des mains, le brossage des dents, la protection de l’environnement immédiat.

Mon récapitulatif

Récapitulatif

Sélection

Don

Don

0

Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso (Pourquoi ?) - Modifier

Total

Formation des personnels de santé et construction de dispensaires

  • Renforcer les compétences des personnels de santé (médecins, infirmiers, pharmaciens, agents de santé) par des actions menées dans différents dispensaires ruraux et/ou isolés d’un centre hospitalier.
  • Construction de dispensaire ou équipement de dispensaires existants éloignés des centres hospitaliers des grandes villes.

Signaler la page