Echelle Inconnue

Arts et culture

Echelle Inconnue : désordre culturel

qui sommes-nous ?

En images

Notre mission


Depuis 1998, Echelle Inconnue met en place des travaux et expériences artistiques autour de la ville et du territoire. Ses projets au long cours (en moyenne 3 à 10 ans) interrogent et associent les « exclus du plan » (sans-abris, habitants mobiles, Tziganes, immigrés...). Depuis 2010, le programme d'Echelle Inconnue se concentre sur les nouveaux nomadismes, la ville foraine.


Pour mener à bien ces travaux de recherche et d'expérimentation, nous allons régulièrement à la rencontre d’ouvriers habitant proche des chantiers infrastructurels (énergie, réseaux...), d’habitants vivant en camion sur le bord des routes, de forains...


Nous co-élaborons des solutions d'architectures mobiles pour « habiter la route » et nous co-créons des objets artistiques et des œuvres pour représenter « l'invisible de nos villes » avec ses habitants.


Nous avons quitté nos costumes d'architectes, d'informaticiens ou de graphistes ; nous avons déserté les agences, les cabinets et la fonction de fournisseurs de « nouveaux » modèles de ville et d'espace. Nous travaillons, avec les populations, à repenser et à représenter nos espaces de vie, persuadés qu'une voix ne se donne pas, mais se prend, se travaille et se porte.


Ces expériences donnent lieu à des interventions dans l'espace public, des créations numériques comme le Nigloblaster, un vélo cinéma GPS (un lecteur de ville), des architectures mobiles comme des toilettes sèches nomades Vago dans un bidonville au Havre ou encore le Camion-Cinéma MKN-VAN, véritable outil qui permet d’aller à la rencontre des 

habitants mobiles. Nous créons avec les peuples nomades de courts films qui leur permettent de s'entrevoir comme ayant un même problème pour habiter ; nous réalisons aussi des films sur la question des « villes foraines » en France et en Russie, des documentaires de création comme Blouma, et nous éditons diverses publications et un livre écrit par Stany Cambot : Ville nomades, histoires clandestines de la modernité. Enfin, nous proposons chaque mois des doctorats sauvages en architecture et en numérique.


À partir de 2019, nous entamons un projet intitulé « Brichka, habiter la route ». Celui-ci part du constat que depuis mai 2018, date à laquelle la loi sur le nouveau contrôle technique est entrée en vigueur, les travailleurs mobiles habitant en camion se trouvent dans une situation de précarité accrue du fait de la non-homologation de leur fourgon ou utilitaire en « camping-car ».

Nous proposons donc une étude de faisabilité pour la création d'un prototype de module véhiculé habitable pour travailleur mobile, documentée avec des tutoriels vidéos.


Pour plus d'informations : https://www.echelleinconnue.net/


Ces projets reçoivent l'aide de certaines de nos institutions mais cela ne suffit pas à financer l'ensemble de nos travaux. C'est pourquoi nous faisons appel à vous. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don et en faisant circuler cet appel. 

Rejoindre nos communautés

vous avez une question ?

Soyez le premier à lancer la conversation !

Notre communauté

nancey catherine7b2d31b7 19de 4f66 b4db 0913e6
Rejoindre la communauté

Découvrez d'autres associations sur HelloAsso

Association Compagnie Sous les Jupes des Filles
Compagnie Sous les Jupes des Filles
Association Association du Carillon de la Cathédrale de Rouen
Association du Carillon de la Cathédrale de Rouen
Association LES AMIS DE L'ORGUE DE SAINT ELOI DE ROUEN
LES AMIS DE L'ORGUE DE SAINT ELOI DE ROUEN
Association Alice Jefferson
Alice Jefferson