Urgence factures vétérinaires

par Ecole du chat libre de Toulouse

Nous sommes criblés de dettes : nous avons besoin de votre aide

Nous avons besoin de vous pour continuer à les sauver

Les abandons de l'été, les chats trouvés à la rue et l'entretien des chats provenant du sauvetage de Ginestous grèvent sévèrement notre budget :  nous avons plus de 10 000 euros de dettes auprès de nos vétérinaires, et nous devons aussi assurer l'entretien des 600 chats actuellement pensionnaires de l'association : nourriture, litière, croquettes spécifiques, soins réguliers pour ceux qui en ont besoin, médicaments... A titre d'exemple, notre budget mensuel de croquettes est de 3600 euros. Mais nous consommons aussi du matériel comme les bacs à litières, des médicaments, des fournitures administratives... Nous n'en voyons plus le bout et notre situation est encore pire que l'année dernière à la même époque.

 
La mairie de Toulouse doit financer les soins vétérinaires de base (150 euros) par chaton capturé sur le camp de Ginestous, mais nous n'avons pas encore touché cet argent. Nous sommes très contents que la mairie suive ce sauvetage, qui s'est déroulé dans de bonnes conditions, mais les rescapés ont besoin de soins vétérinaires et de nourriture, donc nous continuons à avancer des frais avec de l'argent que nous n'avons pas : nous creusons nos dettes auprès de nos vétérinaires pour pouvoir payer les croquettes. 

Sur place à Ginestous 

Cet été, comme chaque année, l'association vit au rythme des abandons avant départ en vacances, des chatons jetés à la poubelle, des portées entières abandonnées dans des cartons, parfois en plein soleil, pas encore sevrés, sans compter les adultes laissés sans nourriture, abandonnés sur des balcons, les chats blessés trouvés à la rue... La liste est longue et les factures pour les remettre sur pieds et les nourrir sont lourdes. A l'heure actuelle, nous avons plus de 10 000 euros de dettes vétérinaires et nous sommes à découvert de 2500 euros : nos chèques ne passent plus, nous ne pouvons pas payer nos factures. Nous essayons de réduire nos dépenses pour ne pas aggraver notre situation : nous attendons un peu pour faire identifier les chatons pas encore adoptables, mais pour le reste rien n'est superflu : les chats ont besoin d'être nourris, et ceux qui sont malades ont besoin d'être soignés. Plus que jamais, nous avons besoin de vos dons ! 

Noly, chatonne jetée à la poubelle âgée de quelques semaines
Noly, jetée à la poubelle à l'âge de 4 semaines. Pas encore sevrée, elle a été biberonnée par sa famille d'accueil et a fini par grandir et prendre du poids. 


Nous ne fonctionnons que grâce à votre générosité

Notre fonctionnement est entièrement bénévole, et nous ne fonctionnons que grâce à vos dons et au remboursement des frais vétérinaires de base lors des adoptions. Pour toute la nourriture, les opérations, amputations, soins vétérinaires lourds, les médicaments, les stérilisations de chats errants, la litière, le matériel prêté aux familles d'accueil, le matériel des journées adoption, l'impression de nos cartes de visite, jusqu'à nos timbres et nos enveloppes... nous dépendons de vos dons. 

C'est difficile tout au long de l'année, mais l'été est vraiment la pire des périodes : naissances de chatons, chez des particuliers qui n'ont pas fait stériliser leurs chats et préfèrent les abandonner, ou directement dans la rue pour les minettes errantes, abandons d'adultes au moment des déménagements et départs en vacances... nous sommes submergés et nous n'avons pas l'argent nécessaire pour faire face.

Nous avons désespérément besoin de votre générosité. 


Régler nos dettes, nourrir et soigner les chats de l'association ... et continuer à sortir les autres de la rue

Avec vos dons, vous nous permettez de continuer à les sauver, à les nourrir et à prendre soin d'eux dans les meilleures conditions. Si vous le pouvez, vous pouvez même opter pour un don mensuel, qui nous sécurise beaucoup et nous permet d'assurer l'alimentation d'un ou de plusieurs de nos protégés, voire même une stérilisation par mois ! 

Nous sommes sur la corde raide : trop de chats pris en charge, encore plus qui en ont besoin et qui attendent dehors, blessés, menacés d'euthanasie ou de mort par manque de nourriture, pas assez de places en familles d'accueil, et pas assez d'argent. 

Aujourd'hui, nous vous lançons un appel au secours pour tous nos matous, mais aussi et surtout pour ceux qui ont besoin de nous et que nous ne pouvons pas encore faire entrer à l'association faute de moyens : le moindre euro nous aidera beaucoup. Il n'y a pas de petits dons, si vous pouvez nous aider en fonction de vos moyens c'est déjà beaucoup pour nous, et c'est en se mettant à plusieurs qu'on réussit à soulever des montagnes. 

Merci pour eux ! 





Donner 20 euros - Merci ! Vous nous aidez à nourrir nos protégés !

Donner 50 euros - Merci, vous financez une facture pour une stérilisation !

Donner 150 euros - Merci, vous financez les soins de base pour un chaton !

Donner 200 euros - Merci, vous financez la prise en charge d'un adulte !

Association Ecole du chat libre de Toulouse

Ecole du chat libre de Toulouse

Le Chat Libre de Toulouse s'occupe de la stérilisation, de l'identification, du soin et du placement des chats errants ou abandonnés

Anonyme
29/09/2017
Anonyme
29/09/2017
Fanny Egéa
29/09/2017