Ecosite22 Pays d'Auge

Environnement

Avec la création du premier accouvoir sous label Agriculture Biologique et une alimentation traditionnelle sur la base de céréales anciennes, nous visons la sauvegarde et la réintroduction des volailles augeronnes, dont la Poule de Crèvecoeur du Pays d'Auge et la création de 5 emplois durables.

Nos actions en cours

À la une

Adhérer à nos activités 2

Nous faire un don 3

Qui sommes-nous ?

Le Conservatoire de la Biodiversité du Pays d’Auge vise sur 10 ha :

  • la création du premier accouvoir AB français avec la mise à disposition sous mère adoptante pour les producteurs sous label européen AB :
    • la poule de Crèvecœur,
    • l’oie de Bavent,
    • le dindon noir de Normandie,
    • Le lapin blanc de Hotot...
    • la création d'une nouvelle race issues de pigeons voyageurs blancs et de pigeons Hubbel blanc.

  • la commercialisation d’animaux vivants sur les marchés suivants :
    • les particuliers, zoos et autres conservatoires souhaitant acquérir des animaux vivants issus du Pays d’Auge ;
    • les coqs, les oies, les dindons, les pigeons cauchois et les lapins, mis à disposition, sous leur mère adoptante, de l’association Les Paysans coopérateurs de Normandie™ pour la production de viande ;
    • les poules Crèvecœur et Sussex sont principalement dédiées à leur adoption dans les jardins des particuliers calvadosiens dans le cadre du programme départemental visant la réduction des déchets organiques collectés par les particuliers par le biais des SIVOM départementaux ;

  • la production de céréales, légumineuses et protéagineuses, selon un mode innovant de culture en permaculture et agroforesterie, visant l’autosuffisance en alimentation animale avec des variétés anciennes, fournies par les laboratoires de conservation de l'INRA et visant une Spécialité Traditionnelle Garantie (STG) ;

  • la création d’emplois inclusifs et durables pour 5 collaborateurs salariés en CUI-CAE ou sous volontariat civil à temps partagés.