ECRANS BRITANNIQUES - BRITISH SCREEN

Arts et culture

Nos actions en cours

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

Une association à but non lucratif, fondée en 1997 à Nîmes par Francis Rousselet, spécialiste des cinémas du monde anglo-saxon et auteur de plusieurs essais sur le sujet.

Elle compte près de 300 adhérents et fonctionne avec un groupe d’une vingtaine de bénévoles.

 

Notre mission :

a.  Faire connaître le cinéma britannique à travers un festival annuel, des avant-premières, des projections tout au long de l’année et la collaboration avec d’autres festivals et associations culturelles.

b.  Mettre en lumière le cinéma britannique passé et présent et contribuer à une meilleure compréhension de la culture et de la société britanniques.

c.   Rendre accessible à tous ce cinéma qui a été et demeure un cinéma innovant, et qui a son public en France. Une partie du cinéma britannique se construit en dehors des grands studios qui dominent la production et la distribution.

d.  Initier le public à un cinéma de patrimoine, à des films rares, inédits en France, que nous sous-titrons nous-mêmes si nécessaire.

 

Nos moyens, nos partenaires :

L’association développe en permanence des partenariats avec des acteurs économiques et culturels et poursuit également des recherches de financements publics, privés, nationaux et européens.

Depuis 1997, l’association a mis sur pied 23 Festivals  British Screen/Écrans Britanniques, en partenariat, à Nîmes, avec le cinéma Le Sémaphore, le Carré d’Art-médiathèque, le Théâtre Christian Liger, le Lycée Daudet.

Depuis 2017, elle est associée à la retransmission des Opéras de Covent Garden au Sémaphore.

 

Nos invités :

les plus grands noms du cinéma britannique ;

· Des réalisateurs, dont, Peter Greenaway, Peter Kosminsky, Terence Davies, Ken Loach (deux palmes d’or à Cannes), Don Kent, John Boorman, Mike Leigh (palme d’or à Cannes), Peter Lord (fondateur des studios d’animation Aardman), Richard Lester (Help !, avec Les Beatles), Michael Radford, Michael Winterbottom…

· Des acteurs, dont Gary Lewis (le père dans Billy Elliot), Pete Postlethwaite (Les Virtuoses), Peter Mullan (Prix d’interprétation à Cannes en 1998 pour My Name is Joe), et dernièrement, Timothy Spall, (prix d’interprétation masculine à Cannes en 2014 pour Mr Turner).

· Des producteurs, scénaristes ou écrivains, des directeurs de la photographie, comme Jack Cardiff ou Allan Sillitoe, interviewé à la veille de sa disparition.

 

Nos résultats :

Le Festival British Screen/Écrans Britanniques, rassemble chaque année plus de 6000 spectateurs, pendant 10 jours au cours desquels ont lieu des projections, un ciné-concert, des rencontres, des débats.

Depuis sa création, le Festival privilégie une politique à l’adresse d’un public de plus en plus nombreux de scolaires et d’étudiants.

Il est devenu, au fil des années, un événement incontournable et un des temps forts de la vie culturelle de notre région, et développe un nombre croissant de contacts nationaux et internationaux.