Français English

NON AUX AUTOROUTES A133-A134, pseudo "Contournement Est de Rouen" !

in favour of Effet De Serre Toi Même !

My donation
Free amount
My contact information

* Required fields

Mon récapitulatif
Sélection Don
Don 0 €
Votre contribution au fonctionnement de HelloAsso 0 €
Total 0 €

HelloAsso est une entreprise sociale et solidaire, qui fournit gratuitement ses technologies de paiement à l'organisme Effet De Serre Toi Même ! . Une contribution au fonctionnement de HelloAsso, modifiable et facultative, vous sera proposée avant la validation de votre paiement.

* Champs obligatoires

Plateforme de paiement 100% sécurisée

Toutes les informations bancaires pour traiter ce paiement sont totalement sécurisées. Grâce au cryptage SSL de vos données bancaires, vous êtes assurés de la fiabilité de vos transactions sur HelloAsso.

VISA MasterCard Carte Bleue PCI-DSS

Soutenez les actions du collectif NON A133-A134 !


 

 

En projet depuis près de 50 ans, le projet de liaison autoroutière A28-A13 à l'Est de Rouen a connu récemment plusieurs avancées décisives, notamment la signature du décret d'utilité publique en novembre 2017. Ce projet fut dénommé contournement Est de l'agglomération rouennaise pour le rendre acceptable mais la réalité est autre : avec la transformation du nom en A133-A134, l’État et les collectivités ont acté le changement de nature de cette infrastructure routière.
 

Le collectif NON à l'A133-A134, qui fédère individus, collectivités et organisations opposés au projet, a déposé un recours contentieux contre ce décret devant le Conseil d'Etat et un mémoire complémentaire en janvier 2019. A l'instar de 12 autres recours d'opposants, dans une même audience le 19 novembre 2020, ce recours a été rejeté et le projet reconnu à caractère d'utilité publique malgré le coût important et les risques pour l'environnement et les nuisances prévisibles pour les riverains. 

Entre-temps, la pression mise par le Collectif Non à l'A133-A134 en termes d'actions d'information auprès des populations et de lobbying auprès des candidats aux élections municipales ont contribué à faire élire des listes défavorables au projet au sein de la Métropole Rouen Normandie.  Le 8 février 2021, cette collectivité, dans un vote solennel effectué juste après celui actant la déclaration d'urgence climatique sur le territoire, a renoncé à financer le projet et proposé des alternatives, inspirées pour quelques unes de nos propositions.  

Malgré la reprise de la part de financement de la Métropole par la Région Normandie et le Département de la Seine-Maritime, le rejet des propositions alternatives de la Métropole rouennaise et, finalement, le lancement de l'appel à candidature pour la concession autoroutière décidée le 15 décembre 2021, le Collectif n'a pas cessé ses rencontres auprès d'élus, ses interpellations de hauts responsables de l'Etat, et ses actions de sensibilisation du dossier auprès du public malgré le contexte sanitaire. 

Le feu vert donné par l'Etat pour l'appel à concession a déclenché une mobilisation instantanée sans précédent des forces citoyennes, associatives, des partis, des syndicats des territoires impactés par le projet dans l'Eure et la Seine-Maritime. Beaucoup nous ont rejoints le 8 janvier 2022 et ensemble, forts de cette légitimité citoyenne, nous nous poursuivons la mobilisation contre cette autoroute climaticide. 

Ajoutons que la sortie en janvier 2023 du rapport du Conseil d'Orientation des Infrastructures conforte la légitimité de cette lutte en mettant en avant les forts impacts environnementaux de l'infrastructure, en doutant de sa pertinence en regard du “contexte actuel de recherche renforcée de neutralité carbone et de zéro artificialisation nette” , de modèles financiers sont encore incertains” au vu des coûts engendrés et de la prise en compte des politiques publiques menées depuis la DUP. Aussi, le COI “suggère” au gouvernement de “revisiter le projet avant de signer un contrat de concession”.

Nouveaux recours juridiques, nouvelles actions d'information et de sensibilisation aux détails du projet avec contacts renouvelés auprès des riverains, des élus, actions de promotion de la lutte... Nous avons besoin de vous ! 

Participez à la lutte contre les autoroutes A133-A134, en soutenant financièrement les nouveaux recours, les rassemblements citoyens sur le tracé, les réunions publiques, les documents d'information et les outils de communication et de promotion de la lutte. Tous les gestes comptent.


 

Pourquoi nous refusons les autoroutes
 

Le projet de liaison A28-A13 à l'Est de Rouen est un projet désuet, coûteux, inutile et destructeur
 

Alors que les moyens manquent pour développer les alternatives à la voiture individuelle, l'Etat et les collectivités s'apprêtent à engloutir près de 500 Millions  d'argent public sur un coût total de 1 milliard d'euros 

dans la construction de routes privées, dont l'utilisation, réservée aux véhicules à moteurs, sera soumise à péage. Le concessionnaire pourra en outre réclamer des indemnités si la fréquentation prévue n'est pas au rendez-vous.

La réalisation des autoroutes A133-A134 aurait un impact majeur sur l'environnement des plateaux Est de Rouen et des vallées de la Seine, de l'Eure et de l'Andelle et sur leurs habitants, sur la forêt de Bord, fragmentant le territoire et les habitats naturels, dégradant sur 41,5 kilomètres de long la qualité de l'air et les paysages, dont certains emblématiques. Construire ces routes impacterait plus de 2 000 hectares de terres agricoles et de forêts, et leur mise en service engendrerait une nouvelle poussée d'étalement urbain à proximité des échangeurs.

En regard de l'ampleur des problèmes soulevés par le projet, l'impact qu'aurait ces autoroutes à péages sur la congestion automobile et la qualité de l'air dans le centre de Rouen serait dérisoire. L'urgence est de finaliser le contournement Ouest par le pont Flaubert, pas de construire de nouvelles routes. 
 

Pour des sommes bien moindres que celles investies dans le "contournement", des investissements dans des politiques de mobilités alternatives à la voiture individuelle (développement des transports publics, aménagement des espaces publics en faveur des piétons et des cyclistes) et au transport des marchandises par la route (fret ferroviaire et transport maritime et fluvial) obtiendraient des résultats beaucoup plus probants.

 


 

Actions prévues en 2023... / contacts

  • Présence sur les marchés de l'Eure et de Seine-Maritime. 
  • Multiplication des réunions d'information des citoyens dans les communes de Seine-Maritime et de l'Eure. 
  • Grand événementiel festif et d'information pendant le week-end du 6 au 8 mai 2023. 
  • Participation au Festival des résistances d'Alizay fin mai 2023. 
  • Préparation de nouveaux recours juridiques.
  • Développement d'outils de communication et d'information : (tracts, affiches, visuels, vidéos... )
  • Création de produits destinés à rendre visible l'opposition de nos territoires et destinés à populariser la lutte contre ce projet.. 
  • ...

 


 

Contact : collectif.nona133a134@gmail.com
 

Facebook : NonALAutorouteA133A134

Twitter : https://twitter.com/Nonalautoroute

Informations en détails sur le projet : http://contournement-est.fr

Des alternatives au projet : http://www.effetdeserretoimeme.fr/les-informations-sur-la-lutte-contre-la133-a134/


 

 


 

A propos de votre don


 

 

Bénéficiaire du soutien

L'association  Effet de Serre Toi Même (EDSTM) a été désignée par le Collectif comme trésorier de ce dernier. A ce titre, c'est elle qui est chargée de collecter les dons. Les dons en chèque bancaire devront être libellés à l'ordre de l'Association Effet de Serre Toi-Même !et envoyés à l'adresse de sa trésorière : Trésorerie de l'association Effet de Serre Toi-Même !  30 rue Joseph Roy, 76420 Bihorel

L'intégralité des dons recueillis sera employée au service de la lutte contre les autoroutes A133-A134. 
 

Fiscalité

Votre don est défiscalisé. Chaque don effectué vous permet de bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66 % du montant du don, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Pour les dons effectués en 2022, les reçus seront envoyés en mars 2023. 
 

Important : HelloAsso, qui héberge cette collecte, permet à de nombreuses associations de financer leurs actions. Son modèle économique fonctionne sur le pourboire (100 % de votre don nous est reversé) : pensez à eux au moment de nous soutenir !